Le bijou retrouvé, ou la naissance merveilleuse de la paix actuelle, ses père, mère, parrain, etc., et la solution d

Le bijou retrouvé, ou la naissance merveilleuse de la paix actuelle, ses père, mère, parrain, etc., et la solution d'une question importante ; suivie de la filleule de Louis XVIII. (9 juin 1814.)

Documents
8 pages

Description

Impr. de L.-P. Sétier fils ((Paris,)). 1814. France (1814-1815). In-8 °. Pièce.
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 01 janvier 1814
Nombre de lectures 6
Langue Français
Signaler un abus

LE
o u
LA NAISSANCE MERVEILLEUSE
DE LA PAIX ACTUELLE;
Ses Père, Mère, Parrain etc., et la
solution d'une question importante ,
suivie de la filleule de Louis XF1IL
DANS la journée du 31 mai dernier, un
valet de pied de S. M., soi-disant homme
de lettres, et, qui plus est, auteur comme
il en est tant aujourd'hui, a trouvé dans
(2)
le château des Tuileries la pièce suivante;
qu'un seigneur de la cour avait apparem-
ment laissé tomber de son porte-feuilie ;
elle nous a paru assez intéressante pour
mériter de fixer l'attention, 1 °. de MM. les
colporteurs, 2°. du public, toujours affa-
mé de nouveautés.
Après une gravure qui sert comme de
planche à cette bluette, en caS de nau-
frage , suit sa teneur ainsi conçue : r
A la fameuse journée de Leipsick, où
le conquérant de MOSGOU put prévoir la
conquête de sa propre capitale et la chute
de son trône, la paix fut conçue au sein
de la dame Victoire, qui, lasse de se voir
déshonorée par les extravagances de son
ancien favori, lui avait visiblement tour-
né lé dos à la dernière campagne.
La grossesse fut laborieuse; elle n'était
pas encore bien avancée, quand daine