Note de Calcul Pont Cadre PIPO

Note de Calcul Pont Cadre PIPO

-

Documents
296 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Description

Passage Inférieur Portique Ouvert.

Informations

Publié par
Ajouté le 15 décembre 2015
Nombre de lectures 2 128
Signaler un problème

A.BELOUALI/U.N.A.P.C.K a.belouali@yandex.ru






















[Cette page est intentionnellement laissée en blanc.]

IDG/M/P-B Page 1/297

Note de calcul /PIPO entre HC3 et HC4 – DPM 61/13 A.BELOUALI/U.N.A.P.C.K a.belouali@yandex.ru


ن ُجسلا ىاطُش لا يه هـ ـــل لاب ذىعأ
َ َ َ َََ َ َ َ ًََ لع ه ًا ُ ٌب س س أ ي ه م أ س ُ خ ى ا ى ض ز و ا ي ه ي ى ق ت ً لع ه ًا ُ ٌب س س أ ي و ف أَ ُ ُ َ َ ُ َُ َ َ ََ َ ََ َ
َ ََ ََ َ َ ل ا ز َ ل َ ي ُ و لا ظ لا م ى ق لا ٌ د ه َ ل ا و َ ن ٌه ج ز ا ً ٍ ف ه ب ز ا ه ًا ف ز ا ه ف س ج ا ف شََ َ ُ ُ ُ َ َ َ َُ ََ َ
َ َُ ُ َ َُ ع ط ق ت ى أ ل إ ن ه ب ى لق ٍ ف ة ب َز ا ى ٌب ٌ ر لا ن ه ًا ُ ٌبُ َُ َ َُ
ُُ َ ن ُ ك ح ن ُ لع ا و ن ه ب ى لقَ ُ َُ ُ َ
101 - 101/ ةبى تلا
Je demande la protection d’Allah contre le chaythân –le diable– banni
(108)Lequel est plus méritant? Est-ce celui qui a fondé son édifice sur
la piété et l’agrément d’Allah, ou bien celui qui a placé les assises de sa
construction sur le bord d’une falaise croulante et qui croula avec lui
dans le feu de l’Enfer ? Et Allah ne guide pas les gens injustes.
(109)La construction qu’ils ont édifiée sera toujours une
source de doute dans leurs cœurs, jusqu’à ce que leurs
cœurs se déchirent. Et Allah est Omniscient et Sage.
Le Désaveu (Le Repentir) versets/108-109

Пребигаю к Аллаху от проклятого шаутана
(108)Тот ли, кто заложил основание своего строения на страхе
перед Аллахом и стремлении к Его довольству, лучше или
же тот, кто заложил его на самом краю обрыва, готового
обвалиться, так что он обвалился вместе с ним в огонь
Геенны? Воистину, Аллах не ведет прямым путем
несправедливых людей. (109)Строение, которое они
построили, всегда будет порождать сомнения
в их сердцах, пока их сердца не разорвутся.
Аллах – Знающий, Мудрый.
Ат-Тауба (Покаяние)/108-109
IDG/M/P-B Page 2/297

ْ ْْ ِْ ّْْ ِ ِّ ّْ ِ ّ ِْ ِّ ِِْ ّ ِِ ِِّّْ ِْ ّ ِ ِ ِ ِِّ ْْ ْ ْ ْ ْ
Note de calcul /PIPO entre HC3 et HC4 – DPM 61/13 A.BELOUALI/U.N.A.P.C.K a.belouali@yandex.ru


TABLES DES MATIERES
1 RAPPEL DES DONNEES DE BASE……….……….……….……….……….………….. 6
1.1 Introduction……….……….……….……….……….……….……….………………. 6
1.2 Règlements appliqués……….……….……….……….……….……….……….…….. 7
1.3 Caractéristiques générales de l’ouvrage……….……….……….……….……………. 7
1.4 Hypothèse de chargement……….……….……….……….……….…………………. 7
1.5 Hypothèses de calcul……….……….……….……….……….……….……………… 8
1.6 Matériaux……….……….……….……….……….……….……….………………… 9
1.7 Données Géotechniques – Lithologie……….……….……….……….……….……... 15
2 PREDIMENSIONNEMENT DES OUVRAGES D’ART……….……….……….……...... 19
3 INVENTAIRE DES CHARGES DE DIMENSIONNEMENT….……….……….……...... 20
3.1 Charges permanentes….……….……….……......….……….……….……................. 20
3.2 Charges variables….……….……….……......….……….……….……....................... 32
3.3 Déformations permanentes.……….……......….……….……….…….......................... 101
3.4 Séisme.……….……......….……….……….……......................................................... 110
4 DIMENSIONNEMENT DU PORTIQUE…….……............................................................ 118
4.1 Combinaisons.……......….……….……….……........................................................... 118
5 FERRAILLAGE DANS LES ELEMENTS….……............................................................. 123
5.1 Ferraillage de traverse ….……….……….……............................................................ 123
5.2 Ferraillage des piédroits….……….……….…….......................................................... 126
6 VERIFICATIONS….……….……….…….......................................................................... 129
6.3 Vérification au flambement…….……........................................................................... 129
6.4 Calcul réel au feu…….…….......................................................................................... 131
6.5 Vérification du poinçonnement...................................................................................... 132
Note de calcul - Robot Structural Analysis............................................................................... 134
Mur de soutènement.................................................................................................................. 208
Pont cadre – PICF (Passage Inférieur Cadre Fermé - cas radier)............................................. 226
7 SECURITE AU TRAVAIL ET SECURITE DANS LES SITUATIONS
EXTRAORDINAIRES............................................................................................................. 278
8 PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT EN PHASE CHANTIER............................... 284
9 LES PERFORMANCES INTELLECTUELLES ET LA REUSSITE DE L’ACTIVITE... 291




ДКВПДА 71 000072280
Me. Liste № du document Signature Date
Réalisé par: A.O Belouali Stade Liste Listes
5 297
Note de calcul
U.N.A.P.C.K
Val.:
IDG/M/P-B Page 5/297

Note de calcul /PIPO entre HC3 et HC4 – DPM 61/13 A.BELOUALI/U.N.A.P.C.K a.belouali@yandex.ru

1 RAPPEL DES DONNES DE BASES
1.1 Introduction
Dans le cadre de changement de l’ancien pont menant vers le parc de stockage de la
station de chargement, l’entreprise ENVIRO SERVICE a été attributaire de la
construction d’un pont entre HC3 et HC4 au parc de chargement à Benguérir.

Figure 1.1 – Site du projet

Figure 1.2 – Situation actuelle du site du projet
IDG/M/P-B Page 6/297

Note de calcul /PIPO entre HC3 et HC4 – DPM 61/13 A.BELOUALI/U.N.A.P.C.K a.belouali@yandex.ru

1.2 Règlements appliqués
Les calculs sont établis selon les prescriptions des principaux documents suivants :
- BAEL 91 révisé 99 ;
- RPS2000 ;
- Fascicule 65-A du CCTG et son additif : Exécution des ouvrages en génie civil en
béton armé ou précontraint ;
- Fascicule 62 titre V Règles techniques de conception et de calcul de fondations des
ouvrages de Génie civil ;
- Fascicule 61 titre II concernant les charges d’exploitation – conception calcul et
épreuves des ouvrages d’art ;
- DTU 13.1 Fondation.
1.3 Caractéristiques générales de l’ouvrage
- Travure : 1 travée de portée égale à 5,1m
- Type de piles : 2 piédroits de 0,60m d’épaisseur.
- Fondations des piles: deux semelles filantes de 3m de largeur et de longueur de
14,04m, épaisseur 0,60m.
e  0,6m- Epaisseur de la dalle : 1
- Epaisseur des semelles : e  0,6m 1
- Epaisseur des voiles : e  0,6m1
- Hauteur piédroits : H  3m
- Ouverture : 5,10m 3m
1.4 Hypothèse de chargement
Classification
1 ère
- Type de la structure : Pont cadre de type PIPO de 1 classe.
- Largeur roulable : L  7,6m r
- Largeur chargeable : L  L  7,6mc r
IDG/M/P-B Page 7/297

Note de calcul /PIPO entre HC3 et HC4 – DPM 61/13 A.BELOUALI/U.N.A.P.C.K a.belouali@yandex.ru

- Longueur roulable : l = 6,3m r
L 7,6c- Nombre de voies : n = partie entière de = partie entière de = 2  n = =2
3 3
voies.
1.5 Hypothèses de calcul
Les calculs de ferraillage seront menés suivant les règles techniques de conception et
de calcul des ouvrages et construction en béton armé suivant la méthode des états
limites dites règles B.A.E.L 91. Les structures routières seront définies conformément
aux prescriptions du titre II du fascicule 61 du cahier des prescriptions communes
(C.P.C) Français en la matière. Les ouvrages seront calculés par rapport aux systèmes
de charges A(L), B (Bc, Bt et Br), C, D, E, M, et CAT994F. Toutefois pour des dalots
er
et ponts de longueur inférieur à 10m A(L) n’est pas envisagé (fascicule 61 chap. 1 ).

Figure 1.3 – Schéma statique de l’ouvrage
En appelant :
l – la portée de la traverse ;
h – la hauteur des piédroits ;
I – le moment d’inertie de la traverse ; t
I – le moment d’inertie des piédroits. p
Et en posant :
IDG/M/P-B Page 8/297

Note de calcul /PIPO entre HC3 et HC4 – DPM 61/13 A.BELOUALI/U.N.A.P.C.K a.belouali@yandex.ru

I htk  
I lp
2 2 2pl pl pl
H  H  M  M  M  M  A D A D B C4h 2 k  12 2 k  6 2 k 
Moment maximal dans la traverse :
2pl 2  3k 
M t
24 2 k 

Dans le cas considéré, nous avons :
3800  60 5 4I  I   144 10 cm
t p 12
5144 10 3,3
k    0,58
5 144 10 5,7
1.6 Matériaux
1.6.1 Ciment
2Le ciment utilisé pour la réalisation du tablier sera du CPA 45.
3 4Celui utilisé pour les fondations, les piédroits et les talus sera en CHF ou CLK .





1 PIPO : Passage Inférieur Portique Ouvert.
2 CPA : Ciment Portland sans constituant secondaire.
3 CHF : Ciment de Haut Fourneau.
4 CLK : Ciment de Laitier au Clincker.

CHF et CLK sont obtenus par mélange du laitier provenant des haut fourneaux avec du Portland artificiel. Ils sont
moins sensible que le ciment artificiel à l’action des eaux séléniteuses et ils donnent des bétons se conservant bien
en atmosphère humide, aussi sont-ils employés surtout pour les travaux de fondations et pour les ouvrages en
contact avec l’eau (barrages, écluses).
IDG/M/P-B Page 9/297

Note de calcul /PIPO entre HC3 et HC4 – DPM 61/13 A.BELOUALI/U.N.A.P.C.K a.belouali@yandex.ru

1.6.2 Béton :
Les éléments seront en béton armé avec les propriétés mécaniques principales du
béton de classe B25 :
3Dosage : 350kg /m
3Masse volumique du béton armé : 25kN /m
Résistance nominale à 28 jours :
- en compression : f  25MPa c28
- en traction : f  0,6  0,06  f  2,1MPa t28 c28
Contrainte admissible (limite) du béton en compression à l’ELU :
f 25c28  0,85  0,85   14,16 14,2MPabc bc  1,5b
Contrainte admissible (limite) du béton en compression à l’ELS :
  0,6  f  0,6  25   15MPabc c28 bc
Module de déformation longitudinale :
- instantané (à court terme) :
1/ 33E 11000  f 11000  25  32164,19  32164MPaij c28
2soit : 3279815,22 t/m
- différé (à long terme):
E ij 1/ 33 E   3700  f  3700  25  10818,86  10819MPavj c28  3 
2soit : 1103216,69 t/m
- module moyen de déformation longitudinale :
E Eij vjE   21491,5MPamoyen 2
2soit : 2191523, 09 t/m
 = 0,2Coefficient de poisson :
IDG/M/P-B Page 10/297

Note de calcul /PIPO entre HC3 et HC4 – DPM 61/13 A.BELOUALI/U.N.A.P.C.K a.belouali@yandex.ru

Coefficient de dilatation thermique :  = 0,00001 m/m/ c
Contraintes normales admissibles :
 = 0,6  25 15MPa à l’ELS b
f 25cjf = 0,85   0,85  14,16  14,2MPaà l’ELU, sous les combinaisons d’actions bu
   1 1,5b
fondamentales.
où f cj – la résistance nominale du béton en compression, MPa ;
 – coefficient de sécurité égal 1,5 dans le cas général pour les combinaisons b
fondamentales et1,15 pour les combinaisons accidentelles.
 – coefficient d’application d’actions, égal 1 ;
 = 1 dans le cas général quand la durée d'application des charges considérée est > à
24 heures; 0,9 lorsque cette durée est comprise entre 1 heure et 24 heures et 0,85
lorsqu'elle est inférieure à 1 heure.
f 25cjf = 0,85   0,85  18,47  18,5MPaà l’ELU, sous les combinaisons d’actions bu
   1 1,15b
accidentelles.
f 25cjf = 0,85   0,85   19,23  19,2MPaà l’ELU, sous les combinaisons bu
   0,85 1,30b
d’actions sismiques.
Contrainte tangentielle admissible :
f cj  = min 0,15  ;4 [ MPa] à l’ELU, sous les combinaisons d’actions fondamentales. lim  b 
 = 1,5b
f cj  = min 0,15  ;4 [ MPa] à l’ELU, sous les combinaisons d’actions accidentelles. lim   b 
 = 1,15b
3Les semelles seront en béton armé de classe B30 dosé à 400kg/m :
Matériau BETON30
Caractéristiques :
IDG/M/P-B Page 11/297

Note de calcul /PIPO entre HC3 et HC4 – DPM 61/13