//img.uscri.be/pth/311071a3b9923e4fed96e0be5e530a9b57d7049d
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Procès-verbal de l'assemblée générale des autorités constituées, de la société populaire et du peuple de Strasbourg, et des membres des sociétés populaires des départements voisins réunis au temple de la Raison, le 27e jour de l'an II...

8 pages
Impr. de Dannbach ((Strasbourg,)). 1793. France (1792-1795). In-8 °. Pièce.
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Voir plus Voir moins

PROCÈS - VERBAL
De l'Assemblée générale des Autorités con-
stituées, de la Société Populaire et du
Peuple 'de Strasbourg et des membres
des Sociétés populaires des Déparfemens
voisins, réunis au Temple de la Raison,
le 37 jour de l'an 2 de la République
indivisible.
j» - Députés des Sociétés populaires da
- à - Mousson, Nanci, Luneville, Sarre-
bourg et Phalsbourg, ac.crédités par les Re-
présentans du Peuple, Lacoste et Mallarmé,
réunis à ceux des Sociétés Populaires de
Châalon sur Saone et Beaune, ont deman-
dé la Convocation d'une Assemblée générale
des Autorités constituées et de la Société
Populaire de Strasbourg dans le local le plus
vaste de cette Commune, afin d'y rassem-
bler le plus grand nombre possible des
Citoyens. Ils en ont été prévenus dans les
différentes Sections et l'Eglise Cathédrale
( indiquée comme lieu de rassemblement. Il
a été annoncé à 3 heures après-midi au
fc son du tocsin et à 4 heures les membres
F des autorités, de la Société et de la Propa.-
a
gande Révolutionnaire ont ouvert la séance
au milien de la Masse du Peuple, qui te
pressa dans l'enceinte de cet édifice.
Le Maire de la Commune a dit à ses
Concitoyens, que leurs frères des Départe-
mens voisins, informés des dangers de cette
frontière avoient envoyé les plus dévoués
d'entr'eux à la Révolution , pour leur en
développer les principes et porter les Dé-
partemens du Bas-Rhin à la hauteur des
circonstances : que la Commune de Stras-
bourg , débara'ssée des traîtres, qui s'enten-
doient avec l'étranger, des modérés, qui
facilitoient leur complot en endormant le
Peuple et des riches, qui comprimoient ses
efforts, profiteroit sans-doute du tribut de
lumières, que ces Apôtres de la Liberté et
de l'Egalité apportoient dans son sein au
nom des Cités , qui les avoient députés et
des Représentans du Peuple. Il a lu leurs
différens pouvoirs.
Plusieurs d'entre ces zélateurs de la Ré-
solution sont successivement montés à la
Tribune. Ils ont fait au Peuple le tableau
de ses dangers, de ceux particuliers, aux-
quels cette Commnne venoit d'échapper.
Les Députés de la Moselle et de la Meulth-..
ont tracé celui des élans patriotiques et