Le journal de la Residence-French.cdr
2 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Le journal de la Residence-French.cdr

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
2 pages
Français

Description

Le journal de la Residence-French.cdr

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 151
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Exrait

LOISIRS À la decouverte des charmes du Vietnam Central avec Exotissimo J O Le Vietnam central possède des sites culturels parmi les plus importants du pays. Les points forts de cette région incluent La Cité Impériale ayant été la capitale politique du Vietnam sous le règne de la dynastie des Nguyen de 1802 à 1945. Au sud du Col des Nuages (Hai Van Pass) se trouve la charmante Hoi An, ancienne ville portuaire avec ses rues étroites, ses maisons traditionnelles et ses longues plages de sable fin. Au nord se Hue, 1930. Le manoir situé au numéro 5 de la rue Le Loi trouve l’ancienne zone démilitarisée (DMZ) qui connut quelquesunes des batailles les fut ouvert en addition à la résidence du colon français plus féroces de la guerre jusqu’en 1975. Résident Supérieur. Cette période fut le boom de l’école Notre tourisme et nos excursions sont spécialement conçus pour vous faire découvrir art déco qui n’épargna aucun endroit de la planète. les coulisses de cette région fascinante. Visiter les attractions touristiques majeures ne pose pas de problème, mais si vous désirez partir à la découverte du « vrai Vietnam »,La fièvre de l’art déco était particulièrement aiguë à nous vous suggérons de vous laisser guider vers ces sites particuliers que nousHanoi et Saigon, mais Hue n’était pas pour autant connaissons si bien.immunisé. Les autorités coloniales firent construire un cercle sportif, un club de loisirs qui se trouve toujours sur le banc sud de la rivière des Parfums. Ils ordonnèrent la construction d’un grand manoir Extension: 351 Phone (054) 3 837 390 colonial, ancré d’une rotonde et flanqué d’ailes latérales. Email: lrhtraveldesk@exotissimo.com La façade arquée, ses longues lignes horizontales, ses Web: www.exotissimo.com fenêtres au style nautique en référence aux hublots d’un navire sont les marques de fabrique du courant moderne de l’art déco en architecture. Dans les années trente, la rue Le Loi était connue sous MOT MAGIQUEle nom de rue Jules Ferry, nommée pour un Premier Ministre français impérialiste du 19e siècle. Durant le 1 règne de la dynastie des Nguyen, la marine impériale gouvernait les terres le long de la rivière, de la gare actuelle au pont de pierre (Dap Da) 2,5 kilomètres en 2 3 aval. Lorsque les Français prirent le contrôle de Hue en 1880, ils cédèrent les bancs nord de la rivière au Vietnamiens et développèrent les bancs du sud 4 5 comme la «Nouvelle Ville» Entre la gare ferroviaire et le pont de pierre juste au delà de l’hôtel Huong Giang, les français construirent les structures les plus profondément coloniales. Le Résident Supérieur vivait dans un grand manoir, présentement au numéro 6 de Le Loi, bâtiment détruit 67 en 1995 pour faire place à l’actuel centre pour enfants. À côté du manoir du Résident, se trouvait le lycée Quoc Hoc, fondé en 1896 et reconnu comme formateur 89 des grands nationalistes comme le Général Vo Nguyen Giap, le Premier Ministre Pham Van Dong ainsi que Ho Chi Minh, qui étudia ici brièvement avant de commencer sa carrière légendaire de Remplissez horizontalement les mots manquants. révolutionnaire. Les cases grises dévoileront le mot magique. 1. Aumonières4. Orient7. Film de Spielberg Au sud de la rue Jules Ferry se trouvait un grand 2. Vélo à 3 roues5. Petit Lac8. Vague quartier français, où plusieurs centaines de familles de 3. 3e de la gamme6. Avertissement9. Capitale du Vietnam colons y habitaient dans les années 30, lorsque les Pas de solution ? protectorats français d’Annam et Tonkin ainsi que la Si vous êtes l’un de nos hôtes, rendezvous au Spa pour la solution colonie de Cochin China apparaissaient comme « une Si vous avez déjà apprécié votre séjour parmi nous, écrivez à resa@laresidencehue.com
oasis de paix et de beauté. », comme le décrivit un correspondant du National Geographic. Le récit historique des débuts de 5 Le Loi est peuconsistant. En1927,«ThePeople’sAssembly»futconstruitaunuméro3 de la rue Le Loi. De 1935 à 1940, le manoir accueillait des hôtes visitant des foires commerciales organisées par les autorités coloniales, présentant les produits créés par des artisans locaux. À cette période, ces foires étaient renomméesàtraverstoutleVietnam. Il ne fait aucun doute que le Résident accueillait des délégations officielles dans sa résidence. Bao Dai, le dernier Empereur Vietnamien était resté dans l’une des chambres du premier étage à l’occasion d’une de ses dernières visites à Hue. En 2006, un photographe thaïlandais prit des clichés dumanoir rénové pour un magazine sur la vie du roi Bhumipol, qui avait pour habitude de séjourner dans le manoir dans les années 50. Durant les années incertaines entre la fin de la Deuxième Guerre Mondiale et l’émergence de Ngo Dinh Diem dans les années 50, les Français luttèrent contre les nationalistes vietnamiens lors de la première guerre d’Indochine. Bao Dai qui abdiqua face au gouvernement implanté par Ho Chi Minh en 1945, joua un rôle de leader durant cette période. En 1949, le bureau du Gouverneur se trouva aunuméro 5 de Le Loi. Après les accords de Genève qui divisèrent le Vietnam en 1954, le gouvernement du Sud de Ngo Dinh Diem réquisitionna le manoir comme quartier général d’une administration qui servait de pont entre le gouvernement national et les autorités provinciales. Diem venait de Hue. Son frère, Ngo Dinh Can était l’homme influent de la ville. Il ne fait aucun doute que les bruits de pas des frères Ngo résonnèrentdanslevieuxmanoir. Après la chute des Ngos en 1963, le dernier chef de la délégation gouvernementale abandonna le bâtiment à sa première fonction; une maison d’hôtes recevant les membres du gouvernement. Hue étant un point de ralliement pour les officiers vietnamiens du sud, le manoir était un repère idéal pour comploter ainsi qu’un point stratégique pour toutes déceptions militaires durant la guerre et une cible prioritaire pour les soldats du Front National de
Libération, connus sous le nom de Viet Cong. Durant l’offensive de Têt en 1968, l’adjoint du gouverneur militaire de Danang et sa famille occupèrent plusieurs chambres au deuxième étage du manoir. À minuit, la fanfare des festivités de la nouvelle année se confondit dans le bruit rauque de l’assaut sur Hue par le FNL et l’Armée Vietnamienne du Nord. L’adjoint du gouverneur, depuis les balcons du manoir, observa les sillons verts et rouges brisant le ciel noir de la nuit. Ce matinlà, à cinq heures, les soldats du FNL et de l’AVN infiltrèrent le manoir et capturèrent l’adjoint du gouverneur qui s’avéra être l’officier le plus gradé du Vietnam du Sud jamais capturé durant la guerre. Plus tard, le fils officiel Nguyen Qui Duc écrira un mémoire «Where the Ashes Are», qui commence pendant Têt 1968, dans le manoir, au numéro 5 sur Le Loi. Duc décrit les couloirs arqués du manoir, les hublots, les lourds fauteuils, les jardins et la vue. «Un Français à l’air débraillé, la trentaine, entra pieds nus, un impair pardessus son pyjama», Duc écrit. «Les mains serrées, il essayait d’expliquer la situation à deux soldats Viet Cong. De Gaulle, Ho Chi Minh, amis, répétatil sans cesse» Après la guerre, la compagnie Huong Giang Tourist acquit la propriété. Des années après 1975, alors que le Vietnam souffrait de la privation due à une économie d’embargo, la maison d’hôte gouvernementale persévérait péniblement en tant qu’hôtel trois étoiles. Les changements s’opérèrent au début du siècle, lorsque le groupe Apple Tree acquit une part de l’hôtel et le développa comme la Résidence Hôtel&Spa. Apple Tree ordonna la construction de deux annexes, qui furent construites dans une exacte réinterprétation du manoir original. Un designer de renom, spécialisé dans l’esthétique coloniale, réinventa l’intérieur dans un panache sophistiqué. La Residence Hotel&Spa 5 Le Loi Street, Hue City, Viet Nam Tel: (0084)(0) 54 3 837 475 Fax: (0084)(0) 54 3 837 476 Email: info@laresidencehue.com www.laresidencehue.com