Le véritable café libanais - Recette

Le véritable café libanais - Recette

-

Documents
1 page
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Les libanais ont une grande tradition d'hospitalité et ils aiment recevoir. C'est une qualité qu'on ne pourrait jamais leur enlever. En effet, on vous servira toujours et presque partout, en guise de bienvenue, le traditionnel café arabe, servi dans une demi-tasse de 10 cl.
Le vrai, le bon café libanais se prépare à l'aide d'une cafetière spéciale à long manche : la rakweh. Le café est épais, fort et légèrement parfumé. Il est versé devant vous et servi en général avec un verre d'eau.
N'oubliez pas de demander à vos convives comment ils boivent leur café (avec ou sans sucre) car on prépare le café en ajoutant directement le sucre dedans.
Et pourquoi ne pas le boire avec quelques petites pâtisseries et douceurs libanaises ?
Bonne pause café :)

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 26 septembre 2011
Nombre de visites sur la page 5 972
Langue Français
Signaler un problème
Café Libanais
Boissons
Crédits photo : http://www.flickr.com/photos/abstractgourmet/5073888701/
Il est important de savoir que le véritable café libanais se prépare à l'aide d'une rakweh. Ingrédients :
1 tasse deau 1 cuillère à café de café 1 cuillère à café de sucre en poudre (selon les goûts) 1 pincée de cardamome
Préparation :
Mettez l'eau et le café dans la rakweh et faites-la chauffer sur feu moyen.
Pour assurer une bonne dissolution du café, il faut remuer continuellement la préparation.
Avant d'atteindre l'ébullition, le café commence à monter. Prélevez alors, à l'aide d'une cuillère, la crème qui s'est formée à la surface et versez-la dans chacune des tasses.
Reposez la rakweh de nouveau sur le feu et faites monter le café trois fois de suite.
Cest le moment de servir le café pour les convives qui désirent le boire noir. Pour les autres, ajoutez le sucre, mélangez et refaites ensuite monter le café.
À boire chaud !
Il faut aussi savoir que lorsqu'on boit du vrai café libanais, il faut s'arrêter avant d'atteindre le marc de café qui s'est déposé au fond de sa tasse.