PORN (Making of)
2 pages
Français

PORN (Making of)

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

– Écoute, Charlotte...Faut faire un effort, d'accord ? On fait du porno, t'es au courant, non ? C'est pas La Grande Vadrouille, ok ? – Je sais Henri, je sais... Elle s'essuie le visage avec la serviette que lui tend Henri. – Tu peux pas te marrer à chaque fois qu'un type t'éjacule à la face, quand même...

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 26 octobre 2013
Nombre de lectures 276
Langue Français
 On fait duÉcoute, Charlotte...Faut faire un effort, d'accord ? porno, t'es au courant, non ? C'est pas La Grande Vadrouille, ok ? Je sais Henri, je sais... Elle s'essuie le visage avec la serviette que lui tend Henri. Tu peux pas te marrer à chaque fois qu'un type t'éjacule à la face, quand même... C'est pas sérieux, Charlotte, tu comprends ? Appelle moi Vanessa, s'te plait Henri... C'est mon nom d'actrice. Ok, Vanessa. J'te l'ai déjà dis, t'es super bonne. J'ai rarement cadré une nana qui suce comme tu le fais. Tu SAIS, ça, Charl..Vanessa, pardon. Charlotte s 'assoie sur le bord du lit et tout en continuant, méticuleusement, d'effacer toute trace de sperme sur son visage, en se regardant dans le miroir que tient Henri devant elle, elle marmonne timidement : J'peux pas m'en empêcher... Ça me chatouille ! Et pis, rien que de voir une queue cracher son jus...ben, ça me fait rire. C'est plus fort que moi. MAIS FAUT PAS,MERDE ! S’énerve Henri. fâches pas Henri, j'vais pleurer si tu continus..Te ma chatte. Pleure pas, on va yNon, non, excuses moi, arriver.. Pense à autre chose, peut être.. A un truc grave, tu vois.. Quand j'étais gamine, c'était pareil, déjà, Henri... Quand je branlais mon frère, ça me faisait marrer de voir sa tête...et... T'es plus une gamine, maintenant, Charlotte..heu..Vanessa. Faut bosser en professionnelle, hein.. ? Tu veux être une pro, ma chérie ?! Hein, dis moi... Ben oui, Henri. Ça me plaît, tout ça...mais y a des trucs, j'arrive pas. Me faire enculer, pas de soucis. Les god', tout ça,
avec d'autres meufs, y a pas de problèmes, même les .. sais. Tu es parfaite. T'es super, mais...faut arrêterJe sais, je de rire quand un type t’envoie son sperme sur la tronche, d'accord ? Pense aux gars qui vont te mater et se branler, hein ? Tu crois qu'ils ont envie que tu te marres au moment où ils lâchent la purée ? Non, Charlo...Vanessa. C'est ...vexant, tu comprends ? Henri se lève et s'adresse à l'équipe de tournage. Ok, on reprend. On va juste refaire l'éjac' faciale avec la queue de Lionel. Lionel ? Tu peux venir, s'il te plaît ? Un grand type blond sort de la salle de bain. Nu, branlant d'une main appliquée une queue glabre et longue, il regarde Henri avec une moue condescendante. DickZ, s'il te plait, Henri. Mon nom, ici, pour le taf, c'est DickZ, ok ? Ok, Dick machin, en route. Serge, plan serré sur Vanessa. Vas y, ma belle, ça tourne. Xavier, t'enregistre tous les sons, ok. Quand elle s'étouffe avec la queue, surtout. On fera un montage plus tard... Charlotte s'applique. Le gland de DickZ enfle dans sa bouche et elle commence à sentir les premiers goûts du sperme. Penser à autre chose, à autre chose, à … Lionel interroge Henri du regard. C'est bon ? J'peux envoyer ? Henri acquiesce, inquiet. La valeur d'une cuillère à soupe et demi de semence barbouille, des sourcils au menton, le visage de charlotte.  éclate !!!Hi, hi, hi, hi, hi...WAAaaahahaha...UUuuuuhh l'actrice. Coupez ! Lentement, Henri enfile son jean's, un tee shirt et ses sandales. Il quitte nonchalamment la chambre de l'hôtel et se dirige vers le jardin. Il allume une cigarette en regardant un couple de cygne, sur le petit étang artificiel du parc. Assis dans l'herbe, il observe les deux immaculés volatiles qui, en s'approchant lentement l'un vers l'autre, à presque se toucher, forment avec leurs cous et becs, un cœur quasi parfait.
)