Le Concours d
2 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Le Concours d'ingénieur chef territorial

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
2 pages
Français

Description

Le Concours d'ingénieur chef territorial

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 163
Langue Français

Exrait

Le Concours d'ingénieur chef territorial
A) Concours externe
Conditions d'accès
Epreuves
Programme
B) Concours interne
Conditions d'accès
Epreuves
Programme
C) Troisième concours
A) Concours externe
1) Conditions d accès
Le concours externe est ouvert,pour 60% au moins des postes, aux candidats titulaires de l un des diplômes suivants :
Diplôme d'ingénieur délivré par l Ecole centrale des arts et manufactures ;
Diplôme d'ingénieur délivré par l Ecole centrale de Lyon ;
Diplôme d'ingénieur délivré par l Ecole nationale du génie rural, des eaux et des forêts (avant 1965 : Ecole nationale du génie rural ; Ecole nationale des eaux et des forêts) ;
Diplôme d'ingénieur délivré par l Ecole nationale des ponts et chaussées ;
Diplôme d'ingénieur délivré par l Ecole nationale supérieure de l'aéronautique et de l'espace ;
Diplôme d'ingénieur délivré par
Ecole nationale supérieure de la métallurgie et de l'industrie des mines de Nancy ;
Diplôme d'ingénieur délivré par l Ecole nationale supérieure des mines de Paris ;
Diplôme d'ingénieur délivré par l Ecole nationale supérieure des mines de Saint-Étienne ;
Diplôme d'ingénieur délivré par l Ecole nationale supérieure de techniques avancées ;
Diplôme d'ingénieur délivré par l Ecole nationale supérieure des télécommunications ;
Diplôme d'ingénieur délivré par l Ecole polytechnique ;
Diplôme d'ingénieur délivré par l Ecole supérieure d'électricité ;
Diplôme d'ingénieur délivré par l Ecole nationale des travaux publics de l'Etat ;
Diplôme d'ingénieur délivré par l Institut national agronomique de Paris-Grignon
Diplôme d'ingénieur délivré par l Ecole nationale supérieure des sciences agronomiques appliquées.
Doctorat d'urbaniste.
Diplôme de docteur ingénieur obtenu après une scolarité dans une école d'ingénieurs et délivré dans une spécialité relevant d'un des domaines suivants: Energie, urbanisme,
équipements, services publics, logement, transports, informatique, topographie, environnement, télécommunications, agronomie, patrimoine .
Diplôme d'architecte* reconnu par l'Etat et,
ou un diplôme d'ingénieur*,
ou un autre diplôme* à caractère technique national reconnu ou visé par l'Etat et soit homologué au niveau I-II suivant la procédure définie par le décret n° 72-279 du 12 avril 1972 relatif
à l'homologation des titres et diplômes de l'enseignement technologique soit appartenant à la liste des diplômes de troisième cycle obtenus dans l une des spécialités ouverte au
concours.
* 2 diplômes requis
Liste des spécialités et des options correspondantes :
1. Spécialité ingénierie, gestion technique et architecture
Construction et bâtiment.
Centres techniques.
Logistique et maintenance.
2. Spécialité infrastructures et réseaux
Voirie, réseaux divers (VRD).
Déplacements et transports.
3. Spécialité prévention et gestion des risques
Sécurité et prévention des risques.
Hygiène, laboratoires, qualité de l'eau.
Déchets, assainissement.
Sécurité du travail.
4. Spécialité urbanisme, aménagement et paysages
Urbanisme.
Paysages, espaces verts.
5. Spécialité informatique et systèmes d'information
Systèmes d'information et de communication.
Réseaux et télécommunications.
Systèmes d'information géographiques (SIG), topographie.
Les candidats qui ne possèdent pas l'un des diplômes requis pour accéder au concours externe peuvent demander la reconnaissance de leur diplôme et/ou de leur expérience
professionnelle à la Commission d'équivalence de diplômes.
Le diplôme et l expérience professionnelle doivent être en rapport avec l'emploi du concours.
Les mères et les pères élevant ou ayant effectivement élevé au moins trois enfants sont dispensés de toute condition de diplôme.
Les sportifs de haut niveau, figurant sur la liste des sportifs de haut niveau fixée chaque année par le ministre chargé de la jeunesse et des sports, sont dispensés de toute condition de
diplôme.
2) Epreuves
Epreuve d'admissibilité:
1) L'épreuve a pour objet de vérifier l'aptitude du candidat à assumer des fonctions de coordination d'un service technique d'une collectivité territoriale ou d'un établissement public. Cette
épreuve consiste, à partir d'un dossier portant sur un sujet technique, en une note visant à en faire l'analyse et à en proposer une synthèse éventuellement assortie de propositions.
(Durée: 5h - Coefficient: 5).
Epreuves d'admission:
1) Un entretien permettant de vérifier les capacités du candidat à assumer des fonctions d'encadrement et de coordination d'un service technique d'une collectivité territoriale ou d'un
établissement public ainsi que son aptitude à analyser l'environnement professionnel au sein duquel il est appelé à exercer.
(Durée: 40 min - Coefficient: 5).