Un roi sans divertissement livre de
3 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Un roi sans divertissement livre de

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
3 pages
Français

Description

UN ROI SANS DIVERTISSEMENT, livre deJean GionoPhilippe DULAC (agrégé de lettres modernes, ancien élève de l'Écolenormale supérieure)Rédigé à la fin de l'été 1946, en à peine plus d'un mois, publié en1947, Un roi sans divertissement est le premier d'une série de récitsd'un genre nouveau chez Jean Giono : celui des chroniquesromanesques. Au contraire des romans d'avant guerre, comme LeChant du monde (1934), Le Grand Troupeau (1931) ou Bataillesdans la montagne (1937), qui construisaient des mythologiesintemporelles où la nature tenait le rôle principal, ces œuvress'inscrivent dans le temps et placent l'homme au premier plan : « Ils'agissait pour moi, écrit l'auteur en 1962, de composer leschroniques, ou la chronique, de ce „Sud imaginaire“ dont j'avais,pour mes romans précédents, composé la géographie et lescaractères [...]. Je voulais, par ces chroniques, donner à cetteinvention géographique sa charpente de faits-divers (tout aussiimaginaires). »1. Un fait-divers sous Louis-PhilippeC'est donc sur un fait-divers, dont l'histoire est reconstituée par unnarrateur contemporain de Giono, que s'ouvre Un roi sansdivertissement : les disparitions mystérieuses de paysans dans unpetit village du Trièves (Dauphiné), durant l'hiver de 1843. Dépêchéesur place, la gendarmerie, avec à sa tête le capitaine Langlois,enquête et surveille en vain : les rapts continuent, et un cochon estretrouvé tailladé à coups de lame. Par hasard, un villageois surprendun étranger ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 14
Langue Français

Exrait

UN ROI SANS DIVERTISSEMENT, livre deJean Giono
Philippe DULAC (agrg de lettres modernes, ancien lve de l'colenormale suprieure)
Rdig  la fin de l't 1946, en  peine plus d'un mois, publi en1947,Un roi sans divertissementest le premier d'une srie de rcitsd'un genre nouveau chez Jean Giono : celui des chroniquesromanesques. Au contraire des romans d'avant guerre, commeLeChant du monde(1934),Le Grand Troupeau(1931) ouBataillesdans la montagne(1937), qui construisaient des mythologiesintemporelles o la nature tenait le rle principal, ces Ïuvress'inscrivent dans le temps et placent l'homme au premier plan : Ç Ils'agissait pour moi, crit l'auteur en 1962, de composer leschroniques, ou la chronique, de ce ãSud imaginaireÒ dont j'avais,pour mes romans prcdents, compos la gographie et lescaractres [...]. Je voulais, par ces chroniques, donner  cetteinvention gographique sa charpente de faits-divers (tout aussiimaginaires). È
1. Un fait-divers sous Louis-Philippe
C'est donc sur un fait-divers, dont l'histoire est reconstitue par unnarrateur contemporain de Giono, que s'ouvreUn roi sansdivertissement: les disparitions mystrieuses de paysans dans unpetit village du Trives (Dauphin), durant l'hiver de 1843. Dpchesur place, la gendarmerie, avec  sa tte le capitaine Langlois,enqute et surveille en vain : les rapts continuent, et un cochon estretrouv taillad  coups de lame. Par hasard, un villageois surprendun tranger sortant des frondaisons d'un grand htre (o l'onretrouvera les cadavres des disparus). Intrigu, il le suit jusqu'Chichiliane, de l'autre ct de la montagne. L, il demande  quiappartient la maison bourgeoise o il a vu entrer cet inconnu. C'estcelle de M.V., M. Voisin, explicite Giono dans le manuscrit, c'est--dire non pas un monstre, mais Ç un homme comme les autres È.Alert, Langlois se rend au bourg avec une escouade. Puis il convaincM.V. de sortir dans la rue, change quelques mots avec lui avant del'abattre de deux coups de pistolet dans le ventre.Langlois dmissionne alors de la gendarmerie, mais demeure dans levillage du Trives. Le procureur royal, son ami, le fait nommercommandant de louveterie. Un loup norme dcimant les troupeaux,Langlois organise une battue, accule l'animal  la montagne et letue, comme il l'a fait de M.V. : Ç Ainsi donc, tout a, pour en arriverencore une fois  ces deux coups de pistolet tirs  la diable, aprs
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents