Démocratie

Démocratie

-

Documents
4 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Liberté, Égalité, Fraternité.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 12 mai 2014
Nombre de visites sur la page 28
Langue Français
Signaler un problème
DEMOCRATIE
Quel rêve ! Diwiha: - "Qui a parlé ? ". Moi ! Diwiha: - "Qui Moi ? " Qui veux-tu que ce soit : Moi ? Diwiha: - " J'aurais du m'en douter, Mex ! Mex, dorénavant, tu t'appelles : Mex ! " Et si je ne veux pas ? Diwiha: - " S'il en est ainsi, nous allons voter au suffrage universel ! " Qu'est-ce que c'est encore cette élucubration ? Je n'ai jamais entendu parler de cela dans tous les pays que je gouverne. Comme disait un de mes aïeux, le roi Louis XIV : " L'état, c'est moi."
P a g e|1
Ma mère m'a dit d'aller me faire couper les cheveux, Je lui ai dit ma mère…euh… Diwiha: - " Petite Patricia, nous en reparlerons en tête à tête. Quand à toi Mex, écoute. " Ecoute, écoute comme disait l'autre. Diwiha: - " Petite Patricia ce que je vais dire est de la plus haute importance. " Mais !!! Diwiha: - " Il n'y a pas de mais qui tienne. En plus sois très attentive, car je vais avoir besoin de toi. " Youpi ! Il n'est pas trop tôt. Enfin un peu de considération de ta part.
Et moi dans tout ça ? Diwiha: - " Toi Mex, tu es le sujet du vote." Je ne peux être le sujet puisque c'est Moi qui gouverne. Diwiha: - " Nous ne sommes plus au temps de la Royauté, Mex. Saches que le 14 juillet 1789, en France, le peuple s'est révolté contre l'oppression du gouvernement totalitaire des Rois. Ils ont pris la Bastille, prison d'Etat, où tous les dissidents importants, les conspirateurs reconnus du Roi étaient emprisonnés, le plus souvent à vie et dans des conditions inhumaines.
P a g e|2 Ils ont fait la Révolution, ont établi les : Droits Universels de l'Homme, et ont instaurés la Démocratie sur le modèle Grec où la population exerce la souveraineté. Le destin d'un pays n'est plus sous le commandement d'un seul homme et de ses fantoches de ministres, mais dirigé par les citoyens qui choisit par l'institution du vote tous ses élus. Tu sais que notre devise nationale est : Liberté, Egalité, Fraternité. Les bases et le principe même d'une Démocratie. Qu'elle soit chez nous ou ailleurs.
Vous m'en faites une drôle de populace, toutes les 2. Et si vous n'êtes pas d'accord, qui vous départagera ? Pas Ayème puisqu'il est neutre. Pas Moi puisque je suis exempté de vote. Mais qui, alors ?De plus je sais que toi tu n'es qu'une farouche opposante à mon projet de choisir mon nom moi-même, et que Petite Patricia et toi, vous êtes cul et chemise, de vrais complices, malgré vos faux airs de désaccords perpétuels. Tiens un peu comme : Les Frères Ennemis. Pas plus frères et ennemis que toi et Moi. Où est la Liberté d'Expression, où est l'Egalité d'Echange et que devient la Fraternité si l'on se tire toujours dans les pattes ? Diwiha: - " Touché, Mex. A ce sujet, je ne peux que te donner raison. Il est vrai que ce ne serait pas juste envers ta personne. Alors en toute honnêteté, je te propose un deal. " Voyons un peu ? Diwiha: - " En attendant qu'il y a plus d'intervenants dans nos péripéties, je te demanderais, s'il te plait, de bien vouloir accepter de te prénommer Mex. Tiens, dis-toi que ce n'est qu'un surnom. T'es d'accord Petite Patricia ? "
Pronom, prénom, surnom : qu'est-ce que tu ne vas pas encore nous inventer Diwiha ?
T'en as encore d'autres comme ça sous ton chapeau. Je me demande bien d'où tu les sors. Je te savais une imagination fertile. Mais là tu tiens le pompon. Diwiha: - "C'est toi qui a parlé Petite Patricia ? "
Non ! Diwiha: - " Mon très cher Mex. Déjà je ne t'ai pas sonné. Tu n'as pas laissé le droit de réponse à Petite Patricia.
P a g e|3 De surcroit tu as essayé de détourner, très habilement j'en conviens le motif de ma suggestion, en oubliant de me répondre. Et c'est toi qui te plains. Tu veux que je te dise : tu es de mauvaise foi. Tu feras tout pour essayer par n'importe quels moyens pour en retarder l'échéance. Voilà ! Petite Patricia ! " Oui ! Que me veux-tu ? Diwiha: - " Je te donnes ton aprèm. Tiens voilà de l'argent. Je te fais confiance. Prends le tram bleu en direction d'Odysséum. Une fois sur place tu as le choix de l'activité que tu voudras faire. " Et ma voix ? Diwiha: - " Le scrutin est différé à plus tard. Amuses-toi bien ! "
Merci. Au revoir Diwiha ! Au revoir Mex ! Ne m'appelle plus Mex ! Mon nom est…. Personne ! C'est du réchauffé, Mex ! Lis l'Odyssée d'Homère comme livre de chevet, regardes des Westerns Spaghettis et tu comprendras. Petite peste, si dans une minute, tu n'as pas disparue avec armes et bagages, tu risques de ravaler ton extrait de naissance. Tu n'oserais pas. Files, il ne te reste que trente secondes. File la laine, file les jours, Tralalalalère !
Vlan fit la porte en claquant.
Bon débarras ! Diwiha: - " Mex !? " Combien de fois devrais-je te le dire : pas Mex ! Tout, mais pas Mex ! Diwiha: - " Laisse béton !
P a g e|4 Je continue ! Pour ce qui est de ma soi-disant invention, je n'ai fait qu'écouter mes maîtres de français à l'école et apprendre. Qu'as-tu fais toi pendant ce temps ? " Heu !!! Avec des copains : l'école buissonnière. Diwiha: - "Et qu'est-ce que tu as appris ? " L'oisiveté.
Extrait de Rubicon, l’Inclassable, Au chapitre: Silence : on tourne! Aux pages : 116, 117, 118 et 119.