Etude Réseaux sociaux et marques

Etude Réseaux sociaux et marques

-

Documents
25 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

11 février 2014 Améliorez les parcours transactionnels et relationnels de vos publics 4, rue Saulnier – 75009 Paris – France Phone : +33 (0)1 42 29 88 80 RCS Paris 513 530 469 www.ysthad.fr Contact : Christophe Ralle 1 11 février 2014 L’information contenue dans ce document est confidentielle et peut être considérée comme secret commercial. Sans l’accord écrit préalable d’Ysthad, toute reproduction ou transmission à un tiers, de toute ou partie de ce document, par quelque moyen que ce soit est interdite, y compris par des moyens électroniques, mécaniques, de photocopie, d’enregistrement ou de traitement de l’information quel qu’il soit. 2 11 février 2014 l’institut d’études et de sondages digital. Le digital n’est pas juste un ensemble de techniques et d’outils. Le digital c’est un nouveau rapport au monde. Pourquoi Ysthad > Pour innover, en combinant les > Pour apporter une réponse compétences traditionnelles du différente face à un contexte plus métier des Études et les approches oppressant. innovantes liées au Digital.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 16 février 2014
Nombre de lectures 3 853
Langue Français
Signaler un problème
Améliorez les parcours
4, rue Saulnier – 75009 Paris – France Phone : +33 (0)1 42 29 88 80 RCS Paris 513 530 469 www.ysthad.fr Contact : Christophe Ralle
transactionnelsetrelationnels
de vos publics
1
L’information contenue dans ce document est confidentielle et peut être considérée commesecret commercial. Sans l’accord écrit préalable d’Ysthad, toute reproduction ou transmission à un tiers, de toute ou partie de ce document, par quelque moyen que ce soit est interdite, y compris par des moyens électroniques, mécaniques, de photocopie, d’enregistrement ou de traitement de l’information quel qu’il soit.
11 février 2014
2
>Pour innover, en combinant les compétences traditionnellesdu métier desÉtudeset lesapproches innovantesliées auDigital.
Le digital c’est un nouveau rapport au monde.
Le digital n’est pas juste un ensemble de techniques et d’outils.
Pourquoi Ysthad
3 > 4
l’institut d’études et de sondages digital.
11 février 2014
>Pour apporterune réponse différenteface à un contexte plus oppressant.
Service Clients
Social Netw
CRM
11 février 2014
ocial CRM
4
En exclusivité pour
11 février 2014
les résultats combinés de 2 baromètres
>Comportements >Usages >Attitudes >Normes >Tendances
5
Une méthodologie robuste pour des résultats fiables
Questionnaire normoadapté
11 février 2014
Echantillon national représentatif d’internautes
6
Interaction marque socionaute
11 février 2014
7
11 février 2014
gré une présence significative, les marques n’ont pas réussi à installer la dynamique d’un véritable échange avec leurs publics cibles.
Parmi les internautes
Socionautes 91%
Parmi les socionautes
Combien sont actifs :
Interagissent
Interaction passive (consultations)
Interaction active
likes / abonnements
Posts / (re)tweets 7% commentaires
40%
28%
24%
22%
Socionautes actifs
Par rapport à il y a un an, ils interagissent :
Autant 47%
Moins 12%
Plus Aucune interaction 60% 41% Echantillon national représentatifde 1039 internautes âgés de 18 ans et plus, construit selon la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle du chef de famille) stratifiés par région, taille et catégorie d’agglomération.
8
construire.
11 février 2014
pouvoir prescripteur de la présence des marques reste à
7 Un socionaute suit en moyennemarques
% de marques suivies, dont les socionautes actifs sont…
Clients
Étaient clientsavant (de les suivre)
Sont devenus clientsau moment (de les suivre)
Sont devenus clientsaprès (les avoir suivies)
Pas clients
60%
40%
11%
9%
40%
4,2/ 7
2,8/ 7
0,8/ 7
0,6/ 7
2,8/ 7
Echantillon national représentatifde 1039 internautes âgés de 18 ans et plus, construit selon la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle du chef de famille) stratifiés par région, taille et catégorie d’agglomération.
9
11 février 2014
fluence de la présence d’une marque sur son image est à double tranchant, voire négative.
Ce que pensent les internautes d’une marque présente sur un réseau social
Une marque présente sur les réseaux sociaux 51% est plusmoderne
Une marquedoit être 48%présente sur les réseaux sociaux
Une marque présente sur les réseaux sociaux est plusà 42% l’écoute de son public
Une marque présente sur un réseau social est plus 37% innovante
Trop de marques sont présentes sur les réseaux sociaux 84%uniquement pour faire leur publicité
Tropde marques sont présentes sur les réseaux sociaux etne 73% communiquent pas
Une marque est présente sur les réseaux sociauxavant tout 16% pour échangerlibrement avec son public
Echantillon national représentatifde 1039 internautes âgés de 18 ans et plus, construit selon la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle du chef de famille) stratifiés par région, taille et catégorie d’agglomération.
10
11 février 2014
te) : les internautes sont déçus de la présence des marques sur les réseaux sociaux.
Ce que pensent les internautes d’une marque présente sur un réseau social
23%
meilleure image
64%
décevante
présence
Echantillon national représentatifde 1039 internautes âgés de 18 ans et plus, construit selon la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle du chef de famille) stratifiés par région, taille et catégorie d’agglomération.
11