L

L'enveloppe verte

-

Documents
46 pages

Description

Valérie, une très jolie femme de trente-deux ans, hésite à se laisser conquérir par un autre homme, depuis son pénible divorce d'avec Étienne. Elle mène une vie réservée et plutôt tiède, jusqu'au jour où elle trouve dans sa boîte aux lettres une enveloppe verte. Son existence sera dès lors chambardée, alors qu'elle se verra contrainte à des séances de ligotage et d'abus sexuel sans limite, qui la feront contre toute attente, bien malgré elle, divaguer de plaisir. Elle se laissera ainsi dériver dans d'inexplicables et obscures dépravations charnelles, qui agiront sur son esprit comme une drogue sans rémission.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 25 novembre 2016
Nombre de visites sur la page 7
EAN13 9782981494726
Langue Français
Signaler un problème
La liberté d'expression
La liberté d'expression est ce droit humain fondamental, par lequel une personne peut communiquer avec ses semblables sans restriction de la part d'une quelconque autorité. Sur le plan de la sexualité, ce droit a été largement bafoué sous le couvert de la pudeur et de la moralité. Encore aujourd'hui, il existe maints organismes de censure qui briment la liberté d'expression. Ceux qui pratiquent la censure, se donnent le droit de juger et de condamner le contenu d'un ouvrage, au nom de l'ensemble de la société. En général, la censure est imposée en fonction de l'opinion de la majorité des gens, mais également en fonction d'interprétations personnelles de la part des censeurs, brimant ainsi les droits des minorités.
Tous les goûts sont dans la nature et chacun devrait avoir le droit de partager ses visions avec des gens qui lui sont semblables, sans interférence de la part d'une tierce personne. Heureusement, l'évolution suit son cours au fil des générations, alors que l'on voit les barrières de la censure se lever une à une. De plus en plus de gens démontrent une ouverture d'esprit remarquable en ce qui concerne le respect des idées et des opinions, tout comme les comportements d'autrui.
D'un autre côté, on doit demeurer prudent dans l'exercice de sa liberté d'expression, pour ne pas offusquer ceux qui ont des opinions contraires aux nôtres. Les tendances sexuelles sont une affaire personnelle et ne devraient pas être affichées nonchalamment aux yeux de monsieur et madame tout le monde. Un minimum de discrétion s'impose afin de respecter ceux et celles qui ne partagent pas nécessairement nos goûts. Il faut aussi penser aux enfants qui n'ont pas la maturité nécessaire pour être exposés sans considération à toutes formes de sexualité, alors que leur développement psychologique pourrait en être déformé.
Avoir des déviances sexuelles, est-ce normal ?
Non seulement que c'est normal d'avoir des déviances sexuelles, mais le contraire justifierait un certain questionnement. D'abord, qu'entendons-nous par déviances ? Selon "Larousse", le mot déviance signifie un comportement qui s'écarte des normes admises par une société. Et les normes sont établies en fonction des comportements de la majorité des individus. Donc, les déviances seraient ainsi appelées parce qu'elles sont l'apanage d'une minorité. Mais en réalité tous et chacun avons notre lot de déviances sexuelles, qu'elles soient petites ou grandes, mais de là à l'admettre, il y a pour certains un grand pas à franchir.
De toute manière, il est parfaitement humain d'avoir des déviances et c'est justement ce qui donne toute sa couleur à la sexualité. Par contre, le fait que les déviances sexuelles soient naturelles ne signifie pas pour autant qu'elles soient réalisables ou légitimes. Il suffit de mentionner l'attirance d'un adulte envers les enfants, pour le comprendre. Il va de soi que certaines déviances doivent se limiter au niveau fantasmatique seulement.
Dans le contexte actuel, le mot déviance doit plutôt être associé à des mots comme attirance, désir, orientation, pulsion, jeu. Parmi les déviances considérées comme admissibles, mentionnons l'homosexualité gaie et lesbienne, le fétichisme, le travestisme, la domination psychologique et physique, le ligotage, la fessée, le sadomasochisme, la scatologie, la zoophilie. Puis il y a les déviances répréhensibles comme la nécrophilie, l'inceste, la pédophilie. Il y a également des comportements qui s'apparentent aux déviances, sans vraiment en être. Mentionnons entre autres, l’exhibitionnisme et le voyeurisme. Et finalement il y a les jeux purs et simples, tels que le chatouillement, la lutte, le déguisement, les rôles, le langage vulgaire ou ordurier...
À l'intérieur de chaque déviance sexuelle se trouvent une infinité de variations. Prenons par exemple le fétichisme, lequel, en réalité représente tout un monde en soi. Il y a les fétichistes des vêtements : les robes, les jupes, les blouses, les pantalons, les bas, la lingerie. Il y a les fétichistes des sous-vêtements : les slips, les brassières, les caleçons, les camisoles. Il y a les fétichistes des chaussures, des talons hauts; les fétichistes des tissus, de la literie; les fétichistes du cuir et du latex; puis les fétichistes des parties du corps : les pieds, les orteils, les mains, les doigts, les oreilles, le cou, les cheveux et ainsi de suite.
Les déviances sexuelles se manifestent généralement dès le jeune âge. L'enfant homosexuel, garçon ou fille, aura à la puberté des sentiments pour le même sexe que lui. L'enfant fétichiste sera sexuellement stimulé, sans nécessairement établir la relation, à la vue ou au toucher de certaines choses. L'amateur de ligotage le sera dès l'enfance, alors qu'il cherchera à jouer aux cow-boys ou aux bandits avec ses amis, dans le but de se faire attacher ou d'attacher les autres. Ces comportements de jeunesse s'affirment avec l'âge et souvent ce n'est qu'une fois adulte qu'on leur attribue une connotation sexuelle.
Pour terminer cette plus que brève apologie sur les déviances sexuelles, mentionnons qu'on ne doit jamais se culpabiliser vis-à-vis de ces bizarreries qui traversent notre esprit et qui nous stimulent bien malgré nous. Les déviances sont ce qui confère aux gens leur caractère humain et leur personnalité propre. Leur mise en pratique, avec la complicité de sa, son ou ses partenaires sexuels, nous permet d'accéder à des niveaux de jouissance autrement inaccessibles. Les déviances sont saines pour notre équilibre mental et par ricochet pour notre santé physique; elles contribuent largement à notre épanouissement.
L'enveloppe verte
Les hommes semblent unanimes sur un point en ce qui me concerne; ils me disent très belle femme. Il faut avouer que du haut de mes cinq pieds six pouces, mon sourire en fait craquer plus d'un. Et mes cent vingt livres me confèrent des courbes pour le moins harmonieuses. J'ai de mignons petits pieds, de longues jambes aux fins mollets, terminées de cuisses musclées, le postérieur galbé avec des fesses bien séparées en leur milieu, la taille mince, de petits seins fermes ornés de gros mamelons tout ronds, souvent durcis par l'excitation, montés sur de larges aréoles contrastantes, les épaules droites, de longs bras, un long cou, tout ça avec le teint bronzé. Et que dire de mes cheveux noir ténèbres, aux reflets bleutés, naturellement bouclés, que je porte au milieu du dos, de mon visage angélique, avec mes grands yeux bleus, peu profonds, mon petit nez coquin, ma grande bouche en cœur aux lèvres pulpeuses, invitantes.
J'aime m'habiller de façon provocante, surtout depuis mon échec sentimental d'avec Étienne, le premier homme de ma vie, mon mari en qui j'avais mis toute ma confiance. Il m'a trompée à la première occasion, en plus avec une bonne copine de travail, que j'avais cordialement reçue à la maison pour souper. Je ne leur ai jamais pardonné cet affront. Elle, je ne lui ai plus adressé la parole. Lui, je l'ai carrément chassé de ma vie, malgré les supplications, les pleurs, les regrets.
Depuis lors, un ressentiment de vengeance m'habite. Je veux tous les voir ramper à mes pieds, mourants de désir, même si les bons doivent encaisser pour les méchants. De toute façon, ils sont tous les mêmes; d'éternels hypocrites qui ne répondent qu'à assouvir leur instinct animal. Ils nous prétendent uniques en lorgnant d'autres femmes.

Avertissement

En entrant sur cette page, vous certifiez :

  • 1. avoir atteint l'âge légal de majorité de votre pays de résidence.
  • 2. avoir pris connaissance du caractère érotique de ce document.
  • 4. vous engager à ne pas diffuser le contenu de ce document.
  • 4. vous engager à ne pas diffuser le contenu de ce document.
  • 5. consulter ce document à titre purement personnel en n'impliquant aucune société ou organisme d'État.
  • 6. vous engager à mettre en oeuvre tous les moyens existants à ce jour pour empêcher n'importe quel mineur d'accéder à ce document.
  • 7. déclarer n'être choqué(e) par aucun type de sexualité.

Nous nous dégageons de toute responsabilité en cas de non-respect des points précédemment énumérés.