gros p point sur...

gros p point sur...

-

Documents
2 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

17 déc. 2010 – Réseau National des Documentalistes Hospitaliers. La Feuille - Bulletin d'information n°32- décembre 2010 gros p lan le point sur... agenda ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 67
Langue Français
Signaler un problème
La Feuille - Bulletin d'information
«Télémédecine, télésanté, télésoins, un nouveau défi à relever pour les infirmiers»
L’association FORMATICSanté*a participé au Salon Infirmier 2010 et assuré une conférence surun thème au cœur de l’actualité après la publication du décret du 19 octobre 2010 sur la télémédecine. «Télémédecine, télésanté, télésoins, un nouveau défi à relever pour les infirmiers»
Lisette Cazellet, co-fondatrice de l’association, a assuré cette conférencele 4 novembre. Des étudiants,infirmiers, cadres de santé, documentalistes et quelques journalistes ont participé à cette conférence.
Cette intervention permettait dans un premier temps de définir le terme de « télémédecine » qui peut renvoyer à la déshumanisation des soins. Mais au contraire, l’approche était tournée versles outils pour améliorer le soin en citant les limites des technologies. Nous avons vu des exemples de mise en pratique avec les intérêts pour les personnes soignées.
L’évolution juridique La loi du 13 août 2004 (relative à l’assurance maladie) officialise l’usage de la télémédecine pour effectuer des actes médicaux sous le contrôle d’un médecin en contact avec le patient… Puis, le Code de la santé consacre un article sur la télémédecine comme une forme de pratique médicale à distance avec l’utilisation des TIC. Divers rapports ont été élaborés mais celui de la Dhos en 2008 éclaire peut-être davantage pour mieux définir les pratiques existantes et d’en développer les champs d’application (comme en prison). Le rapport préconise aussi une transparence sur le financement des dispositifs que cela implique, tant sur les aspects techniques et que formation patients et soignants. Enfin, la loi HSPT (2009) renforce la cadre juridique par des décrets.
Des exemples en cours : La téléconsultation : pour permettre aux professionnels de donner une consultation à distance La téléexpertise : Il s’agit de permettre aux personnels médicaux de solliciter à distance des recommandations de spécialistes pour une meilleure prise en charge des patients. La télé surveillance médicale : Pour interpréter à distance les données nécessaires au suivi médical d’un patient. La téléassistance médicale : pour permettre à un personnel médical d’assister à distance un autre professionnel de la santé au cours de la réalisation d’un acte. Le télésoins ou télénursing: pour les infirmiers (peut-être plus encore au Québec) désigne les soins et services assurés qui coordonnent avec les TIC. Nous verrons d’ailleurs au cours de l’intervention quelles peuvent être les perspectives pour les infirmiers. D’autres exemples sont exposés, comme des expériences enrichissantes comme le projetBB on linequi permet de garder le lien entre maman et bébé dans sa couveuse ou le projetDiabeopour accompagner les personnes diabétiques ou encoretélégéria pour les personnes âgées.
Nous vous invitons à découvrir l’intégralité de cette intervention à partir du site FormaTICsanté :http://www.formaticsante.com/component/content/article/411-participation-au-salon-infirmier-2010-
*FormaTICsanté interviendra également le 23 novembre à l’Ifsi de Nanterre sur le thème consacré à l’accompagnement des étudiants en soins infirmiers avec les TICE et l’évolution des compétences des formateurs.
agenda
Journées d’étude sur « Learning centres : vers un modèle à la française ? » 6 et 7 décembre 2010 Université Claude-Bernard Lyon 1 http://www.enssib.fr/agenda/1057-des-journees-d-etude-sur-learning-centres-vers-un-modele-a-la-francaise
Journées d’études mediadix Le web 2.0 : nouveaux services ou effet de mode ? 10 décembre 2010 - Paris X http://mediadix.u-paris10.fr/foje.htm
Open access, édition, médiation documentaire Séminaire de la Chaire Ingénierie documentaire. 15 décembre - Paris http://www.isore.cnrs.fr/spip. php?article357
e 13 colloqueinternational sur le document électronique 16 et 17 décembre 2010 - INHA - Paris http://europia.org/CIDE13/
«Cochrane Library»est une collection de bases de données contenant des informations fiables sur les effets des soins de santé (données factuelles evidence-based). L’objectif est d’aider les professionnels de santé à prendre de bonnes décisions lors de leurs interventions cliniques.
Le Centre Cochrane français a ouvert en 2010 à l’hôpital Hôtel Dieu à Paris.
Centre Cochrane Français Hôpital Hôtel-Dieu 1 placedu Parvis Notre-Dame 75004 Paris Tél +33 1 44 07 39 75 Mail : juliane.ried@htd.aphp.fr Internetwww.fr.cochrane.org
du nouveau du côté desGroupes sectoriels
Le groupeachat documentairefaire une rapide souhaite enquête au sein des adhérents pour savoir : Qui appartient à UniHa ou ResAH ? Qui n’appartient à aucun groupement d’achat ? Qui bénéficie déjà d’une adhésion à Couperin (seul ou via une convention à une université) ? Qui bénéficie déjà de bouquets électroniques ? etc.
Le groupeCatalogue travailleactuellement à la nouvelle version du «Manuel du valideur», le verrouillage de la saisie de nouveaux périodiques, la modification de la page d’accueil du catalogue
Le groupeParamédical-outils pédagogiquesdécidé a d’instituer une « outilthèque » sur le site du Rndh Cette «outilthèque »pourrait regrouper les «outils » servants aux documentalistes pour réaliser les cours aux étudiants.
Le groupeParamédical-pédagogie s’interrogesur la mobilisation a mettre en œuvre concernant le statut de documentalistes hospitaliers. Il a été convenu de dresser un premier texte notifiant la réalité des missions des documentaliste dans leur mission pédagogue pour demander au Ministère la possibilité d’intégrer la catégorie A et légiférer ces missions pour reconnaître la valeur de ses missions.
La finalité dugroupe Publications estde constituer un pool d’auteurs mais tous les membres du Rndh sont invités à écrire (articles et bibliographies). Les publications étant un moyen avéré de mieux faire connaître les missions des documentalistes et de constituer une vitrine pour le Rndh.
Le groupeCatalogage partagénommé désormais «Réservoir docs» esten phase de tests. Une période d’essais de 6 mois est envisagée.
Invitation au voyage !
Bibliothèque publique de Kansas City - Usa
Journées annuelles Les Journées 2010 de Paris ont rassemblé 100 per-sonnes. Merci à tous ceux qui ont contribué à la réus-site de ces journées :
- desparticipants très assidus et ponctuels, - des intervenants de haute qualité, - des sponsors fidèles dans l’esprit d’un partenariat productif.
Le thème des «Réseaux sociaux» a suscité un grand nombre de questionnement. Même si ces technolo-gies semblent encore novatrices et éloignées de nos préoccupations quotidiennes, nos intervenants ont su nous apporter des éclairages inédits dans notre secteur.
Nouveau défi à relever pour les Journées 2011 dont la préparation commence dès le mois de décembre. Si vous souhaitez devenir un établissement d’accueil (pour 2010 ou années ultérieures), une fiche technique est à vo-tre disposition pour vous aider aux premières « négocia-tions » avec vos responsables.
Suite aux élections au Conseil d’administration, celui-ci réfléchit à sa restructuration. Trois nouvelles administratrices ont été élues. Suite à la démission de Darinka Boric, un poste est vacant en tant qu'administrateur du Rndh La campagne de renouvellement d’adhésion dé-butera le 1er décembre 2010 pour se terminer le 1er février 2011.
Consortium Couperin
Les statuts du Consortium Couperin ont été revus lors de l’Assemblée Générale du 31 mai 2010.
Il est désormais possible pour les établissements publics de santé d’adhérer au Consortium et d’avoir accès aux bouquets électroniques négociés.
Vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le site: http://www.couperin.org/
Modalités d’adhésion / charte de l’adhérent / statuts :http://www. couperin.org/fr/adhesion L’adhésion fonctionne en année civile, de janvier à décembre et la cotisation va de 300 à 800 € selon le nombre de praticiens / enseignants chercheurs: elle permet d’être inscrit à la liste de diffusionachats@lites.couperin.orgde suivre les négociations et de Couperin avec les éditeurs.