Projet de loi de Finances 2016 - Le livre et la lecture
1 page
Français

Projet de loi de Finances 2016 - Le livre et la lecture

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement

Description

2.4 Le livre etles industries culturelles 2.4.1. Le livre et la lecture En 2016, hors opérations exceptionnelles relatives à la rénovation du quadrilatère Richelieu, ainsi que du projet immobilier de la Bibliothèque publique d’information, les crédits dédiés au livre et à la lecture enregistrent une hausse légère de 0,5 % par rapport à la LFI 2015 pour atteindre un montant de 246,1 M€.

Informations

Publié par
Publié le 30 septembre 2015
Nombre de lectures 202
Langue Français
2.4
Le livre etles industries culturelles
2.4.1. Le livre et la lecture
En 2016, hors opérations exceptionnelles relatives à la rénovation du quadrilatère Richelieu, ainsi que du projet immobilier de la Bibliothèque publique d’information, les crédits dédiés au livre et à la lecture enre-gistrent une hausse légère de 0,5 % par rapport à la LFI 2015 pour atteindre un montant de 246,1 M.
La rénovation du quadrilatère Richelieu, site historique de la BnF, vise à rénover les bâtiments et les équipements afin de mieux assurer la sécurité des personnes et la sûreté des collections. Elle vise également à moderniser l’offre de services aux publics pour constituer un grand pôle de ressources en histoire de l’art : rénovation des salles de lecture, augmentation du nombre de places, nouvelles surfaces d’ac-cueil et de rencontres pour le public, en particulier les jeunes. L’achèvement de la première phase du projet permettra une réouverture partielle du site début 2016. Les travaux de la phase 2 débuteront cette même année pour une période de cinq ans achevant ainsi la rénovation des bâtiments.
en M
Action 1 Livre et lecture
LFI 2015
AE CP
261,2
258,3
PLF 2016
AE CP
246,6
257,0
Evolution PLF 2016 / LFI 2015 AE CP
- 14,6
- 5,6%
- 1,3
- 0,5%
La rénovation du quadrilatère Richelieu, site historique de la BnF, vise à rénover les bâtiments et les équipements afin de mieux assurer la sécurité des personnes et la sûreté des collections. Elle vise également à moderniser l’offre de services aux publics pour constituer un grand pôle de ressources en histoire de l’art : rénovation des salles de lecture, augmentation du nombre de places, nouvelles surfaces d’ac-
cueil et de rencontres pour le public, en particulier les jeunes. L’achèvement de la première phase du projet permettra une réouverture partielle du site début 2016. Les travaux de la phase 2 débuteront cette même année pour une période de cinq ans achevant ainsi la rénovation des bâtiments.
Les crédits inscrits en faveur du livre et de la lecture en 2016 permettront également de couvrirles dépenses d’investissement de sécurité ou d’en-tretien de la BnF, notamment sur son site François Mitterrand, grâce à une augmentation exceptionnelle de la subvention d’investissement de l’établissement.
Afin d’apporter une nouvelle dynamique de fréquentation en améliorant la qualité de service offerte aux lecteurs, le projet de rénovation de la Biblio-thèque publique d’information sera lancé en 2016. Les crédits ouverts (1 M) sont destinés au financement des études préalables.
Les crédits d’intervention mobilisés en régions à l’appui de la politique du livre et de la lecture augmentent d’1 Men 2016 pour atteindre 14,4 M.Le ministère privilégie les partenariats entre l’État, les collectivités territoriales et les associations de développement de la lecture. Les dispositifs partenariaux, tels que les contrats territoire lecture (CTL), qui visent à optimiser l’effet de levier de l’ac-tion de l’Etat en coordonnant les différents acteurs locaux (collectivités territoriales, partenaires associatifs) sur un même territoire, ont démontré leur pertinence et leur efficacité. Ainsi, plus de 70 CTL ont été conclus à ce jour, pour une durée moyenne de 3 ans, avec pour objectif de garantir la qualité et la cohérence du développement de la lecture publique, en particulier dans les territoires où l’offre de lecture est la plus réduite. Dans le cadre du concours de l’État aux collectivités territoriales, le ministère confirme en 2016 la mobilisation du réseau des conservateurs d’État, dont une centaine est mis à disposition des 54 bibliothèques municipales classées. Dans ce cadre, les conventions d’objectifs avec une cinquantaine de collectivités pour la période 2016-2018 seront renouvelées, ce qui représente un apport financier d’environ 9 Mpar an.
PLFI2016
Ministère de la Culture et de la Communication I Septembre 2015
69