Après dix ans de commercialisation, les surfaces de cultures ...

Documents
3 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Après dix ans de commercialisation, les surfaces de cultures ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 75
Langue Français
Signaler un problème
Après dix ans de commercialisation, les surfaces de cultures génétiquement modifiées continuent de progresser de façon soutenue en 2005 SAO PAULO, Brésil(11 janvier 2006)  Depuis la première mise sur le marché de variétés génétiquement modifiées il y a dix ans, ladoption de ces plantes par les agriculteurs sest traduite par une augmentation de plus de 10 % des surfaces de cultures transgéniques mondiales chaque année. En 2005, la surface mondiale de cultures génétiquement modifiées a enregistré une hausse de 11 % et 250 000 agriculteurs supplémentaires ont cultivé des variétés transgéniques, selon un rapport publié aujourdhui et signé par Clive James, président et fondateur de lISAAA (International Service for the Acquisition of Agri-Biotech). Quatre nouveaux pays ont par ailleurs autorisé ces cultures en 2005. La surface consacrée aux cultures génétiquement modifiées dans le monde a été multipliée par plus de cinquante depuis leur première mise sur le marché en 1996, passant de 1,7 millions dhectares dans six pays à 90 millions dhectares dans 21 pays en 2005. Lan dernier, 8,5 millions dagriculteurs ont cultivé des plantes génétiquement modifiées. 2005 a également marqué une étape significative puisque le premier milliard dacres cultivé a été atteint, en surfaces cumulées depuis 1996 (1 hectare = 2,47 acres). Le soja tolérant à des herbicides demeure la plante transgénique la plus largement utilisée, puisquil représente 60 % de la superficie globale consacrée aux cultures génétiquement modifiées dans le monde. Les variétés comportant plusieurs constructions génétiques cumulées sont de plus en plus répandues; elles représentaient lan dernier 10 % des surfaces transgéniques mondiales. En 2005, 100 millions de construction génétique – hectare » ont été plantés, un critère qui permet de mieux quantifier le nombre dhectares consacrés aux variétés comportant plusieurs constructions.  DesÉtats-Unis à lIran, en passant par cinq pays de lUnion européenne, les agriculteurs font preuve dun grand intérêt pour les plantes transgéniques, comme lindique le taux dutilisation sans précédent de ces variétés en 2005 »,déclaré le Dr a Clive James, président et fondateur de lISAAA. Laugmentation constante du nombre de pays autorisant ces cultures témoigne également des apports substantiels associés à ces plantes en termes économique, environnemental et social. »– Page 1 sur 3 –