Raphaël Jérusalmy – Évacuation

Raphaël Jérusalmy – Évacuation

-

Documents
1 page
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Note de lecture

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 14 juillet 2018
Nombre de visites sur la page 0
Langue Français
Signaler un problème
Raphaël JérusalmyÉvacuation
Une note de lecture par Jean-François Ponge
Une ville entière, Tel-Aviv, est évacuée à loccasion dune guerre, imaginaire, mais dont le risque est toujours présent dans lesprit des israéliens. Ici, aux missiles et roquettes sajoute la peur dune guerre bactériologique. On pense bien sûr à la fameuse "arme secrète" de Saddam Hussein, jamais trouvée mais qui a servi de prétexte à lintervention conjointe (et lourde de conséquences pour léquilibre du Moyen-Orient) de la coalition américano-britannique en 2003. Dans ce décor réaliste, lauteur place lhistoire dun petit groupe qui a décidé de rester, contre vents et marées, dans cette ville presque totalement vidée de ses habitants. Le grand-père, Saba, dont les jours sont comptés, la faculté ne lui donnant plus que quelques semaines à vivre, est accompagné de Naor, son petit-fils, un étudiant en cinéma et de lamie de celui-ci, Yaël, une artiste plasticienne. Cette expérience de survie citadine va rapprocher deux générations que trop de choses éloignent. Elle va être également pour Naor loccasion de réaliser un premier film, à laide de son smartphone. Le propos est émaillé de nombreuses références littéraires et cinématographiques qui peuvent intéresser les lecteurs connaissant leurs "classiques", mais on ne ressent jamais aucune empathie avec ces trois personnages qui semblent perdus dans les limbes de limagination de lauteur. Beaucoup trop dartifices de style émaillent par ailleurs le récit, entrecoupé de panneaux de signalisation routière dont on peine à saisir la relation avec celui-ci. Heureusement, le livre est très court, on na pas vraiment le temps de se lasser