Promouvoir les jardins potagers pour améliorer la nutrition
21 pages
Français

Promouvoir les jardins potagers pour améliorer la nutrition

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
21 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Nombre de lectures 86
Langue Français

Exrait

Améliorer la nutrition grâce aux jardins potagers
SESSION 7 PROMOUVOIR LES JARDINS POTAGERS POUR AMÉLIORER LA NUTRITION: DEUXIÈME VISITE DES JARDINS POTAGERS
7 5
O BJECTIF A la fin de cette session, les participants devront avoir: © renforcé leurs connaissances et leur aptitude à travailler avec les communautés; © collecté et interprété les données nécessaires pour comprendre la situation alimentaire et nutritionnelle des ménages et des communautés; © mieux compris la contribution actuelle et potentielle du jardin dpaontsager la sécurité alimentaire et le bien-être nutritionnel des ménages, comme base pour envisager des solutions et programmer des améliorations avec les ménages.
APERÇU GÉNÉRAL Au cours de cette deuxième visite dans les ménages, les participants vont collecter des informations détaillées et travailler avec les membres des ménages à évaluer leur situation alimentaire et nutritionnelle. Les sessions 8, 9 et 10 étudieront comment conseiller les ménages et les aider à planifier des améliorations. Il est important de rappeler que le rôle des agents de terrain consiste à faciliter l’apprentissage et l’analyse par les communautés et les ménages locaux. Il convient par conséquent d’insister sur l’élaboration, étape par étape, d’un processus de discussion, d’analyse et de planification dans le ménage ou la communauté. Ce travail requiert un certain nombre de visites de suivi et l’établissement de relations de travail continues avec la population lo-cale. Un tel processus exige un travail d’équipe, de la sensibilité et une certaine aptitude à faciliter les échanges. Les tâches et les responsabilités des hommes et des femmes, de même que leur accès aux ressources, doivent être prises en compte lors du dialogue avec les ménages et les communautés, d’autant plus que ces questions ont des effets importants sur les décisions que prennent les ménages au sujet de l’alimentation et de la nutrition.
ACTIVITÉS Examen des notes techniques.  En se servant des notes techniques de la session 7, le formateur et les participants passent en revue l’importance du travail d’équipe, les  capacités d’animation et de communication que les agents de terrain doivent posséder dans leur
raj snidetissed ot peragrPmouoov jes lir pnsdiar sregatoéma ruoper lliortrita nud ueoi:n eivixmè
travail avec les ménages et les communautés, ainsi que l’importance d’examiner le rôle des hommes et des femmes dans toutes les activités liées à l’agriculture, au jardinage et à la nutrition au niveau des ménages. Examen et préparation finale de la liste de contrôle 2. Sur la base des résultats de la première visite des jardins potagers et des sessions de formation suivantes, le formateur anime la discussion qui conduit à la révision de la liste de contrôle 2 (voir la liste de contrôle 2 proposée dans la présente session). Les agents de terrain devront aussi revoir et discuter les notes destinées aux agents de terrain, qui suivent la liste de contrôle 2, afin de s’assurer qu’ils comprennent le but et la signification de chaque question de la liste. Le formateur insiste sur l’importance de considérer la liste de contrôle comme un guide de discussion plutôt qu’un questionnaire rigide. Par exemple, si des questions soulevées lors de la première visite des jardins potagers nécessitent un approfondissement ou une vérification ultérieurs, elles devront être ajoutées à la liste de contrôle 2. Préparation des visites des ménages.  Le formateur devra faire en sorte que les ménages ayant fait l’objet de la première visite des jardins potagers soient de nouveau visités. Quand les ménages ont deux chefs de famille, le mari et la femme devront être présents. L’évaluation de terrain prendra une journée entière. Les agents de terrain continueront à travailler dans les mêmes groupes que lors des visites et des exercices théoriques précédents. Avant la visite, chaque équipe choisit un animateur et un rapporteur. Chaque équipe devra interviewer cinq ou six ménages. L’agent de santé ou le nutritionniste du groupe sera responsable de l’évaluation nutritionnelle (mesure du périmètre brachial à mi-hauteur pour les enfants âgés de un à cinq ans). Deuxième visite des jardins potagers. Après les présentations, l’animateur du groupe explique le but de la visite et résume rapidement les résultats de la première visite. Chaque équipe et ses ménages respectifs entament la discussion. Les équipes demandent aux membres des ménages de répondre aux questions des sections A, B, C et D de la liste de contrôle 2 (informations générales, sources d’aliments, nutrition, questions liées à la répartition des ressources et du temps entre hommes et femmes). Les participants examinent le jardin potager avec les membres du ménage et demandent à ces derniers de les aider à compléter les sections E, F, G et H de la liste de contrôle 2 (conditions de l’agriculture, charge biologique, gestion du jardin potager, cultures et animaux d’élevage). Le chef d’équipe anime une session avec le ménage; tous les membres dessinent ensemble le plan du jardin potager (sur un tableau de conférence ou sur le sol), identifient ses principales caractéristiques physiques et les cultures qui y sont pratiquées. Ce plan servira de matériel de référence pour les discussions lors de cette session et de la session 8.
7 6
MATÉRIEL NÉCESSAIRE © liste de contrôle 2 et notes destinées aux agents de terrain; © tableau de conférence; © bloc-notes, stylos et marqueurs; © brassard de mesure du périmètre brachial à mi-hauteur ou mètre à ruban.
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents