Histoire de Léa - Le brunch des célibataires
21 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Histoire de Léa - Le brunch des célibataires

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
21 pages
Français

Description

Après un réveillon seule, Léa, décide d'aller au brunch des célibataires du jour de l'an, pour s'y trouver un amant. Elle y trouvera certainement plus que ce qu'elle n'attendait.
Sa quête du plaisir risque de l'amener à se mettre dans une situation délicate vis à vis de sa carrière professionnelle.
Librement inspiré d'une aventure d'un jour de l'an de la narratrice.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 13 juillet 2012
Nombre de lectures 2 873
Langue Français

Exrait

Léa Michel
(Histoire de Léa) Le Brunch des célibataires du jour de l'An
- Collection Romans / Nouvelles - 
Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.inlibroveritas.net
Table des matières
(Histoire de Léa) Le Brunch des célibataires du jour de l'An................1 Avertissement......................................................................................2 Léa.......................................................................................................3 Le Brunch - rencontre avec Olivier.....................................................4 Le Brunch - rencontre avec Andrew....................................................7 Léa découvre de nouveaux plaisirs......................................................9 et de nouvelles perspectives..............................................................13 Dilemme............................................................................................15 Epilogue .. . ........................................................................................16
i
(Histoire de Léa) Le Brunch des célibataires du jour de l'An
Auteur : Léa Michel Catégorie : Romans / Nouvelles
Après un réveillon seule, Léa, décide d'aller au brunch des célibataires du jour de l'an, pour s'y trouver un amant. Elle y trouvera certainement plus que ce qu'elle n'attendait.
Sa quête du plaisir risque de l'amener à se mettre dans une situation délicate vis à vis de sa carrière professionnelle.
Librement inspiré d'une aventure d'un jour de l'an de la narratrice.
Ce texte peut être lu seul, il est dans le cycle de Léa qui commence ici : http://www.inlibroveritas.net/lire/oeuvre28174.html
Licence : Licence Creative Commons (by-nc-nd) http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/
1
Avertissement
Le texte qui suit est à destination des adultes avertis.     L'histoire présentée dans ce texte se déroule entre des personnes majeures et consentantes. Elle fait partie d'un ensemble d'histoires qui peuvent êtres lues indépendamment les unes des autres.
Avertissement
– ~ – 1.2 – ~ –
Picture by courtesy of Stefan Grosjean www.foto.stgr.ch
2
Léa
 Rendue au célibat, mais peu friande de solitude, j'ai rejoint sur les conseils d'une amie un club de célibataires : « Quand on n'est pas trop moche, comme toi, on peut mettre un homme dans son lit à chaque soirée » – Peut–être.  Cependant, une fois de temps en temps cela permet de se changer les idées. Surtout quand par un malheureux concours de circonstances on s'est retrouvée toute seule pour le réveillon.  J'avais donc décidé d'aller au Brunch des célibataires du nouvel an, car j'adorais l'hôtel qui l'organisait; du côté du Louvre. Avec sa luxueuse prestation je pouvais m'attendre à une fréquentation masculine des plus intéressantes.
Léa
3
Le Brunch - rencontre avec Olivier
 J'y suis arrivée juste avant l'apéritif, il y avait encore peu de monde. J'ai tout de suite flashé sur un garçon très mignon et très bien mis.  — Bonjour, moi c'est Léa, je ne connais personne ici.  — Olivier, répond–il, c'est la première fois que je viens à ce genre de réunion.  Olivier vient de Londres et réside à l'hôtel avec d'autres collègues, sa boite leur a payé un week–end à Paris, pour fêter de bons résultats.  Il vient d'être promu assistant trader, et n'écoute que distraitement ce que je lui réponds. Visiblement il a compris que j'étais assistante marketing. Les garçons n'écoutent jamais quand je leur parle de mon travail.  Il me demande si on peut s'asseoir ensemble pour Bruncher. Serais–je tombée sur un galant ? Il ajoute que si cela m'intéresse il pourra me montrer ce qu'il fait dans son job, avec son PC, dans sa chambre. Comprenant qu'il vient de me faire une proposition qui pourrait être mal interprétée, il se met à bafouiller des excuses, et je décide de le rassurer tout de suite.  Tout en posant ma main sur son avant–bras, je lui dis que l'apéritif va durer longtemps et qu'il a le temps de me faire visiter sa chambre. Il semble tout chose, Olivier.  Dans l'ascenseur, Il me prend la main, gentiment, comme si nous formions un couple de longue date. Mais la porte de la chambre refermée, nous nous retrouvons dans la pénombre, il m'embrasse avec une passion dévorante. Je lui rends la pareille et lui demande d'ouvrir les rideaux, mais il préfère qu'on les laisse comme cela. Je m'approche du grand lit, Olivier me dit de me mettre à l'aise, qu'il doit aller acheter des préservatifs. Pas besoin ; « Léa est prévoyante » lui dis–je.  En deux temps trois mouvements nous nous retrouvons nus. Il refuse mon aide pour enfiler son capuchon mais je suis prudente et je vérifie que les coutures sont au bon endroit. Pas de une ni de deux, à peine allongée qu'il est déjà en moi. Connaissent–ils les préliminaires à Londres ?
Le Brunch - rencontre avec Olivier
4
(Histoire de Léa) Le Brunch des célib... Heureusement que le préservatif est lubrifié. Je mets mes jambes sur ses épaules pour bien le sentir en moi, je caresse sa poitrine. Visiblement Olivier ne sait pas que ses mains ont une utilité, j'ai beau les placer sur mes seins, il se met en appui dessus.  Croisant mes jambes derrière ses fesses, je suis dans une position que j'aime particulièrement. Je peux contrôler ses mouvements et sa pénétration, je le sens bien en moi. Je le fais accélérer, je sens venir l'orgasme, je jouis.  Presque trois mois sans sexe, l'orgasme est fulgurant, mais je ne suis même pas sûre qu'Olivier ait remarqué ma jouissance. Il fait toujours des "han ! han !" et me fait changer de position, me met en levrette. Il se met à genoux, erreur d'aiguillage, mais je le remets au bon endroit et les "han ! han !" recommencent.  Je retiens un rire, au moins il a de la régularité et la cadence d'un étau limeur. Il tient mes hanches fermement mais n'a toujours pas l'idée de me caresser. Ce n'est pas grave, je pose mes épaules sur le lit et je m'en occupe moi–même.  J'essaye de ne plus écouter ses "han ! han !", je me concentre sur mes caresses et sur ce membre qui me pilonne. Il n'est pas très gros mais assez long, il sort et rentre complètement en moi à chaque mouvement, c'est très agréable. Un nouvel orgasme, moins profond que le précédent, me force à m'allonger. Olivier continue de me pénétrer, je suis resserrée, je le sens fort en moi, je mords les oreillers.  Il jouit, s'effondre et reste fiché en moi. Je lui rappelle qu'il doit se retirer rapidement en tenant le préservatif, ce qu'il fait.  Puis sans un mot il se lève pour aller dans la salle de bain. J'entends le bruit de douche et je suis sidérée, il ne m'a même pas proposé de venir avec lui.  Lorsqu'il revient, serviette autour de ses hanches, il me propose d'utiliser sa salle de bain.  — Plus tard, je veux garder ton odeur sur moi, dis–je d'une voix langoureuse.  Il se rhabille, prend son ordinateur portable.  — Je vais te faire une démonstration.  — Tu pourras me montrer après, il va être l'heure de manger.
Le Brunch - rencontre avec Olivier
5
(Histoire de Léa) Le Brunch des célib...
 Je me lève, les épaules bien en arrière pour mettre en valeur mes seins. Il a laissé la lumière dans la salle de bains et il fait moins sombre. Olivier me regarde, il réalise seulement alors que ma chatte est toute lisse, toujours ouverte, indécente...  Il faut dire qu'il aurait à minima fallu qu'il la touche ou qu'il la regarde pour remarquer quoi que ce soit. Il semble très gêné, détourne son regard. Il vient de me baiser et il ne peut pas regarder la marchandise, au moins me dire que je suis jolie.  Je l'embrasse, colle mon corps contre le sien, attends qu'il me caresse, rien.  Finalement je m'esquive et lui dis que nous reviendrons après le déjeuner, il me demande de le promettre. Je ramasse mon soutien–gorge, le lui mets dans la main, « c'est un gage, tu me le rendras quand nous remonterons ». J'hésite à lui donner aussi mon string, mais finalement je l'enfile, passe ma robe, et l'ajuste.
Le Brunch - rencontre avec Olivier
6
Le Brunch - rencontre avec Andrew
 Retour au brunch, l'apéritif vient juste de finir. Je regarde l'heure. Il a dû me limer vingt minutes, m'a fait jouir deux fois, et procuré un orgasme profond. Voilà pour les actifs, pas trop mal, vu son inexpérience. Cela compense le manque de préliminaires.  On se retrouve à la table où sont ses collègues, Anglais, Français, Allemand. Certains ont trouvé une compagne, mais pas tous. Olivier est en face de moi, l'homme plus âgé à sa droite. Olivier me le présente, Andrew, son manager. Il me présente comme "Léa que je viens de rencontrer", en anglais bien sur. Je sens un petit sous–entendu, surtout qu'ils ont bien tous vu que nous nous étions éclipsé. Andrew très bel homme 40/45 ans, se penche vers moi pour me dire qu'il est le seul de son équipe non célibataire, mais qu'étant Anglais marié à une Anglaise, c'est tout comme...  Olivier profite du repas pour m'expliquer son métier, fait confirmer à Andrew certains détails. Il dit à Andrew que je suis assistante marketing. S'il m'avait mieux écoutée il aurait compris que j'étais assistante de l'équivalent d'Andrew dans ma boite, et en charge du marketing, mais les gens ne m'écoutent jamais.  Andrew me présente son équipe, "Tous des ouineurs" dit–il en franglish, ils se sont bien sortis de la crise. Il ajoute que "Oliver" est son poulain, qu'il met beaucoup d'espoir en lui. Puis il me présente en détail sa société. Je réalise que c'est la boite sur laquelle mon patron cherche désespérément des informations. Je me vois partie dans une situation délicate, je préfère donc rester une "petite assistante marketing".  Andrew ajoute qu'il est très content que "Oliver" m'ait rencontrée et que s'il m'invite à Londres, il pourra me faire visiter le bureau. Lui, Andrew, se fera un plaisir de m'accueillir et de me présenter en détail leur salle d'opération. Il ajoute à l'intention d'Olivier que n'ayant pas été récompensé à sa juste valeur il proposera une prise en charge d'une suite au 51 Buckingham Gate par la compagnie, puis à mon attention que le Spa nous sera offert.
Le Brunch - rencontre avec Andrew
7
(Histoire de Léa) Le Brunch des célib...  Pendant toute cette discussion j'ai senti une jambe caresser la cuisse gauche, très doucement, de manière marquée, mais sans aucune insistance. Ce raffinement me confirmait que ce n'était pas Olivier, d'autant plus qu'Andrew me regardait avec des yeux de braise quand les caresses changeaient de rythme. Le tissu frottant ma jambe provoqua mon excitation, mes seins nus pointaient ostensiblement à travers le tissu léger de ma robe. Andrew accentuait son regard, le partageant entre ma poitrine et mes yeux, et je lui répondis par un sourire.  Comme le brunch s'éternisait, lors du passage au buffet pour le fromage, je fis comprendre à Olivier que je voulais récupérer dans sa chambre ce que j'y avais oublié. J'utilisais l'Anglais.  Andrew est maintenant si proche de moi, qu'il se sent obligé de me faire un baisemain très courtois ; mais il profite de cette occasion pour caresser doucement de son index le tendre dessous de mon poignet.  — J'espère que je pourrais vous dire au revoir avant de partir. fis–je, tout en lui rendant sa caresse avec mon pouce.
Le Brunch - rencontre avec Andrew
8

Attention

En entrant sur cette page, vous certifiez :

  • 1. avoir atteint l'âge légal de majorité de votre pays de résidence.
  • 2. avoir pris connaissance du caractère érotique de ce document.
  • 3. vous engager à ne pas diffuser le contenu de ce document.
  • 4. consulter ce document à titre purement personnel en n'impliquant aucune société ou organisme d'État.
  • 5. vous engager à mettre en oeuvre tous les moyens existants à ce jour pour empêcher n'importe quel mineur d'accéder à ce document.
  • 6. déclarer n'être choqué(e) par aucun type de sexualité.

YouScribe ne pourra pas être tenu responsable en cas de non-respect des points précédemment énumérés. Bonne lecture !