N

N'étant de mes ennuis la fortune assouvie

-

Documents
1 page
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Découvrez le poème "N'étant de mes ennuis la fortune assouvie" écrit par Joachim DU BELLAY et publié en 1558. Ce poète de France est né en 1522, mort en 1560. "N'étant de mes ennuis la fortune assouvie" de DU BELLAY est un poème classique faisant partie du recueil Les Regrets. Profitez de ce poème en le découvrant sur cette page. Et n’oubliez pas que vous pouvez télécharger gratuitement en format PDF le poème N'étant de mes ennuis la fortune assouvie et l’imprimer depuis chez vous !
Grâce à ce document PDF sur le poème de DU BELLAY, vous pourrez faire une fiche ou bien vous évader grâce au vers de "N'étant de mes ennuis la fortune assouvie".

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1558
Nombre de visites sur la page 233
Langue Français
Signaler un problème

N'étant de mes ennuis la fortune assouvie

N'étant de mes ennuis la fortune assouvie,
Afin que je devinsse à moi-même odieux,
M'ôta de mes amis celui que j'aimais mieux,
Et sans qui je n'avais de vivre nulle envie.

Donc l'éternelle nuit a ta clarté ravie,
Et je ne t'ai suivi parmi ces obscurs lieux !
Toi, qui m'as plus aimé que ta vie et tes yeux,
Toi, que j'ai plus aimé que mes yeux et ma vie.

Hélas, cher compagnon, que ne puis-je être encor
Le frère de Pollux, toi celui de Castor,
Puisque notre amitié fut plus que fraternelle ?

Reçois donques ces pleurs, pour gage de ma foi,
Et ces vers qui rendront, si je ne me deçoi,
De si rare initié la mémoire éternelle.