Mémoire pour un avocat et autres récits
22 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Mémoire pour un avocat et autres récits

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
22 pages
Français

Description

Extrait de la publication Extrait de la publication MIRBEAU Mémoire pour un avocat et autres récits Présentation et choix des textes par ÉLISE CHEDEVILLE Flammarion © Éditions Flammarion, 2012. Étonnantissimes, une série de la collection « Étonnants Classiques » ISBN : 978-2-0812-8106-6 Extrait de la publication Redécouvrir Mirbeau Né en 1848 dans le Calvados, à Trévières, et mort à Paris en 1917, Octave Mirbeau est une figure assez eméconnue du XIX siècle. De celui qui fut journaliste et polémiste redouté, critique d’art aiguisé et écrivain engagé, maniant aussi bien le genre théâtral que le roman, on ne retient souvent qu’une seule œuvre, Le Journal d’une femme de chambre (1900), adapté de nombreuses fois au théâtre et au cinéma, notamment par Jean Renoir en 1946, puis par Luis Buñuel en 1964, avec Jeanne Moreau et Michel Piccoli. Mirbeau est pourtant une personnalité atypique et haute en couleur parmi les hommes de lettres de la Belle Époque. Élevé chez les jésuites, un temps monarchiste, il devient rapidement réfractaire à toute idéologie. C’est sur le mode de la critique, plus exactement du pamphlet, qu’il entame sa carrière littéraire en 1882, avec Le Comédien. Un an plus tard, il fonde Les Grimaces, un journal de combat dénonçant les faux pas des hommes politiques et les scandales étouffés par une presse acquise à leur cause.

Informations

Publié par
Nombre de lectures 12
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Exrait

Extrait de la publication
Extrait de la publication
MIRB
Mémir pr n vt t trs réits
Présnttin t hix ds txts prÉLISHDVILL
Flmmrin
© Éditins Flmmrin, 2012. Étnnntissims, n séri d l lltin « Étnnnts lssiqs » ISBN : 978-2-0812-8106-6
Extrait de la publication
Rdévrir Mirb
Né n 1848 dns l lvds, à Trévièrs, t mrt à Pris n 1917, tv Mirb st n figr ssz ménn dXIXsièl. D li qi ft jrnlist t plémist rdté, ritiq d’rt igisé t érivin nggé, mnint ssi bin l gnr théâtrl q l rmn, n n rtint svnt q’n sl œvr,L Jrnl d’n fmm d hmbr(1900), dpté d nmbrss fis  théâtr t  iném, ntmmnt pr Jn Rnir n 1946, pis pr Lis Bñl n 1964, v Jnn Mr t Mihl Pili. Mirb st prtnt n prsnnlité typiq t ht n lr prmi ls hmms d lttrs d l Bll Épq. Élvé hz ls jésits, n tmps mnrhist, il dvint rpidmnt réfrtir à tt idélgi. ’st sr l md d l ritiq, pls xtmnt d pmphlt, q’il ntm s rrièr littérir n 1882, vL médin. n n pls trd, il fndLs Grims, n jrnl d mbt dénnçnt ls fx ps ds hmms plitiqs t ls sndls étffés pr n prss qis à lr s. Y snt rprdits ds rtils ntisémits q Mirb s
5 Extrait de la publication
rprhr nsit vivmnt d’vir érits, n prtilir lrs d l’ffir Dryfs (ù il prndr  ntrir l défns d pitin jif qi, fssmnt sé d’spin-ng  prfit d l’mpir llmnd, sr rrêté n 1894). Dns ls tris prmirs rmns q’il sign d sn nm, L lvir,L’bbé JlstSébstin Rh, pbliés ntr 1887 t 1890, s’xprimnt sn sns ig d l’bsrvtin t l’xign stylistiq qi vnt rtérisr l’nsmbl d sn œvr. Rmnir, ntr t nvllist à sès, il trimph ssi  théâtr, vLs Mvis Brgrs (1897) tLs ffirs snt ls ffirs(1903). Dns ss txts, Mirb n ss d s’ttqr x grnds mystifi-tins plitiqs, rligiss t sils d sn épq, prnnt mm ibl prinipl l brgisi, lss dminnt d l fin d sièl. n témign sn fmx Jrnl d’n fmm d hmbr. ritiq ds pissnts t stir d’n lss sil émrgnt, l’œvr d Mirb mt ssi n sèn n prl d l’intim, qi pss  ribl ls sntimnts t l psyhlgi d pl t ntr très svnt n résnnn v l prrs prsnnl d l’tr. Lrsq’il érit «Mémir pr n vt», qi prît dnsL Jrnld 30 sptmbr  18 nvmbr 1894, Mirb st  pls ml : il st n pri à n ris xistn-till ù s mêlnt pssimism, dégût t sntimnt d’impissn f x trpitds plitiqs t x injs-tis sils, t il trvrs n grv ris njgl. P près l liisn dstrtri q’il   v n fmm glnt, n rtin Jdith, tv Mirb  rnntré
6 Extrait de la publication
li Rgnlt, n tri, dnt il  fit s mîtrss, t q’il  épsé n 1887, mlgré ls résrvs d sn nt-rg. Fmm d têt, ynt invsti intlligmmnt dns ls ffirs, s piqnt d’rt t d’éritr, li Rgnlt pprt à l’érivin l sérité finnièr dnt il  bsin. pndnt, lr mrig s trnsfrm bintôt n nfr pr Mirb : à trvrs «Mémir pr n vt», n pt lir sn ssrvissmnt njgl. L drnir réit d ntr ril, «Vv »(pblié n 1899), bin q pls légr t pls irniq, ntiip l trhisn dnt il sr vi-tim près s mrt : n trmpri nn ps dltérin mis intlltll, pisq s fmm fr prîtr n fx Tstmnt plitiqd sn mri  lndmin d sn déès. Ls rltins nflitlls  sin d pl snt nr l sjt d dx nvlls rprdits dns  vlm : « L Pnt » (1895) t « ltild t mi » (1899). Dns hn d s txts, l fmm pprît ss sn pls mvis jr. Ft-il pr tnt sr ntr tr d misgyni? Il st vri q nmbr d ss œvrs dénstrisnt l fmm idél, bnn t vrts, tll q’n l trv hnté pr ls pèts, ls drmtrgs t ls rmnirs. Mirb mntr l sx féminin mm n êtr dmintr, insnsibl, rl, déprv d sns mrl, pbl d tt pr mblr ss désirs t s-mttr l’hmm. pndnt, il n ft ps s’y trmpr : lin d’nnsr  drnir, Mirb l dérit mm n individ fibl, sns rg, infidèl n mitié, p lid sr li-mêm, hyprsnsibl, ffihnt n rmntism dést, svnt niis, inpbl d prndr n déisin
7
ni d’gir, bdiqnt sns ss, s mplisnt dns sn rôl d vitim – pr vlri  pr mshism – tt n désspérnt d sn impissn à gir. Ss prsnngs mslins snt tllmnt sntimntx  d mvis fi q’ils n dvinnnt miqs, sinn ridils ; t l’irni d l’tr st prfis pls vilnt nvrs l’hmm q’nvrs l fmm, prtilièrmnt inglnt dns ls drnièrs ligns d «Mémir pr n vt»  dns lls d « Vv ». Mirb srit-il dn misnthrp? Disns pltôt q, dns tts ss œvrs, l’érivin prps n visin sns frd d l siété t q l vi d pl n’éhpp ps à sn rgrd ritiq. D  pint d v, n pt l rpprhr d sn ntmprin Grgs Fyd qi, dns n tr rgistr, v bp pls d’hmr t d légèrté, pint d digt ls fiblsss d l siété frivl, hyprit t bin-pnsnt d l fin dXIXsièl t, à trvrs ll, ls rltins hmms-fmms. Pr l mêm nné q «Mémir pr n vt», l pièn fil à l ptts’rtil tr d’n impssibl rptr. Mirb prît six d mttr n vlr l’ért t l’inmpréhnsin s’immisçnt ntr l’hmm t l fmm, dx êtrs ntrllmnt «ppsés »t q l siété nit lrs q, smbl-t-il indiqr, lr différn riginll indit n sffrn xistntill, intim, rll, qnd ils snt liés l’n à l’tr. Dns l ligné d Stndhl (1783-1842), Mirb vit dns l’mr n frm d ristllistin – l’mrx s fbriq n img illsir à prtir d détils plisnts. Mis tt
8 Extrait de la publication
idélistin d l’êtr imé s bris sdin, nfrnté à n rélité r qi détrit l’idé d l’mr t l rédit à n’êtr q’n nstrtin d l’imgintin. L rgrd sns mplisn, sns préjgés ni nsr q Mirb prt sr l’hmm t l siété xpliq l’hstilité à lqll il s hrt à sn épq, t pt-êtr ssi l’bli dns lql il st qlq p tmbé. Pr-tnt, bin ds vix trisés (Tlstï, Zl mis ssi pllinir) nt fit sn élg. lls ns invitnt jrd’hi à rdévrir n plm singlièr, brillnt t pénétrnt.
Extrait de la publication
Mémir pr n vt t trs réits
Extrait de la publication