MA MUSE (2)

MA MUSE (2)

-

Documents
103 pages

Description

L'Homme a besoin de passion pour exister.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 06 décembre 2013
Nombre de lectures 453
Langue Français
Signaler un abus

Ma Muse
Pierre Philbert
1Biographie de Pierre PHILBERT
Ce n'est qu'à l'âge de 40 ans que Pierre Philbert
publie son premier livre. Avant cela, il a eu
"plusieurs vies". En 1980, il choisit d'étudier la
Philosophie. Ce qui va faire de lui un adepte de
Friedrich Nietzsche. "Sa philosophie", à travers
une morale cynique, dresse une affirmation de
l'être et organise une violente critique de la
société. Il s'engage alors en politique dans les
milieux anarchiques. Combattant sans relâche la
nouvelle "bourgeoisie"...... (Étant lui-même issu
de ce milieu) Blessé, par un accident de moto il
est soigné à au centre de traumatologie de NICE
ou il restera 8 mois immobilisé. Il y fonde son
premier atelier d'écriture et de lecture.
Enfin en 1996, son premier recueil,(Ca m'est
arrivé demain) sort en librairie. En 1998 Il entre
en conflit avec son éditeur et perd tous ses droits
d'auteur et de publication.
En 1998 il rencontre un officier de l'Armée du
Salut, et décide de s'engager au sein de celle-
ci....Il devient un membre actif et s'engage avec
la même fougue qu'il avait en "politique"...Allant
même jusqu’à partager le quotidien des SDF
pour (disait-il) Mieux comprendre et s'imprégner
de leur mal-être.....et de leur dire :"Tu dois
devenir l'homme que tu es. Fais ce que toi seul
peux faire. Deviens sans cesse celui que tu es,
sois le maître et le sculpteur de toi-même"
Il écrit alors des scénettes qu'il ira jouer dans les
bars de TOULOUSE. Frappé par la maladie il
2quitte TOULOUSE pour aller dans les Cévennes
où on le retrouve (rédacteur en chef du Journal
Coup de Gueule, créateur de la publication
PROXI-ANNONCE.......
En 2003 Il décide alors de se consacrer
uniquement à la rédaction de recueils.....Et crée
une thématique (LA POÉSIE PAR L'IMAGE)
exposant des reproductions sur lesquelles
figurent des extraits de ses textes (prose et
poésie) .
Aujourd'hui Auteur et (Auto-éditeur)
TheBookEdition.com se joint à Pierre Philbert
pour vous présenter
SUR LES RIVES DE MES SONGES
UN LIVRE POUR DEUX
ÉPHÉMÉRIDE
FLORILÈGE
MEMORANDUM
N'hésitez pas à laisser un commentaire à l'auteur.
Il ne manquera pas de vous répondre.
3Toi, ma muse,
Toi, ma muse,
M’inspirant en ce papier froissé, prends moi
de cet émoi,
Sublime moi de cette écriture que j’érotise à
travers toi.
Toi, ma muse,
Je me réveille en cette bouffée d’oxygène pour
aérer,
Mes amas de pensées qui se détachent de ce
breuvage coloré.
Toi, ma muse,
Comme tes lèvres sont imprégnées de cette
saveur poivrée,
4Ou je me ballade dans ces idylles en ton corps
troublé.
Toi, ma muse,
Exprime moi cette sensation poétique en tes
bras magiques,
Enveloppe moi de ces draps satinés en cette
transe euphorique.
Toi, ma muse,
Tu es mon air et je suis une molécule qui
s’éparpille dans cet amour,
Que tu m’anoblis par cette douceur féminine,
je te prie chaque jour.
Toi, ma muse,
Est ce impossible que tu puisses me dire, si la
5vie est un soupir,
Alors, je n’aurai rien à regretter d’être insufflé
en ce vain désir.
Toi, ma muse,
Instruis moi en ces vers pour que je transcrive
ma lumière,
En ce toucher que tu m’offres sous formes de
prières.
Toi, ma muse,
Tu essaies toujours de m’emballer dans ces
humeurs enjouées,
Me voilà réanimé de ton essence qui ose me
déshabiller.
6Tu me dis viens !
Te voir allongée tes longues jambes nerveuses
Gaînée noir de soie
Ton ventre recouvert d’un tissu blanc
Tes mains nerveuses découvrant pour mon
unique regard ton ventre doux
Là encore à genoux apercevant un petit
triangle noir
Devinant ton sexe
Que je rêve de frôler ma perle
Remplacer ta main pour y glisser la mienne.
Découvrir la délicatesse de ton sexe
En sentir l’humidité
7Glisser un index entre tes lèvres que je devine
chaudes
Chercher le bouton pour te faire frissonner
Te cajoler d’un doigt audacieux ma colombe
Te voir fermer tes yeux de chat
D’entendre gronder de satisfaction ma déesse
Plus hardi je glisse dans ton ventre un doigt
rendu humide par ton plaisir
Je sens ta moiteur
Tu coules dans le creux de ma paume
Tu te renverses sur les draps
Pâmée, tu respires vite
Tu me dis viens
Ta bouche cherche à me mordre ma tigresse
8Mon sexe érigé je me coule entre tes cuises
Ta main me guide vers ta douceur
Je me perds d’un coup de rein bandé en toi
Tu t’ouvres plus encore
Venant à nos retrouvailles
Ton sexe me bloque à m’avaler
Une longue vibration me renvoie en toi
Enfoncé au fond de toi
J’écoute tes désirs
Ton impulsion
Tes yeux de braise fouillent mon regard
J’ai envie de pleurer
Mes reins sont en feu
Tu enterres tes griffes dans mon dos
9Je retiens un cri
Ma sauvage et folle furie
Tu me dis des mots que je ne comprends pas
Tes yeux imposent leurs lois
Je saisis que je dois venir
Je coule me liquéfie
Tu parais t’ouvrir encore plus
Tes reins me vident de ma substance
Je m’écroule au bord de l’évanouissement sur
toi
Je suis mort
Tu me cajoles comme un enfant qui rêve
Des derniers soubresauts m’agitent
Tu attends que la tempête se calme
10