DONNEES TECHNIQUES - Vins de Provence

DONNEES TECHNIQUES - Vins de Provence

Documents
12 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

A P P E L L A T I O N S. D ' O R I G I N E. C O N T R Ô L É E. Côtes de Provence. Côtes de Provence Sainte-Victoire. Côtes de Provence Fréjus. Côtes de ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 118
Langue Français
Signaler un problème
A P P E L L A T I O N S D ' O R I G I N E C O N T R Ô L É ECôtes de Provence Coteaux d'Aix-en-ProvenceCôtes de Provence Sainte-Victoire Coteaux Varois en ProvenceCôtes de Provence FréjusCôtes de Provence La Londe
Pierrefeu-du-VarBormes-les-Mimosas
Lesvinsdeprovence
Le plus ancien vignobled’une activité volcanique assez intense qu’au sud-ouest et au nord, s’étendde FrancesmuarslsaifpdaerltiEesEést,l.auniveaudelactuelldaunzeonaeltermnaajnocrietadireecmolelinntescaeltcdaierebafrarietset re600 ans avant Jésus Christ, les Grecs Au secondaire, ces montagnes sont rocheuses.fondent Marseille et plantent sur érodées puis entièrement recouvertesles coteaux les premiers ceps de vigne. par les eaux : une épaisse couche deUne mosaïque de terroirsDès cette date, la culture de la vigne et sédiments calcaires ou argilo-calcaireset de saveursdu vin se répand en Provence, mais il faut recouvre alors la région.attendre la conquête romaine (un siècle L'histoire tourmentée du paysage Le vignoble provençal court d'Ouest enavant JC) pour la voir remonter la vallée Provençal, est ensuite liée à celle Est, sur près de 200 Km, des Alpillesdu Rhône et gagner la totalité de des Alpes qui naissent au tertiaire. jusqu'au massif de l'Estérel. Situéesce territoire qui sera bien plus tard La surrection de cet important massif principalement dans les départementsla France. situé plus au Nord provoque du Var et des Bouches-du-Rhône avecLes vins produits à cette époque étaient le glissement et le plissement de une enclave dans les Alpes-Maritimes,de couleur claire apparentée aux rosés la couverture sédimentaire tandis que, les appellations Côtes de Provence,puisque la macération des pulpes et dans une moindre mesure, le vieux socle Coteaux d'Aix-en-Provence et Coteauxdes peaux était alors inconnue. se soulève par l’est. Varois en Provence, produisent des vinsCet ensemble de roches très diversifié, d'une grande diversité aromatique,Une histoire géologiquecristallin,calcaire,éruptifestensuiteapuoxssédaaccnetnttsousfolretcdairffaécrteènretslmaairisecomplexemodelé au quaternaire par une intense soérosion, pour donner l’un des paysages du climat méditerranéen. SpécialisteL’histoire géologique de la Provence, qui français les plus variés, mais dans lequel historique des rosés limpides, fruitésest dans le détail, particulièrement on retrouve globalement les acteurs et généreux, le vignoble provençal n'encomplexe, peut être résumée en quatre géologiques principaux. Au sud-est de produit pas moins des rougespériodes principales. la Provence, affleure le socle cristallin, remarquables, puissants et charpentésAu cours de l’ère primaire se constitue avec les massifs des Maures, pouvant vieillir plusieurs années en caveun vaste massif montagneux fait de du Tanneron et de l’Estérel, qui présente et des blancs aériens, tendres et délicats.roches cristallines. Ce socle est le siège de nombreuses traces éruptives alors
La culture de la vigne : premier art du vigneronLa conduite du vignoble provençal est terroirs. Les hauteurs de palissage, Enfin dernière spécificité de nos terroirsconditionnée essentiellement par le facteur relativement peu élevées, d’une part pour dû au climat méditerranéen : les teneursclimatique, à savoir sa faible résister au mieux à la sécheresse, mais très faibles des sols en matièrepluviométrie, d’inégale répartition, ainsi aussi pour supporter les coups de vent. organique. De ce fait une grande partieque la prédominance d’un vent : La taille courte, généralement en double du vignoble ne reçoit pas de fumurele mistral qui assainit l’atmosphère et cordon de Royat, permet une bonne chimique mais au contraire une fumurelimite les parasites. répartition des grappes dans la zone organique en provenance notammentDe ce fait la densité (2,5 m2/pied) est fructifère et une production limitée, des bergeries de la Crau (13), prochesadaptée au potentiel hydrique des garante de la concentration des produits. de notre vignoble.
SLSEÉCAPGESROUGESETROSÉnCEBALONPeVIGNTSAUERNEnevorPneudnapéruviauteorppla,ice
Une palettede cépagesvariés
LA SYRAHSes petites baies noires aux reflets bleutés donnentdes vins solides et colorés, rudes les premièresannées car riches en tanins, mais particulièrementaptes à un vieillissement prolongé. Avec les années,son évolution apporte au vin des notescaractéristiques de vanille, de havane et de fruitsrouges confitsLE GRENACHECe cépage originaire d’Espagne, très employé dansles Coteaux d’Aix-en-Provence, donne aux vinsjeunes des arômes élégants de petits fruits rouges,puis, avec l’âge, il évolue vers des notes plus épicéeset animales. Il apporte alors au vin du gras,de l’ampleur et de la puissance.LE CINSAULTGoûteux et d’un bel aspect, ce cépage d’origineprovençale a longtemps été utilisé comme raisin detable. Largement utilisé en Provence pourl’élaboration des vins rosés, il apporte au vinfraîcheur, finesse et fruité, nuançant la puissanced’autres cépages.LE TIBOURENCet authentique provençal, délicat et élégant, offreaux rosés la finesse de ses arômes et la richesse deson bouquet. Il est le partenaire privilégié des autrescépages provençaux.LE MOURVEDRESes petits grains serrés préfèrent les terroirschauds et calcaires.Ce cépage à maturation lente - qui aime regarder lamer pour mûrir convenablement - donne des vinscharpentés aux tanins fins et bien affirmésexprimant dans leur jeunesse des arômes deviolette et de mûre. Son velouté et sa souplesse,accompagnés de notes caractéristiques d’épices,de poivre et de cannelle, se révèlent après plusieursannées de vieillissement en cave.LE CARIGNANAdapté aux sols pauvres, ce cépage fort répandu enProvence par le passé tend à se faire plus discret.Cultivé en coteaux avec de faibles rendements, ildonne des vins charpentés, généreux et colorés quiconstituent une excellente base d’assemblage.
une charpente tannique, puissante et douce àla fois, qui facilite le vieillissement : son nezcaractéristique de poivron vert et de cassisle distingue des autres cépages.LA COUNOISECe cépage particulièrement adapté aux terroirsde coteaux, chauds et caillouteux permet d’obtenirdes vins fruités mais peu colorés.LES CÉPAGES “BLANCS”LE ROLLE(VERMENTINO)Cépage d’origine ligure, cultivé depuis toujours enProvence, il est à la fois robuste et d’une très grandequalité gustative. Il donne des vins aux parfumsd’agrumes et de poire, gras et équilibrés,d’une grande finesse de corps et d arômes.L’UGNI BLANCCe cépage d’origine toscane, aux baies rondes etjuteuses, permet d’obtenir un vin clair et fruité,d’une grande finesse.LA CLAIRETTECe très ancien cépage de Provence produit peumais ses grains oblongs offrent des vinsaromatiques et bouquetés aux notes de fruitsà chair blanche.LE SÉMILLONC’est un cépage vigoureux, productif, maiscraignant la pourriture. Utilisé en faible proportion,il apporte au vin de la puissance aromatique,du gras, de la rondeur et une belle élégance avecdes nuances de fleurs blanches et de miel.LE BOURBOULENC BLANC OU DOILLONCe cépage tardif, très rustique et robuste, restediscret en Provence. Il apporte aux vins une touchede finesse et de rondeur.GRENACHE BLANCCe cépage sert pour l’élaboration des vins douxnaturels mais permet aussi d’obtenir des vinsblancs secs intéressants, longs en bouche,possédant du gras et de l’ampleur.SAUVIGNONCe cépage permet d’élaborer des vins blancs secstrès élégants, très fins, équilibrés et typés aux notesagrumes, buis, fruits de la passion.
En Provence, à la variétédu relief et du climatcorrespondent une largepalette de cépages.Plus d’une douzaineentrent régulièrementdans l’élaboration des vinsd’appellations d’originede la Provence. Certainsd’entre eux constituentune base que l’on retrouvedans la majoritédes vignobles de la région,alors que d’autres sontplus spécifiques à certainesappellations.
ROSÉSDEPROVENCE
SCHÉMADEVINIFICATIONDESVINSROSÉS
Vinification etélevagedesvinsRosés
>88%VdienlsadperoPdrouvcteinocne
1- L’extraction de la couleur et desarômes :l’étape clé de l’élaboration des vinsrosés. Elle consiste à extraire les anthocyanes(pigments colorés) et les arômes contenus dansla pellicule du raisin. Cette étape peut se faireen pressant directement les baies (pressuragedirect de raisins en grappes entières ouéraflées-foulées) ou en les laissant macérerun temps limité et maîtrisé (2 à 20 heures) à unetempérature déterminée s’échelonnant de 16à 20°C (macération pelliculaire). Le choix de l’uneou l’autre de ces techniques, sera guidé parplusieurs facteurs comme :• l’état et la maturité de la vendange• les cépages vinifiés et leur potentielorganoleptique• le choix de leur proportion et le momentde leur assemblage• le profil organoleptique recherché.2- La fermentation :afin d obtenirdes vins rosés d’une grande finesse,la fermentation alcoolique se déroule surdes jus clairs. Pour cela, on effectueun débourbage. Cette opération consiste àéliminer les plus grosses particules depellicules, pulpes, terre… Le plus souvent,elle se fait par décantation au froid(débourbage statique). La fermentationalcoolique proprement dite sera effectuéeà température maîtrisée aux alentours de18-20°C, afin de préserver au maximumles arômes variétaux et fermentaires.3- Conservation et/ou élevage :la fermentation malolactique n’est passystématique sur les vins rosés. La conser-vation se fait en cuves en acier inox ou cimentrevêtues pour conserver les qualitésdes rosés. L’élevage sur lies fines se pratiquesur les vins rosés. Quelques rosés sontégalement élevés en barrique.
Dégustation des vins RosésSelon la technique de vinification utilisée,on distingue :Vins rosés issus de pressurage direct :leur couleurde faible intensité, dans une large gamme, du pétale de roseau corail. Au nez, ils sont fruités, floraux, mentholés, avec desnotes d’agrumes (ananas, pamplemousse, citron...), d’amandefraîche, de fruits exotiques et à chair blanche (pêche, litchi,mangue...).En bouche, ils se caractérisent par leur vivacité, leur finesse etun fruité acidulé.Vins rosés élaborés par macération pelliculaire :en général, l’intensité visuelle de ces vins est plus soutenueque celle obtenue par pressurage direct. Leurs robes déclinenttoutes les nuances du saumoné au rose pivoine.Ces vins ont des expressions de fruits rouges (fraise, griotte,framboise, myrtille...), d’épices (cannelle, poivre...), d’aromates(garrigue, sauge...). En bouche, ils sont structurés.Ils procurent une sensation de souplesse ponctuée en finaled’une agréable fraîcheur.Centre de RechercheetdExpiérimentationsur le V n RoséLeader incontesté dumarché du rosé en France,la Provence a su se doterd'une mécanique de précisionincomparable : un Centrede recherche sur le vinrosé.Né de la volonté communedes acteurs de la filièreviticole provençale, le Centrede Recherche et d'Expérimentation sur le Vin Rosé a été crééau printemps 1999, dans le département du Var, à Vidauban.Un programme scientifiqueLes travaux de recherche scientifique et d'expérimentationeffectués par ce Centre, unique au monde, permettent decommuniquer aux professionnels des informationspragmatiques pour améliorer leur production. Tous les vigneronsprovençaux bénéficient désormais des recherches du Centredu rosé.Les chercheurs expliquent et quantifient ce qui auparavantétait empirique, répondent aux demandes techniquesdes viticulteurs, en apportant une meilleure connaissancedes terroirs et une plus grande maîtrise des techniquesde vinification et de conservation.Tirer la qualité vers le hautLes chercheurs du Centre alimentent également la réflexionscientifique nationale et internationale par la publicationdes résultats.Par ces recherches et une concentration d'information surle vin rosé, la Provence participe ainsi à la mutation du marchédes rosés, en tirant la qualité vers le haut.Les études menées par ce Centre tendent à démontrer età encourager la diversité et l'excellence des Rosés de Provence.
FERMENTATIONP U L P E ScuvemacérationB L A N C S"Blancs de noir"P U L P E SpressoirmacérationR O S É SRAISIN& P E A Ude préssurageNOIRPEAUPULPEP U L P E Scuvem a c é r a t i o n +R O S É S& P E A Ude macérationcuvem a c é r a t i o n + +R O U G E Sj e u n e scuvem a c é r a t i o n + + +R O U G E Sd e g a r d eC O N T R Ô L E D E T E M P É R A T U R ELa couleur des vins Rosés de ProvenceSeule la peau des raisins contient des pigments colorés.La couleur des vins est déterminée par le tempsde contact entre la peau et la pulpe des raisins durantla vinification. Or, la peau des différents cépages est plusou moins riche en matière colorante (anthocyanes).Le choix des cépages à assembler est donc trèsimportant pour la couleur finale des rosés. Le modede vinification joue ainsi un rôle important : les vins dits depressurage direct sont généralement des rosés assezclairs (de couleur “Chair” ou “Saumon”). La duréede macération des vins rosés de saignée, en agissantsur le temps de contact entre pulpes et peaux colorées,est un facteur déterminant de la couleur des rosés. Enfinla diversité des terroirs de Provence explique en partiel’étendue du nuancier de couleurs des vins rosésdu vignoble provençal.LeCentredeRechercheetd'ExpérimentationsurlevinRosé,en collaboration avec le Conseil Interprofessionnel des Vinsde Provence a réalisé un nuancier représentant les 6 principalescouleurs des vins Rosés élaborés en Provence.Le nuancier est un référentiel qui permet de qualifierprécisément la couleur d’un vin Rosé. Il est utileauxprofessionnelspourcaractériserlacouleur de leurs vinsmais égalementauxconsommateursquiressententsouventle besoin d’échanger une émotion et de prolonger unedégustation par la parole.Groseille, Pêche, Pomelo,Melon, Mangue, Mandarinesontainsiles6nomsdonnésaux 6 couleurs les plusreprésentées dans les vinsRosés de Provence.
niRsuoegavegedvssVneioletéifinatic
SCHÉMA DE VINIFICATION DES VINS ROUGES
2- La cuvaison :c’est l’étape d’extractionde la couleur, de la structure et des arômes desvins rouges. Au cours de cette phase, la vendangeva fermenter, atteindre des températuresproches de 30°C. A ce stade, le vinificateur vaprivilégier une durée de cuvaison qu’il choisiralongue ou courte selon les caractéristiques desa matière première et le produit souhaité.Une cuvaison courte permettra d’élaborer desvins jeunes friands ; une cuvaison longuefavorisera l’extraction des polyphénols (pigmentscolorés + tanins) et des arômes et donnera desvins charpentés, colorés aptes au vieillissement.l3iq-uidSeé:plaarpahtaiosenliqpuhase solide, phaseide de la cuve est écoulée(vin de goutte). Le marc qui constitue la matièresolide est pressé (vin de presse). La dégustationdéterminera les proportions de l’assemblage.Dans le cas de la macération carbonique, les jusde presse plus aromatiques sont éventuellementcomplétés par les jus de gouttes.4- Conservation - élevage :au cours desa conservation, le vin rouge accomplit la fermen-tation malolactique (transformation de l’acidemalique en acide lactique par les bactérieslactiques). L’élevage permettra au vin d’acquérirune autre personnalité. Il se fera soit en récipientstotalement hermétiques (inox, acier, ciment), soiten récipients de bois (barriques, boutes, foudres).Dégustation des vins RougesDégustation des vins rouges jeunes :une vinification classique avec une durée decuvaison courte conduit à l’élaboration de vinsrubis à grenat clair, friands, gouleyants. Leurstanins sont discrets. Leurs arômes rappellentles fruits rouges, certaines fleurs (violettes...)En macération carbonique, les vins sont plussouples. Ils ont une robe rubis à grenat vive, pluspâle. Ils offrent des notes fruitées et aciduléesattrayantes.Dégustation des vins rouges de garde :ces vins sont élaborés selon une vinificationclassique avec un temps de cuvaison longue.1- De lanrt,écollte à lnaerocnavech:odisèitsuconensmisatceéràatioplnaccaerrbodniaqnuse.uCneettecduevrenièdreLes vins de garde sont d’un rouge profond, plusetanniques. Leur évolution révélera des notesscaemémthoomdeedélaberoérfaètvirioegn.éErnafvlienirf-ifcoatuiloenremxaclcuésriavteiomnesntatudreéelaevnengdaazncgaerbeonntiièquearomatiques et complexes de fruits rouges etre.noirs, d’épices, de cuir, et d’aromates. Les taninslveaenrvsernuodnuaegnecg,ue,vsailiilssoopnricelnatsesilqeupelu(csosuortueveonuttUrannesfofraimbeleenqalucaonotlitpéarudnephséuncoreènsees assouplissent, les nuances tuilées et grenatmapparaissent, les arômes se développent. Parlongue). S’il décide de travailler en de fermentation intracellulaire.ailleurs, le bois de chêne confère au vin des notesgrappes entières, il opte plutôt pour pourvanillées et grillées, caractéristiques.
ECNEVORPEDSduroapelinnVioctevorPedsEGUORecn9>d%
vorPecneiVnoedsnodprtiuc3%>lade
De la vigne à la cave :extrêmement délicate. En effet, les raisinsblancs sont plus sensibles aux oxydationssusceptibles de se produire à ce moment.Extraction des arômes :le plussouvent, la vendange est éraflée, fouléepuis égouttée directement dans le pressoirou mise en cuve de macérationpelliculaire. Dans ce dernier cas, la duréede macération à température maîtrisée(18°C) sera courte, le temps nécessaireà la diffusion des arômes variétaux dela pellicule vers la pulpe. Les jus degouttes et de presses sont séparés dansun premier temps et suivant leurspotentialités aromatiques sont assemblésou non.Fermentation :un débourbage puis la fermentationalcoolique qui se passe en cuves ou enbarriques. Celle-ci se fait à températuremaîtrisée (18°C). Dans la grande majoritédes cas, les vins blancs de Provence nefont pas la fermentation malolactique.Conservation - élevage - Dégusta-tion :les vins blancs peuvent être directe-ment soutirés et mis en bouteille. Il sontalors consommés jeunes. Ils révèlent desnotes variétales et de vinifications typiquesde chaque cépage. Ils peuvent égalementêtre élevés quelques mois sur lies fines.Les vins obtenus présentent ainsi une belleonctuosité et une complexité aromatiqueintéressante. Quelques vignerons laissents’enclencher sur certains de leurs vinsblancs la fermentation malolactique,les élèvent en barriques quelques moiset les soutirent avant de les mettreen bouteilles. Dans ce cas, les vins sontaptes à un vieillissement et présententen plus des arômes variétaux et de vinifi-cation des notes douces de grillé, vanille,cannelle apportées par le bois.
SCHÉMA DE VINIFICATION DES VINS BLANCS
PROVENCEBLANCSDEnetéatiogedelevaBsalvsnicnscetettépaeetsinVicifmolesniuettûusibet
giugarDsrAseLnanuséjFrcshaap-RSttEîoed'lssfielaMauredesMernesSalA45A5A05saM7dfis'EelerstChelneaî-eiVtcioereVdrnoVarArgensDuranceteaSeledînhaSCMEtSengatnoMemuaB-EPROHAUTESDEEALPIRITSEAMAEPLEVCNBOHEUCUAVESULC-UDSNÔHRX-ENONAIVENC-PROra1àruV-OTLUk0smsVresteI-srslailed-nolaScnevorP-e-BaumeMartiguessntSM-xaminialtSèrHyBaesolrjiasRrus-reM-iCaLtatoyeenLsSaloeluqreePorlesdkmsIs025eruaMselednoLaLssamoMis-les-meord--uaVBreirrfeueesTretsPcBrignolduamuLeLeporirGzmexi-TStStëlMae-
A O C C ô t e sL E S C H I F F R E S C L É SA O C C Ô T E S D E P R O V E N C E
Superficie :20 500 haRendement autorisé :Production :- 55 hl/ha en appellation régionale127 millions de bouteilles - 50 hl/ha en dénomination de terroirVolume :949 000 hlRendement moyen :- Rosé : 89 % 47 hl/ha- Rouge : 8 %Source :- Blanc : 3% Syndicat des vins Côtes de ProvenceLa filière viticole :- 380 caves particulières- 38 caves coopératives
p r o v e n c e
d e
Situation géographique de l’AOCCôtes de ProvenceLa zone de production, l’appellation Côtesde Provence s’étend sur 3 départements : le Var,les Bouches du Rhône et une enclave dansles Alpes Maritimes, soient 84 communes sur20 500 hectares.GéologieLe terroir de l’appellation Côtes de Provence estd’une géologie complexe puisqu’on y trouve àla fois du calcaire (Nord et Est), du cristallin(Sud et Ouest) et des sols volcaniques àl’extrême est sur le terroir de Fréjus. Le climatest globalement méditerranéen mais lesdifférences, fonction du relief et de l’influence dela mer, sont importantes.Une mosaïque de terroirsConséquence de la variété du terroir : il n’existepas un mais plusieurs types de Côtes deProvence ayant chacun sa personnalitégéologique et climatique. La reconnaissancedes différents terroirs est donc une étapedécisive vers l'approche plus fine de la qualité.Cinq grandes zones naturelles constituentl’appellation ; dans celle-ci sont délimitées troisdénominations de terroir : Sainte-Victoire,Fréjus et La Londe.
rCsooPtredeLlIseEsaCsennaMenalletCENInsrisCbetiAneiiPreerevtruAaboustiers-Ste-MarGlodadraCenniavaeLgneaeBseusantBmaridureaborsseLGEarIELLAMSRllnoduinssbaLereeuriétnieéllavaLemit-VictoirneSainteaLomtngaeBuassteigOreCintilad'onAsyaleppheLeptuaéeôltronePsdteCôCecnevorrPedsetôceSaoven-VicinteCetôotrirPvoseedceenéjFrCôussdteorPecnevLaLeednoZonesnaturellesDnémonitaoisnedeTrus-sralliVriorrreereBgdanEtar-VRsoAVdeFeoGfl
Les 5 grandes zones naturelles des Côtes de Provence :1 – La bordure maritime cristallinecaractéristique lie de vin. Leur texture estdes Mauressablo-limono-argileuse. Les vignoblesEn bordure du rivage Méditerranéen, situés en bordure nord ou sud sont richescette zone s’étend de Saint-Tropez à en cailloutis issus de reliefs calcaires deHyères. Les sols viticoles de ce secteur la corniche Triasique ou du massifproviennent de l’altération de roches cristallin des Maures.a rtenant aux massifs des Maures (…).Ilsppsaontsablo-argileuxetplusoumoins3CettLeezpolnaetesaeutrToruiavesiaquueNdourd,HanuotrdP-aoyusestriches en cailloutis quartzeux de couleurbrun-ocreàbrun-rouge.LesvignoblesddeulTaiVaaslleételIenstérreileiuefrsejeunrtarsesilqauceosrndiechleaàproximitédelameroccupentrégiorndBrignolesetduHaut-Var.LeslteesrravsesrseasndtesscMôtaiuerres,s.replatsethautesformatioensduTriassupérieur(keuper)dominent ici d’où le nom donné à ce2 – La Vallée Intérieureplateau. Sur ce type de formations, seCette zone dessine un « demi-cercle » développent des sols caillouteuxautour du massif des Maures. Elle est calcaires à matrice argilo-sableuse brunlciomrintiéceheaTruiasniqorude,canlcoaridr-eoeuteasutnpadrelsatrougeàjaune,oùseconcentreleor - vignoble d’appellation, qui occupentbpaasrsuinnsbéadnicmrehnytoaliitrieq,udeartoauntged.uCPeteranciieenngénéralementlescoteaux,plateauxetm , hautes terrasses.présente un socle de grès et d’argilesrouges qui peut être par endroit recouvert4 – Le Bassin du Beaussetde colluvions et d’alluvions. Ses vignobles Cette zone s’ouvre largement à l’ouestsont situés sur des versants et des vers la baie de la Ciotat et se trouveparties hautes de vallées. Leurs sols ceinturée au nord par mes contreforts desont constitués de grès fins micacés la Sainte-Beaume et au sud par leset de pélites ou argilites de couleur chaînons du Gros Cerveau. Ce bassin est
Côtes de ProvenceSainte-victoireLe vignoble des Côtes de ProvenceSainte-Victoire se situe à l’est de la villed’Aix-en-Provence, au pied de la MontagneSainte-Victoire. 9 communes sontcomprises dans l’aire délimitée Côtesde Provence Sainte Victoire : dans lesBouches du Rhône, Châteauneufle Rouge, Le Tholonet, Meyreuil, Peynier,Puyloubier, Rousset et Trets ; dans le Var,Pourcieux et Pourrières.ClimatLe vignoble s’exprime sous un climataux nuances légèrement continentales.Protégé au sud des influences maritimespar les Monts Auréliens et le massifde la Sainte-Baume, il couvre les coteauxde la haute vallée de l’Arc. La barrerocheuse de la Sainte-Victoire affirmece micro climat continental et atténuequelque peu la vivacité du Mistral quipeut cependant y souffler très fort enprotégeant les vignes des attaquesdes parasites. Le vignoble des Côtes deProvence Sainte-Victoire commed’ailleurs la totalité du vignoble deProvence est considéré, par l’actionasséchante du Mistral, comme l’undes plus naturels de France.GéologieLes sols pauvres et peu profonds, formésde calcaires et de grés argileux, portentun vignoble de qualité.
Les dénominations de terroirs :
Côtes de Provence
Situé à l’extrémité Est de l’appellationCôtes de Provence, le secteur de Fréjusest drainé d’Ouest en Est par le fleuvecôtier l’Argens et ses affluents et bénéficied'une ouverture directe sur la merMéditerranée.8 communes (tout ou partie) du départementdu Var sont comprises dans l’airedélimitée de l'appellation Côtesde Provence Fréjus : Callas, Fréjus,La Motte, Le Muy, Puget sur Argens,Roquebrune sur Argens, Saint Raphaëlet Trans en Provence.ClimatL’ t re à l’influence maritime conduitouver uà une climatologie particulière sur lesecteur de Fréjus. Il présente un régimede ventilation quasi permanent etd’amplitudes thermiques moyennes.Les précipitations sont parmi les plusimportantes de l’appellation (830 – 850mm par an) et un nombre moyend’heures d’insolation (2800 à 2900 heurespar an).GéologieLe secteur de Fréjus comporte trois typesde sols spécifiques : Les sols rougesdéveloppés sur les produits d’altérationsablo argileux des grès et pélitesdu Permien, les sols d’apports sur soclepermien (sols rouges caillouteux, sabloargileux, blanchâtres limono argileux surtufs, jaunes à blanchâtres limonoargileux sur dépôts de pliocène marin)
constitué d’un empilement decuvettes alternativement marneusescalcaréomarneuses et calcaires, dans lesbord ’élèvent jusqu’à 400 à 600 m.s sLes affleurements de marne, grès etcalcaire du Crétacé et du jurassiquedominent. Dans cette zone, les vignoblesCôtes de Provence occupent des sols peuprofonds développés généralement surcolluvions et se situent sur les coteauxet hauts de vallées.5 – La montagne Sainte-VictoireC’est un vaste amphithéâtre ouvert versl’ouest et drainé par l’Arc.Ses limites sont au nord le Massif de laSainte-Victoire et au sud le Massifde l’Etoile. Ici, affleurent des formationsde marnes et grès du Crétacé supérieur.Elles sont le plus souvent recouvertes pardes colluvions ou alluvions venant de leuraltération ou de l’érosion des reliefscalcaires jurassiques.Les vignobles se situent sur les penteset replats de ce secteur. Leurs sols ontune texture sablo-argileuse de couleurrouge ou rose et sont souvent richesen calcaire.
et les sols sableux développés surles produits d’altération des rochesmétamorphiques du massif des Maures.Côtes de ProvenceLa LondeLe vignoble de cette dénomination deterroir est localisé en terminaison côtière,au sud-ouest du massif des Maures,où affleurent des phyllades très altérées.4 communes (tout ou partie) du Var sontcomprises dans l’aire délimitée Côtes deProvence La Londe : Bormes les Mimosas,La Crau, Hyères et La Londe les Maures.ClimatLa proximité immédiate de la merMéditerranée conditionne la climatologiespécifique à ce secteur. Les températureshivernales et estivales sont atténuées.Les précipitations annuelles sont particu-lièrement faibles (inférieures à 700 mm/an).La durée d’insolations est importante etle régime de ventilation par les brises demer est quasi permanent et de forteamplitude.GéologieCe terroir comporte 4 types de sols :les sols sur phyllades, caillouteux et peuprofonds, les sols colluviaux de pentesur phyllades plus ou moins caillouteux,les sols colluviaux des zones d’effondrementavec des cailloux de quartzite, de grès et dephyllades et les sols d’alluvions anciennesavec des cailloux de quartzite, de grèset de phyllades.