//img.uscri.be/pth/3ab19540203e42a8692b4e6b16084dfe712e5078
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Rapport et projet de décret, sur l'organisation définitive des deux établissemens fondés à Paris & à Bordeaux pour les sourds & muets, présentés à la Convention nationale au nom des trois Comités, d'instruction publique, des finances et des secours publics ([Reprod.]) / par M. Jouenne,... ; impr. par ordre de la Convention nationale

De
14 pages
[de l'Impr. nationale] (Paris). 1795. Handicapés -- Protection, assistance, etc. -- France -- Ouvrages avant 1800. 1 microfiche ; 105*148 mm.
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Voir plus Voir moins

CONVENTION NATIONALE
Ou nom
dot trois comités
Vo< tfou eortm&ainfUudio» publique <i«$ fiom<«#
tçus «vez b tàch»
grand
jâe df dttfc-
« œ'âot durgs .& reptoduke tkrux vota urne c»«{«
qàj
\%n*
noui tom ofer » fond* «t éj.
i
dt h
vw* comités
t coqjnwil
Ù nombre de ce$: ceint
fondées ou comme 6, dm» un rég
i devenir cftui de l'égalité, «quand déjà, il n'y
commurje c&t pu
nombre de ne
unf modique,
fi.ffi dani les années de la abondance. Cet
étolt
ptemiet a été
grf-i.-
erreur de ce
qui êtes à les réparer tous Us
en aiKvn des
i
m
voi coiv.lto tûr ceux
mixrs
neriçn cmi-.trtr, 1ft ^v^ui.f s(n-
1 K; ̃le*
^«voit rotrhrè de in-
j'îrï ctrtîi:j oi'c
IjbCj fins ri:>
eti-x fetsr
Içe Knre V *̃" "'afrjs cks c^lcuk
hl'i fui, <ieî ^i» ânj»
̃kj ctox à ^ui lect
̃oo, en cim ciwune
n'4jfci$ à Fifis, i
n,
̃ Voscethiicf vers
p!i pr
i;u--ï .ii.
*W™ l'*H*
toujours qtt'tl n« t*u<iri avoir ai
d< rigutur. 'En procédtnt
cinq *n* <*m yin^t élevés prttwJront U pl«« <fa
le.
vous.
Mais eft-'te Il tout- ce que d'un jtvti
dotant avec parcimcmU àfTart qui ta
f«bj« de leurs plus tendres foin», tout ce que («ha
oieufe' quand U «oit b-snheut & d<
gloire du Peuple plusjuAei l'cgri
de .D« t'iotoutear, >s
qui la nation attend ^avec une ju/tc impatience, a
ut "d'intWuire 1
dont il avec dignité Ut tn-
AS
,ui noy* don;» k»r il
ptttfWr
«ft
l'homme
tu. iudi-.
nombre des ippcîe* i
lp« «w ^uc le vculoit en
k Lbtrw t
*«non ji^e dans fi ^elfe M peut Ce
<i'iogm<rttec place
dulc kf
de*
&rro-f quuidellç (et.'
«kt; f«j adjoiiiu, ks &
b an-
v|ui Ca nouni^
vêtsmtut, mau encore routes le»
dans ils vtnij
rjco:uc hmii
point cet
da dei A d«
3** diiish dar» r.'rf