Sur la route de Charenton

Sur la route de Charenton

-

Documents
2 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Évadez-vous en lisant le poème "Sur la route de Charenton" écrit par Émile GOUDEAU (1849-1906). "Sur la route de Charenton" de GOUDEAU est un poème classique extrait du recueil Fleurs du bitume. Profitez de ce poème en le découvrant sur cette page. Et n’oubliez pas que vous pouvez télécharger gratuitement en format PDF le poème Sur la route de Charenton et l’imprimer depuis chez vous !
Avec le poème de GOUDEAU, vous pourrez faire une fiche ou bien comprendre la signification des paroles du poète qui a écrit "Sur la route de Charenton".

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 5
Langue Français
Signaler un problème

Sur la route de Charenton

Enterrement étrange !
Un ange
Est cloué dans un cercueil.
Quatre lourdes guitares
Bizarres
Cahotant, mènent le deuil.

Dans une âcre fumée
Formée
Par les pipes de l'amant,
L'ombre de la maîtresse
Traîtresse
S'avance tranquillement.

Plus loin, une bouteille
Très vieille,
Dont on a bu le cognac,
Sur le pavé qui glisse,
Esquisse
Une marche ab hoc ab hac

Un fantôme revêche,
La dèche,
Sous un chapeau défoncé
Ouvrant sa gueule énorme,
S'informe
Qui des siens est trépassé.

Le spleen diabolique
Réplique :
C'est un frêle mirliton,
L'âme d'un très chouette
Poète,
Qu'on emporte à Charenton.

La bouteille grivoise
Dégoise
J'ai ramolli son cerveau.
Oh ! dit la femmelette
Squelette,
Mes flancs furent son caveau.

Les guitares, boiteuses
Chanteuses,
Grinçant avec désespoir
Geignent : La poésie
Transie
Est un lugubre éteignoir.

Or, ma carcasse infâme,
Sans âme,
Sortant du fond des égouts,
Regarda d'un air bête
Ma tête
Aller au pays des fous.

Depuis lors, par la ville
Servile
Et parmi les libres champs,
Comme en terre étrangère,
Seul j'erre,
Sans raison, hurlant des chants.