Tolofua peut-il faire oublier Servat ?
1 page
Français

Tolofua peut-il faire oublier Servat ?

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Description

Depuis qu'il a fait ses premiers pas sous le maillot toulousain, on ne parle que de lui. A 18 ans seulement Christopher Tolofua peut déjà se targuer d'être champion de France et d'avoir connu ses premières sélections en bleu. Mais cette deuxième saison avec les professionnels s'annonce importante car il sera amené à remplacer le grand William Servat. Les qualités, il les a mais, aura-t-il les épaules suffisamment larges pour assurer une telle succession ?

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 92
Langue Français
Tolofua peut-il faire oublier Servat ?
"Il va devenir l'un des meilleurs talonneurs français."

Avec ses 117 kg, le jeune homme paraît suffisamment solide pour affronter beaucoup de choses. En quelques mois seulement, Christopher Tolufua a validé le choix du staff toulousain qui a décidé de lui faire confiance la saison dernière alors que les malheurs ne cessaient ne s'abattre sur les talonneurs toulousains qui se blessaient les uns après les autres. Guy Novès fait rarement confiance aux jeunes si tôt, les deux derniers à avoir eu cet honneur avant Tolofua étaient Médard et Doussain. Il faut dire qu'à 18 ans, Christopher semblait bien jeune pour assurer à un poste qui demande de l'expérience et passer derrière le monument qu'est William Servat, mais avec ce dernier et Gary Botha blessés, le club toulousain a fait confiance à son minot qui a pris le dessus sur les deux jokers médicaux (Giorgadze et Bregvadze) : "On ne l'a pas lancé au hasard comme ça. C'est un jeune que l'on suit depuis longtemps dans les équipes de jeunes, il est brillant. Après, le haut niveau, c'est autre chose, mais il est bien encadré et il a les qualités pour franchir ce cap qui est toujours difficile. Il a encore des progrès à faire avant que l'on puisse faire des comparaisons avec William Servat. Il doit notamment encore progresser dans ses lancers en touche" explique Yannick Bru, l'ancien entraîneur des avants du Stade Toulousain. Véritable force de la nature, Christopher Tolofua a de qui tenir puisqu'il est le neveu de l'ancien pilier Abraham Tolofua qui a joué à Béziers avec un certain... Dimitri Szarzewski, concurrent de Christopher aujourd'hui en bleu : "Il a bien grandi le petit Christopher, je le connais bien car il était souvent avec son oncle quand il était à Béziers. Je ne suis pas surpris par son éclosion car il a de grosses qualités de puissance, de perforation. Il n'y a pas de soucis entre nous chez les Bleus. On donne chacun le meilleur de nous-même. La saison dernière, il a fait quelques charges dévastatrices notamment au Stade de France face au Racing pour son premier match en Top 14. Pour moi, il va devenir l'un des meilleurs talonneurs français, mais ne lui mettez pas trop de pression s'il vous plait, vous les journalistes en lui parlant sans cesse de William Servat. William, c'est un monument. " Christopher a montré la saison dernière qu'il était un joueur capable, malgré son jeune âge, de renverser sur son passage des joueurs expérimentés comme l'Argentin du Racing Juan Imhoff au Stade de France par exemple. A lui de montrer maintenant qu'il peut confirmer et prendre définitivement le dossard numéro 1 des numéros 2 du pack toulousain comme a su le faire William Servat par le passé. Il devra se défaire de la concurrence des nombreux talonneurs que compte désormais le club dont un gros client Gary Botha. Un sacré challenge, mais à la hauteur du talent du jeune homme.

Christopher Tolofua Né le 31 décembre 1993 à Fréjus (France) 1m82 - 117 kg - Talonneur Clubs successifs : Marcq en Baroeul (1996-2007), Toulouse (depuis 2007) Palmarès : Champion de France (2012) International français (2 sélections)

"Il doit encore progresser dans ses lancers en touche"