Vous connaissez la nouvelle ?

Vous connaissez la nouvelle ?

-

Documents
191 pages

Description

Pendant un an ou presque, Cédric Lesueur a écumé les concours de nouvelles, se frottant à un exercice qu'il ne connaissait pas. Écrire une histoire à partir d'un mot ou sur un thème particulier, en commencer une autre avec une phrase qui peut vous mener nulle part et partout à la fois… S'affranchir des limites de l'imagination dans un temps imparti et surtout ne jamais dépasser le nombre de caractères défini, sous peine d'être finalement éliminé comme un vulgaire tricheur.
Pour le coureur de fond qu'il est, la nouvelle est au roman, ce que le sprint est au marathon… Il faut tout donner sur un instant très court et la jouissance à laquelle se mêle parfois la souffrance n'en est que plus intense. L'image est audacieuse, mais elle résume parfaitement ce qu'il a pu ressentir à travers cette merveilleuse et exaltante expérience. Il vous invite donc à découvrir une vingtaine de ses textes sur des sujets assez variés. En haut à droite, au début de chaque nouvelle, vous trouverez le thème sur lequel il devait improviser ou la phrase avec laquelle il devait débuter. Attention toutefois, les trois dernières nouvelles sont un peu coquines, voire érotiques donc à ne pas mettre entre toutes les mains. Même si les mains ont toutes un majeur, celui ou celle à qui elles appartiennent, ne l'est pas toujours…

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 11 décembre 2016
Nombre de visites sur la page 5
EAN13 9791090041011
Langue Français
Signaler un problème
VOUS CONNAISSEZ LA NOUVELLE ?
Toute ressemblance avec des personnes, des noms propres, des lieux privés, des noms d’entreprises, des situations existantes ou ayant existé, ne saurait être que le fait du hasard.
Cédric Lesueur
VOUS CONNAISSEZ LA NOUVELLE ?
Éditions Deslivresetnous.com
Éditions Deslivresetnous.com
Définition de la nouvelle selon le Trésor de la Langue Française Informatisé (TLFI )Œuvre littéraire, proche du roman, qui s’en distingue géné-ralement par la brièveté, le petit nombre de personnages, la concentration et l’intensité de l’action, le caractère inso-lite des événements contés.
7
8
Préambule Pendant un an ou presque, j’ai écumé les concours de nouvelles, me frottant à un exercice que je ne connaissais pas. Écrire une histoire à partir d’un mot ou sur un thème particulier, en commencer une autre avec une phrase qui peut vous mener nulle part et partout à la fois… S’affranchir des limites de l’imagination dans un temps imparti et sur-tout ne jamais dépasser le nombre de caractères défini, sous peine d’être finalement éliminé comme un vulgaire tri-cheur.Pour le coureur de fond que je suis, la nouvelle est au roman, ce que le sprint est au marathon… Il faut tout don-ner sur un instant très court et la jouissance à laquelle se mêle parfois la souffrance n’en est que plus intense. L’image est audacieuse, mais elle résume parfaitement ce que j’ai pu ressentir à travers cette merveilleuse et exal-tante expérience. Je vous invite donc à découvrir une ving-taine de mes textes sur des sujets assez variés. En haut à
9
droite, au début de chaque nouvelle, vous trouverez le thème sur lequel je devais improviser ou la phrase avec laquelle je devais débuter. Attention toutefois, les trois der-nières nouvelles sont un peu coquines, voire érotiques donc à ne pas mettre entre toutes les mains. Même si les mains ont toutes un majeur, celui ou celle à qui elles ap-partiennent, ne l’est pas toujours…Un grand merci à Jean-Noël pour la couverture origi-nale, mais aussi à Patrick et Gérard, mes vaillants compa-gnons d’édition pour la relecture et les corrections.
10