Le respect au jardin
3 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement
3 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement

Description

Le respect au jardin L'Observatoire des Tendances du Jardin (OTJ) se bat pour le respect de nos amies les plantes. Comme chaque année depuis 2003, cette institution s'attache à mettre en garde les jardiniers de l'Hexagone sur des principes faciles à appliquer dans les espaces verts afin de préserver l'écosystème. Thème de 2006, le respect est annonciateur de retour aux sources via l'utilisation de matières naturelles et de plantes adaptées à leur milieu. Le comité de l'OTJ envisage ces mises en forme et les met à disposition des particuliers. Une aide précieuse très appréciée. Une belle perspective " Je suis ravie de ce choix de thème car il est très en accord avec ma façon de travailler". Marine Duvivier(1) a de quoi se réjouir. Toute jeune paysagiste, elle a été choisie par l'OTJ pour préparer la parcelle autour du respect qui sera présentée au public en mai prochain (les 19, 20 et 21 mai au domaine de Courson). Dès sa nomination, Marine Duvivier s'attelle à sa tâche consciencieusement, en réfléchissant sur cette thématique puis en élaborant une esquisse. Son jardin, elle le voit comme un écrin qui renferme les différents milieux où s'épanouissent les plantes, où la faune peut trouver refuge. " L'espace est entouré de haies et d'arbustes à baies pour attirer les oiseaux", le respect passe aussi par celui des animaux environnants, selon la paysagiste. Une région, une flore Chaque type de climat a ses affinités végétales.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 147
Langue Français

Exrait

Le respect au jardin

L'Observatoire des Tendances du Jardin (OTJ) se bat pour le respect de nos amies les plantes. Comme chaque année depuis 2003, cette institution s'attache à mettre en garde les jardiniers de l'Hexagone sur des principes faciles à appliquer dans les espaces verts afin de préserver l'écosystème. Thème de 2006, le respect est annonciateur de retour aux sources via l'utilisation de matières naturelles et de plantes adaptées à leur milieu. Le comité de l'OTJ envisage ces mises en forme et les met à disposition des particuliers. Une aide précieuse très appréciée.

Une belle perspective

" Je suis ravie de ce choix de thème car il est très en accord avec ma façon de travailler". Marine Duvivier(1) a de quoi se réjouir. Toute jeune paysagiste, elle a été choisie par l'OTJ pour préparer la parcelle autour du respect qui sera présentée au public en mai prochain (les 19, 20 et 21 mai au domaine de Courson). Dès sa nomination, Marine Duvivier s'attelle à sa tâche consciencieusement, en réfléchissant sur cette thématique puis en élaborant une esquisse. Son jardin, elle le voit comme un écrin qui renferme les différents milieux où s'épanouissent les plantes, où la faune peut trouver refuge. " L'espace est entouré de haies et d'arbustes à baies pour attirer les oiseaux", le respect passe aussi par celui des animaux environnants, selon la paysagiste.

Une région, une flore

Chaque type de climat a ses affinités végétales. Les cinq principaux que l'on trouve en France sont symbolisés par des bacs dans ce jardin appelé "d'essai" afin de rappeler l'origine des plantes et les paysages dans lesquels elles se sentent le mieux. Celui représentant le bord de mer est le terrain idéal des graminées et des lavatères quand les terres ombragées se couvrent facilement de brins de muguet et de digitales. Les régions du Sud-Est, elles, profitent du meilleur ensoleillement parfait pour les lavandes et les cystes plantées dans cette jardinière. Les terres aquatiques regorgent de nénuphars et de roseaux quand les parties sèches voient pousser des oeillets et des plantes grasses comme le sedum. Cette démarcation rappelle qu'une fleur, un arbuste a ses préférences qu'il ne faut pas déranger. Respecter son mode de vie l'aide à mieux se réaliser.

Jardin d'essai de l'année 2005, la thématique présentée se concentre sur les plantes grimpantes. Ludique et informatif, ce jardin dispense des conseils utiles aux visiteurs.
Chapiteau gracieux où les plantes grimpantes s'amusent, ce jardin est le résultat d'une année de travail.
Dessiné par Marine Duvivier, paysagiste pour l'OTJ, ce jardin se délimite en plusieurs espaces distincts. Chaque bac y représente un climat français.

Ne pas franchir la limite

Le respect envers la nature ne signifie pas pour autant lui laisser libre cours.

Pour Marine Duvivier, il s'agit davantage de trouver " l'équilibre entre l'intervention de l'homme et la prise de possession du jardin par les plantes". Une frontière mince qui passe par un travail approprié du jardinier mais également par le biais de méthodes traditionnelles. " Récupérer l'eau de pluie, laisser l'herbe pousser pour les insectes et les oiseaux, utiliser les déchets pour faire du compost... ces gestes respectent l'environnement et aident le jardin" ajoute la paysagiste.

Un acte militant

En étroite collaboration avec l'OTJ, luimême soutenu par Jardiland, Marine choisit ses plantes. Elle les veut indigènes, spontanées. Des semaines de recherche lui apportent les spécimens tant convoités pour un résultat sans pareil. Les associations de plantes adaptées à leur milieu s'annoncent réussies, originales. Une semaine avant l'exposition, le jardin d'essai prendra ses aises au domaine de Courson pour séduire les nombreux visiteurs. Cet événement veut provoquer une réflexion chez les curieux qui, attirés par cette image de respect de la nature, feront à leur tour profiter leur jardin de cette considération qu'il mérite. Un petit pas pour le jardinier mais un grand pas pour les espaces verts.

Parole d'expert

Président de l'OTJ et PDG de Jardiland, Jean-Paul Demaugé-Bost est fier de ce thème du respect.

Comment cette thématique a-t- elle été choisie ? Le comité de l'Observatoire des Tendances du Jardin (OTJ) qui réunit douze experts se retrouve plusieurs fois par an pour réfléchir à l'évolution du jardin. Face à l'ampleur du nombre de citoyens préoccupés par les questions écologiques, le thème du respect s'est imposé. Cette idée pousse à la réflexion et aux choses concrètes, chacun pouvant participer à la sauvegarde de la planète.

Dans quelle mesure les conseils de l'OTJ sont- ils mis en pratique ? L'OTJ encourage à travailler dans la durée, dans le respect des espèces locales, de la faune. Nos jardins d'essai montrent par exemple qu'il ne faut pas abuser des traitements chimiques. Cette pédagogie se retrouve également dans nos magasins (NDLR : Jardiland) où nos équipes sensibilisent nos clients sur les plantes et produits pour un plus grand respect de la nature.

Que ressentez- vous en tant que président de l'OTJ ? Je suis fier de ce travail d'équipe, de cette mobilisation de tous les acteurs qui participent à la réalisation de nos jardins d'essai. Le voir réalisé, regardé par les visiteurs émerveillés est une fantastique récompense. Modestement, avec nos moyens, j'ai le sentiment que nous sommes utiles et je suis toujours très ému face à ces jardins qui ont nécessité tant d'engagement et de travail.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents