Moto Revue n° 3910 – 23 juin 2011
116 pages
Français

Moto Revue n° 3910 – 23 juin 2011

Description

///QUOI DE NEUF ?
004 ACTUS
Les manifestations du 18 juin dernier
ont remué du monde, une Honda à la sauce
Akira, le proto du roadster Husqvarna
roule déjà, le débat sur les gilets jaunes
continue chez les équipementiers,
le marché moto vit un beau printemps,
des prospectives 2012 sur la Suzuki GSX-R
1000 et la Honda ST 1300 pan-European...
020 ACTUS SPORT
Du sport à foison, avec, entre autres,
du Superbike mondial et du MX mondial...
028 COURRIER
Des réactions aux propositions
de MR à propos de la sécurité routière
030 SHOPPING
Thème de ce numéro : rester connecté
///TESTS
036 FACE-À-FACE
Le premier de ces deux face-à-face
oppose la Honda Crossrunner
à sa cousine germaine, la VFR 800 V-Tec
042 FACE-À-FACE
La suite avec une confrontation
entre la Honda Crossrunner
et la vénérable Yamaha TDM 900
048 ESSAI
Nouvelle reine des rallyes-raids et notamment
du Dakar, la KTM 450 Rally est une bête de
course... que l’on pu essayer en plein désert
052 ESSAI
La remorque Tow Case, bien pratique si l’on
ne sait pas se contenter d’une brosse à dents
pour voyager, a été testée par nos soins
///DOSSIER
060 LES PNEUS
Panorama complet de ce sujet très important,
avec des mags et un guide d’achat pour
assurer un tour d’horizon de la gomme
le plus complet possible
///MAG
054 VISITE CHEZ NOLAN
Un passage à l’usine italienne riche
d’enseignements, rappel que les casques
restent l’accessoire numéro un des motards
082 FREESTYLE
À Paris, et plus exactement au stade
Charléty, le 11 juin dernier,
a eu lieu l’Extreme Freestylers,
un show de FMX doublé
d’un déluge de décibels rock
///SPORT
076 PORTRAIT
Sébastien Gimbert, cheville ouvrière
de la vitesse et de l’endurance
françaises, nous retrace son parcours
088 GP DE GRANDE-BRETAGNE
Sur une piste froide et détrempée,
l’Australien Casey Stoner a effectué
un festival de la glisse, tandis
que ses adversaires prenaient l’eau.
Le voilà en tête du championnat MotoGP
///PRATIQUE
110 COTE DE L’OCCASION

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 41
Langue Français
Poids de l'ouvrage 32 Mo

© Photomontage
© Photomontage
Honda ST 1300
Pan-European
Suzuki
GSX-R
1000
23 juin 2011
BIMENSUELDossier pneus BEL / LUX : 3,70 € - CH : 6,50 CHF
AND : 3,20 € - DOM/A : 4,95 €
POL/A : 1200 XPF - NC/A : 990 XPF
MAR : 40 MAD TtToutes les référl éfé ences du mard chéhé
0001_MR910p1.indd 1 21/06/11 12:16
Nouveautés 2012
Indiscrétions
de l’étéSport
OùOù v va lele
MotoGP ?
Manif du 18 juin Comparatif
Une mobilisation
La Honda Crossrunnerhistorique !
face à la Honda VFR 800
et à la et à la YYamaha amaha TDM 900
Mag
• IntervieI t rview
Seb’ Gimbert
• V• Visite chez
Nolan
116
PAGES
motorevue.com
L 15877 - 3910 H - F: 3,20 €0002_MR3910P2 1 21/06/11 09:32LA CROSSRUNNER 36/FACE À SES RIVALES 60/
DOSSIER
SPÉCIAL
PNEUS
76/
RENCONTRE
SÉBASTIEN
GIMBERT GP DE GRANDE-88/ BRETAGNE
MANIFESTATIONS 04/DU 18 JUIN
SOMMAIRE
Moto Revue n° 3910 – 23 juin 2011
d’enseignements, rappel que les casques 042 FACE-À-FACE///QUOI DE NEUF ? restent l’accessoire numéro un des motards
La suite avec une confrontation
004 ACTUS entre la Honda Crossrunner 082 FREESTYLE
Les manifestations du 18 juin dernier et la vénérable Yamaha TDM 900 À Paris, et plus exactement au stade
ont remué du monde, une Honda à la sauce
Charléty, le 11 juin dernier, 048 ESSAIAkira, le proto du roadster Husqvarna
a eu lieu l’Extreme Freestylers, Nouvelle reine des rallyes-raids et notamment roule déjà, le débat sur les gilets jaunes
un show de FMX doublé du Dakar, la KTM 450 Rally est une bête de continue chez les équipementiers,
d’un déluge de décibels rockcourse... que l’on pu essayer en plein désertle marché moto vit un beau printemps,
des prospectives 2012 sur la Suzuki GSX-R 052 ESSAI
1000 et la Honda ST 1300 pan-European... ///SPORTLa remorque Tow Case, bien pratique si l’on
ne sait pas se contenter d’une brosse à dents 020 ACTUS SPORT 076 PORTRAITDu sport à foison, avec, entre autres, pour voyager, a été testée par nos soins
Sébastien Gimbert, cheville ouvrière
du Superbike mondial et du MX mondial...
de la vitesse et de l’endurance ///DOSSIER028 COURRIER françaises, nous retrace son parcours
Des réactions aux propositions 060 LES PNEUS 088 GP DE GRANDE-BRETAGNEde MR à propos de la sécurité routière
Panorama complet de ce sujet très important, Sur une piste froide et détrempée, 030 SHOPPING avec des mags et un guide d’achat pour l’Australien Casey Stoner a effectué
Thème de ce numéro : rester connecté assurer un tour d’horizon de la gomme un festival de la glisse, tandis
le plus complet possible que ses adversaires prenaient l’eau.
Le voilà en tête du championnat MotoGP///TESTS
036 FACE-À-FACE ///MAG
Le premier de ces deux face-à-face ///PRATIQUE
054 VISITE CHEZ NOLANoppose la Honda Crossrunner
110 COTE DE L’OCCASIONUn passage à l’usine italienne riche à sa cousine germaine, la VFR 800 V-Tec
MR est désormais en kiosque toutes les deux semaines. Rendez-vous le 7 juillet pour le prochain numéro
Retrouvez-nous aussi sur www.motorevue.com ABONNEZ-VOUS À MOTO REVUE EN PAGE 113
LES ANCIENS NUMÉROS ET L’ÉCRIN MOTO REVUE SONT DISPONIBLES AU 01 47 56 54 00
MOTO REVUE - 23 JUIN 2011 / 3
0003_MR910p3 3 21/06/11 15:24/ Actus
SUCCÈS DES SUCCÈS DES MANIFESTATIONS DU 18 JUIN
50 000 motards dans les rues
Samedi 18 juin sur le coup de 15 heures,
un peu partout en France, plus
de 50 000 motards sont descendus
dans les rues pour contester l’essentiel
des mesures de Sécurité routière prises
lors du CISR (Comité interministériel
de sécurité routière) du 11 mai dernier.
Une mobilisation massive, aux allures
de démonstration de force. Un
rassemblement que nos gouvernants Bleu de chauffe
devront bien finir par entendre !
Il faudrait par principe, de devenir alors l’exception
Par T. Traccan. assurément qui confi rme la règle, ou plutôt les
Photos J.-A. Museau. que ceux qui exceptions qui valident la règle. La loi
llustrations J. Vivant.
les prennent doit répondre à un réel besoin ; si tel
relisent la n’est pas le cas, nos politiques pourront
défi nition de la toujours recourir à d’ambitieux plans
loi républicaine médias, à fourbir leur stratégie de
(votée par le Parlement), loi qui communication, rien n’y fera : l’esprit
englobe aussi le règlement (pris par de la loi restera lettre morte aux yeux
le pouvoir exécutif cette fois), loi qui par du plus grand nombre, son rejet sera
défi nition surtout se déclare « générale alors acté, sa non-adhésion validée...
et impersonnelle ». Et c’est justement Voilà l’histoire des mesures prises par
de sa faculté à s’appliquer au plus le CISR du 11 mai dernier. Que l’on
grand nombre que la loi tire légitimité soit un peu long à se mobiliser, que
et force. Elle ne doit avoir d’autre objet l’on manque parfois d’unité, que l’on
que d’organiser la vie de la société, se contente parfois de grommeler pour
et plus exactement la vie de tous espérer se faire entendre, c’est sans
les citoyens dans notre société, et non doute vrai. Mais la mobilisation du
d’espérer résoudre une problématique 18 juin dernier aura été là pour montrer
posée par un petit groupe, car l’ambition à la classe politique dans son ensemble
de la loi doit dépasser l’intérêt qu’à force de nous considérer pour
particulier au bénéfi ce de l’intérêt quantité négligeable, qu’en nous prenant
du plus grand nombre. Une loi peut pour des imbéciles incapables de faire
bien sûr être contraignante, restrictive la part des choses entre les volontés
de liberté, elle l’est d’ailleurs souvent déclarées et les ambitions masquées
puisqu’il appartient au législateur (sous couvert d’une raison juste qui
d’encadrer les libertés de chacun est de préserver des vies, beaucoup
dans tous les domaines de notre vie des mesures prises seront au mieux
sociétale. Mais il n’y a rien de plus inadaptées, injustes, ou pire, contre-
contre-productif, de sentiment de plus productives, et sont bien plus là
grande injustice, qu’une loi dont le pour remplir les caisses de l’État),
fondement échappe au plus grand nous savons aussi nous mobiliser
nombre. Pourtant, je reste persuadé (voir pages suivantes). À l’instar
que même des règles coercitives peuvent de Jean-Pierre Darroussin qui, dans
être comprises, assimilées et acceptées l’excellent fi lm Un air de famille,
par une très large majorité si cette lance : « Attention, parce que je prends
dernière considère que l’esprit de la loi peut-être du temps (Ndlr : pour se
répond à une problématique touchant chauffer), mais quand j’y suis, j’y suis. »
à la collectivité. Et à ceux qui y seront Ben nous c’est pareil : on y est...
de toute façon toujours opposés, souvent Trac
4 / 23 JUIN 2011 - MOTO REVUE
0004_MR910_P4A6.indd 4 21/06/11 14:54
ÉDITOSUCCÈS DES MANIFEST MANIFESTATIONS DU 18 JUIN
50 000 motar motards dans les rues
« C’EST DU JAMAIS vu (...), on n’avait de radars fi xes, la surenchère pécuniaire
jamais eu autant de monde (...), c’est historique... » (doublée d’une infl ation de retraits de points sur le
Voilà le type de déclaration que les organisateurs permis de conduire) instituée en cas d’infraction,
des 80 manifestations organisées un peu partout l’interdiction d’utiliser des avertisseurs de radar
en France le samedi 18 juin dernier ont remonté (etc.), toutes les catégories d’usagers de la
jusqu’au siège de la FFMC (Fédération française route étaient effectivement concernées, puisque
des motards en colère) selon Éric Thiollier, directement visées. Les griefs, face aux
délégué général de cette fédération. Une journée mesures prises par le gouvernement, étaient
de mobilisation en forme de réussite pour l’Union d’ailleurs nombreux. Mais s’il est un message
des usagers de la route, créée à l’initiative que l’ensemble des manifestants voulait faire
de la FFMC, et qui avait fait de cette date passer auprès des pouvoir publics, c’est celui-ci :
un rendez-vous à ne surtout pas louper. arrêtez de nous prendre pour des imbéciles, arrêtez
Et si les cortèges étaient constitués pour l’essentiel de n’envisager la sécurité routière que comme
de motards, d’autres catégories d’usagers (des une manière de prélever l’impôt, arrêtez de ne pas
automobilistes surtout) les avaient aussi rejoints essayer de progresser sur les mesures éducatives
pour contester les mesures annoncées par le et préventives et de vous évertuer de faire
CISR (Comité interministériel de sécurité routière) du tout-répressif l’unique mode opératoire
le 11 mai dernier. Il est vrai qu’entre, par exemple, possible. Ce qui est certain, pour avoir défi lé
la suppression des panneaux annonçant la présence au cœur du cortège parisien, c’est d’avoir senti
0004_MR910_P4A6.indd 5 21/06/11 14:54/ Actus
l’exaspération des conducteurs pas seulement
présente, mais grandissante ! Et surtout
l’incompréhension de beaucoup quant à la politique
de sécurité routière menée par nos gouvernants.
Pourtant dans le cortège, si certains, au vu des
slogans inscrits ça et là, affi chaient une étiquette
politique différente de celle de l’actuelle majorité,
d’autres ne se cachaient pas plus pour dire
que, s’ils se sentaient proches des valeurs de
la majorité en place, ils contestaient en revanche
largement le volet propre à la Sécurité routière.
Une mixité des couleurs donc, pour une ambition
commune : offrir à notre pays une véritable
politique en la matière, à la fois intelligible,
réfl échie, et juste. Pour y parvenir, un véritable
travail de concertation, débouchant ensuite
sur de vraies propositions, semble impératif.
Hélas, à écouter Jean-Marc Belotti, coordinateur
de l’antenne parisienne pour la FFMC et en tête
de pont lors de la manifestation parisienne du
18 juin, l’histoire semble loin d’être gagnée :
« Les fonctionnaires des ministères sont d’accord
avec nous, mais les politiques, eux, sont en décalage
total. Ils décident de lancer des concertations pour
n’en faire ensuite qu’à leur tête. Claude Guéant, le
ministre de l’Intérieur n’écoute même pas ce que
heure de blocage) du périphérique alors que l’on a demandé à voir la FFMC pour leur expliquer, lui dit Michèle Merli (Ndlr : délégué interministériel
a décidé de le bloquer. On leur a dit qu’il y aurait notamment au sujet des plaques d’immatriculation, à la Sécurité routière)... » Devant une telle mobilisation,
une grosse mobilisation, ils ne nous ont pas cru... qu’ils « voulaient instituer des plaques plus qui est déjà une victoire, les oreilles ministérielles
Ben voilà. Quand les premières motos sortaient grosses parce que certains roulent avec des ne nous prêteront-elles pas une nouvelle attention ?
porte de Bercy, les dernières n’étaient pas encore plaques trop petites et non homologuées... » Avec environ 15 000 deux-roues motorisés
parties de Vincennes (Ndlr : soit une distance Édifi ant. On pourrait lui répondre qu’il suffi rait entassés aux abords du château de Vincennes,
de 6,5 km environ). C’est vrai, nous avons fait une peut-être simplement de faire appliquer la loi et dans les rues adjacentes, qui s’élancent,
belle démonstration de force. » Une démonstration existante sans penser déjà à tout bouleverser, sur le coup de 15 h 30 pour envahir deux heures
pour le moins impressionnante quand elle envahit que des textes qui réglementent les plaques durant le périphérique sous le regard – souvent
encore le cœur de Paris en s’immobilisant place d’immatriculation existent déjà, et qu’augmenter la bienveillant, parfois énervé, mais en tout cas
de la Bastille, en s’arrêtant près de l’Hôtel de taille n’empêchera jamais quelqu’un qui l’a décidé toujours impressionné – d’automobilistes par la
Ville ou encore devant le fronton de l’Assemblée d’en adopter une plus petite, voire de ne pas en force des choses immobilisés, le cortège parisien
nationale. Finalement, plus de trois heures après mettre du tout... Certainement que la FFMC aura fera date. Une réussite telle que la préfecture
le départ du cortège, c’est au pied du Trocadéro, la possibilité de l’expliquer encore à monsieur de police s’est même fait déborder, non pas par
pile en face de la tour Eiffel, que nous nous Guéant puisque, suite à la manifestation du 18 juin, des motards citoyens bien élevés (aucun dérapage,
arrêterons pour la dernière fois. Le temps pour le ministre a demandé à la revoir, histoire de mieux pas d’incident, si ce n’est quelques jeunes qui
la FFMC d’ajuster sa dernière banderille sous la faire passer le message ? « Claude Guéant a l’air se sont amusés à mettre leurs motos au rupteur
forme d’une large banderole où l’on pouvait lire : de croire qu’on n’a pas bien compris ce qu’il nous ou à déclencher quelques burns. Faut bien que
« Sécurité rentière, tous coupables ! » Une sécurité a dit, mais on a bien compris, on a parfaitement jeunesse se passe...), mais simplement par le
que l’on voudrait effectivement véritablement compris au contraire. Il veut clairement nous nombre de manifestants. Et Jean-Marc Belotti
routière, apportant de vraies solutions à un vrai faire passer pour les vilains petits canards. On va de confi rmer : « On a eu des remontées en off
problème, mais pas une mascarade orchestrée l’expliquer aussi à Michèle Merli puisque c’est elle des autorités suite à la manif’, ils étaient affolés,
en dépit du bon sens qui en serait même risible qu’il nous avait envoyée en éclaireur. Le CISR s’est plutôt paniqués sur le coup. Pour te dire, c’est
si ce n’était pas si grave. Ainsi, quelques jours essuyé les pieds sur ce qui avait été fait au sein la première fois qu’ils décident d’ouvrir une voie
avant la manifestation, le ministre de l’Intérieur des concertations, l’idée des plaques, nous l’avions (Ndlr : celle de gauche après une bonne demi-
déjà rejetée parce qu’elle favorise clairement la
seule répression routière (Ndlr : et qu’elle va même
à l’encontre de la notion de sécurité en accordant
une surface coupante plus importante)... Non, on
a très bien compris ce qu’il veut, mais on n’en
veut pas », ajoute Éric Thiollier. Quoi qu’il en soit,
la proposition d’entrevue lancée par le ministre
de l’Intérieur à la FFMC démontre à quel point
la mobilisation massive des motards ce samedi
18 juin a été utile. Car si les cortèges hexagonaux
n’avaient pas été si fournis, sûr que nos gouvernants
se seraient marrés, raillant une incapacité de notre
part à nous mobiliser, pensant encore que dans
ce combat fl euraient des allures partisanes alors
que c’est l’enjeu en lui-même, et un ras-le-bol
sur ce point précis, qui est parvenu à rassembler
le plus grand nombre. Là, si certains dans
les ministères entendent encore rire, ce sera
forcément nettement plus jaune... Chacun son tour. ■
0004_MR910_P4A6.indd 6 21/06/11 14:54GRAND SONDAGE LANCÉ PAR
LES MÉDIAS MOTOS FRANÇAIS
DÉJÀ PLUS DE 10 000 RÉPONSES !
Vous êtes déjà plus de 10 000 internautes à avoir répondu au sondage lancé
conjointement par différents supports de la presse moto en France, et des
centaines à l’avoir aussi fait via Moto Revue suite à la publication de ce même
sondage dans les colonnes de notre numéro 3909. Un sondage qui vous
demandait de prendre position sur les 18 mesures prises par le CISR (Comité
interministériel de sécurité routière) en date du 11 mai dernier. À chaque
fois, cinq réponses possible : d’accord/plutôt d’accord/pas d’accord/plutôt
pas d’accord/ne se prononce pas. Voici les premières tendances que l’on
peut en tirer... Des tendances lourdes ! Et surtout, une tendance qui démontre,
notamment sur les points les plus sensibles, combien vous vous opposez
aux mesures les plus répressives prises par le gouvernement en matière
de Sécurité routière, mais aussi combien vous soutenez et encouragez
tout ce qui peut avoir trait au volet préventif, aménagement de l’équipement
routier, etc. Ce que nous défendons toute l’année, vous le partagez avec
nous. Sans grande surprise, les mesures liberticides qui concernent
directement les motards sont rejetées en bloc. Une écrasante majorité
conteste l’agrandissement des plaques d’immatriculation (88 % n’est pas
du tout d’accord), s’oppose au port du gilet jaune (85 % pas du tout d’accord).
De même, les mesures plus générales qui visent le démontage des panneaux
(90 % contre) et l’interdiction des avertisseurs de radars (89 % contre)
sont aussi fortement décriés. C’est également le cas pour la mise en place
de nouveaux radars fi xes et mobiles (contre à 63 %) et pour les sanctions
plus fortes concernant les très grands excès de vitesse (52 % pas
d’accord, 27 % plutôt pas d’accord). En toute logique, les mesures
préventives sont plébiscitées. Ainsi, la quasi-totalité des sondés (68 %
d’accord et 29 % plutôt d’accord) souhaite une généralisation progressive
de l’éducation à la sécurité routière dans les lycées. L’éthylotest obligatoire
dans les transports en commun remporte aussi un franc succès (68 %
d’accord et 24 % plutôt d’accord). Dans la même veine, vous êtes plutôt
nombreux à juger normal d’alourdir la peine (de 6 à 8 points) en cas
d’alcoolémie constatée supérieur à 0,8 gramme par litre de sang (34 %
pour et 30 % plutôt pour). En revanche, d’autres questions sensibles
sont nettement plus diffi ciles à départager. Elles concernent notamment
la formation obligatoire après cinq ans sans avoir conduit une moto,
la consultation d’un écran (sans téléphoner) dans son véhicule
ou la création d’un label « voiture sûre ».
Vous pouvez prendre connaissance de l’intégralité du sondage
en vous rendant sur www.motorevue.com. Dans le même temps,
nous vous invitons, pour ceux qui ne l’auraient pas encore fait,
à le remplir. Vous avez jusqu’au 30 juin pour le faire.
MOTO REVUE - 21 OCTOBRE 2010 - 23 JUIN 2011 // 77
0007_MR910p7a9.indd 7 21/06/11 15:17/ Actus
Un message explicite déroulé
sur un pont surplombant
les quais de Bercy, juste devant
le ministère des Finances.
Dans un cortège déterminé mais pacifi que,
les forces de l’ordre n’ont eu d’autre souci
que de régler un énorme fl ot de circulation.
L’agrandissement des
plaques d’immatriculation
était notamment au cœur de
toutes les revendications.
Aux abords du château
de Vincennes, point de
départ du cortège parisien,
l’intendance proposait
brochettes et petits légumes…
Voilà quelques messages à prendre VRAIMENT
en considération pour réduire les risques d’accidents.
0007_MR910p7a9.indd 8 21/06/11 15:17 Les représentants
du Codever, concernés
par ce problème,
étaient aussi présents.
Magnifi que plaque
d’immatriculation que
celle ponctionnant
directement le compte Après Bercy, c’est aux abords
du ministre de l’Intérieur. de l’Hôtel de Ville qu’un nouveau
message était diffusé à Une façon aussi
l’attention de tous, et notamment de rappeler que derrière
des pouvoirs publics. l’affreux motard
se cache un électeur...
Une BD forcément Des gilets, un triangle,
imagée, dans une plaque en 4 x 3,
tous les sens manque peut-être
du terme d’ailleurs.des fusées de détresse
intégrées au casque...
MOTO REVUE - 21 OCTOBRE 2010 - 23 JUIN 2011 // 99
0007_MR910p7a9.indd 9 21/06/11 15:17/ Actus
Une Honda à
la sauce Akira
Si les machines estampillées du blason années 1980, le Honda Chopper serait
ailé sont plutôt réputées pour leur propulsé par deux moteurs électriques
design consensuel, un designer anglais, logés dans les moyeux des roues. Bien
Peter Norris, a eu envie de changer que n’ayant que très peu de chances
cet état de fait au travers d’un concept de se retrouver sur nos routes un jour, Husqvarna roadster, pour le moins futuriste. Semblable à la ce Chopper pourrait bien préfi gurer
moto d’Akira dans le célèbre manga des le futur – lointain – du deux-roues. le proto en photo
Nous vous en avons beaucoup parlé récemment (MR
n° 3908 et 3909), Husqvarna travaille actuellement sur
un modèle de route à mi-chemin entre le roadster et le
supermotard. Ce prototype, qui reprendrait le bicylindre
en ligne équipant la BMW F 800, a été surpris en train de
réaliser ses premiers essais routiers. Des images volées
qui confi rment
la ligne générale
que nous vous
avons présentée
dernièrement dans
ces pages. Avec
ses lignes tendues
et ses arêtes
vives, la futures
Husqvarna 900
pourraient chasser
sur les terres de
la KTM Duke 690.
MV SONGE À UNE S3
Alors que l’arrivée de la MV Agusta F3 est imminente (probablement pour le début
de l’automne, voir p. 88) et que la B3 est en phase avancée de développement,
il se murmure du côté italien des Alpes que MV Agusta continuerait sur sa lancée
en façonnant une « S3 » (appellation purement spéculative), soit un gros supermotard
sur base de son nouveau trois-cylindres. Une machine qui permettrait au petit
constructeur italien de marché un peu plus sur les plates-bandes de la concurrence
européenne (les Ducati Hypermotard 796 et KTM 690 Duke sont directement
visées), notamment en Italie et en Espagne où ces machines sont plutôt prisées.
10 / 23 JUIN 2011 - MOTO REVUE
0010_MR910p10a13.indd 10 21/06/11 14:42La F4
prend
du galon
Peut-être lassé de voir comparée la première
sportive venue à un avion de chasse, Jean-Marc
Delétang, ancien pilote de vitesse, boss de
deux concessions éponymes (dans le 41 et 37)
et revendeur MV Agusta, vient d’initier une série
spéciale de la F4 RR réellement en rapport avec
les supersoniques. Réalisée au sein des ateliers
MV Agusta, celle-ci reprend les couleurs des Alpha
Jet de l’École de l’Aviation de Chasse de l’Armée
de l’Air (qui fête cette année ses 50 ans) et offre
à son heureux propriétaire du carbone, de
l’alcantara et même de l’or plaqué sur une
plaque numérotée à seulement 11 exemplaires.
Dix modèles seront mis à la vente, tandis que
la onzième ne sera pas commercialisée. Inutile
de dire que le tarif (non encore communiqué) doit
lui aussi atteindre des hauteurs stratosphériques.
Des gromonos
chez MRC
Avant d’être quasiment oubliée : la Siccardi 1000,
tous étouffés par les dont le trois pattes avait
normes antipollution (même ravivé l’orgueil national au
si KTM résiste vaillamment), seuil des années 80. Pour
qui se souvient que les gros retrouver toutes ces belles
monocylindres régnaient en choses et bien d’autres
maîtres sur nos escapades encore, une destination
vertes ou bitumées ? Peut- de vacances, une seule :
être vous mais également le kiosque le plus proche.
nos confrères de Moto Moto Revue Classic « Trails
Revue Classic, qui ce monos en liberté », 6,10 €
en vente jusqu’au 11 août.mois-ci consacrent un épais
comparo à ces 27 850 €
trois vénérables
légendes que sont pour la nouvelle Buell
la Suzuki SP 370,
Attention, il n’y en aura pas pour tout le monde. la Honda XLS 500
Erik Buell, qui est parvenu à faire revivre son et bien sûr la
entreprise au travers de sa branche compétition, Yamaha 500 XT.
vient d’annoncer une série de 100 machines – et Trois japonaises
pas une de plus – disponibles à la commande. Il vous en goguette qui
en coûtera la bagatelle de 27 850 €, mais pour ce
n’en éclipsent
prix-là, vous aurez droit à ce qui se fait de mieux sur
pas pour autant
le continent nord-américain. La EBR 1190RS affi che en
la vieille Europe, effet 175 ch pour 176 kg à sec ainsi qu’une partie-cycle
avec un retour de belle facture (fourche Öhlins de 43 mm à l’avant,
sur la dernière TTX à l’arrière, jantes en magnésium ou encore les
MV 350 d’Agostini, traditionnels disques périmetriques…). À comparer
un passage par tout de même aux 22 690 € que demande Ducati
chez Georges pour sa sportive phare, la 1198 SP. Que les moins
Martin et un fortunés se rassurent : Erik Buell prévoit également
focus sur une belle la sortie d’une sportive plus abordable accompagnée
par un roadster et, plus étonnant, un gros trail. et très hexagonale
MOTO REVUE - 21 OCTOBRE 2010 - 23 JUIN 2011 // 1111
0010_MR910p10a13.indd 11 21/06/11 14:42