La documentation créative : Réflexion, analyse et aspect ...

La documentation créative : Réflexion, analyse et aspect ...

-

Français
13 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Pour une documentation créative. L'apport de la philosophie de. Raymond Ruyer. Éd. ADBS, 2006. Exposé en deux parties : Première partie : Éclairer le ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 66
Langue Français
Signaler un problème
La documentation créative : Réflexion, analyse et aspect philosophique sur le travail documentaire.
Pour une documentation créative. L'apport de la philosophie de Raymond Ruyer. Éd. ADBS, 2006.
Exposé en deux parties :
Première partie : Éclairer le concept polysémique d'information à la lumière des travaux de R. Ruyer.
Deuxième partie : Réfléchir aux conséquences que cela peut avoir sur notre profession de documentaliste.
Copyright Sylvie Leclerc-Reynaud. septembre 2009
Remarque sur le titre du livre.
Au départ : " Une " documentation créative.
Pourquoi ? Documentation singulière, celle que j'ai exercée.
9 Bibliothèque de l'École de la cause freudienne. Psychanalyse
9 Travail en free-lance. Livraison de produits documentaires. Cinéma.
9 Iconographie manuels scolaires. Sciences de la Vie et de la Terre. Bréal.
9 Mise en place site portail RATP. Communication. RATP Travail sur une démarche de gestion des compétences. BTP. RATP
Question : est-ce valable pour d'autres domaines ?
Je ne peux pas répondre. Expérience limitée.
Copyright Sylvie Leclerc-Reynaud. septembre 2009
Qui est Raymond Ruyer ?
Î Philosophe né en 1902 (Plainfaing, Vosges), mort en 1987.
Î Reçu premier à l'École Normale Supérieure. Publie une thèse en 1930.
Î Philosophe des sciences notamment de la biologie.
Î Auteur d'une vingtaine de livres, d'une centaine d'articles.
Î Professeur à l'Université de Nancy. Ville dans laquelle il fait toute sa carrière universitaire.
Copyright Sylvie Leclerc-Reynaud. septembre 2009
Première partie
L'information dans la philosophie de Raymond Ruyer
1) Contexte de l'étude de l'information. Années 50.
Parution du livre de Claude Shannon (Ingénieur). Théorie mathématique de la communication.
2) Pensée dualiste
Deux informations de nature différentes : - Information physique. -
Information psychologique.
2.1) Information physique : Écriture (encre sur papier), data dans réseaux, sur disque dur, ondes sonores dans l'air, photons dans l'air. = Structures.
2.2) Information psychologique : Sens. - Acquisition de connaissance. -
Action = finalité (intention,besoin)
Copyright Sylvie Leclerc-Reynaud. septembre 2009
Propriétés de l'information physique et de l'information psychologique. Critique de l'information physique.
1) Propriétés de l'information physique :
- Mesurable - Visible
2) Les propriétés de l'information psychologique :
Le sens ne se mesure pas. Le sens ne s'observe pas Le sens est amorphe
Mais... Le sens échappe à l'entropie : le paradoxe de Scaffroth Le sens est dynamique
Copyright Sylvie Leclerc-Reynaud. septembre 2009
3) Critiques de l'information physique :
- Critique portant sur sa nature. Une fausse néguentropie, elle finit toujours par se dégrader.
- Critique portant sur son origine : origine paradoxale.
- Critique portant sur sa finalité : une destination absurde.
La véritable information est l'information psychologique, le sens.
Copyright Sylvie Leclerc-Reynaud. septembre 2009
Deuxième partie
Les retombées de la théorie sur le métier de documentaliste.
Retombées à trois niveaux :
- Dans l'accueil de l'usager
- Dans la compréhension de son besoin
- Dans les réponses que nous lui apportons.
Copyright Sylvie Leclerc-Reynaud. septembre 2009
1) Introduction
L'accueil de l'usager
2) Rôle capital de l'accueil. Première prestation.
Qu'est-ce qu'un accueil chaleureux ? L'instauration d'un climat de confiance.
3) Pour quels usagers ?
Important pour celui qui a une question floue et pour les timides.
Copyright Sylvie Leclerc-Reynaud. septembre 2009
L'accueil de l'usager (suite)
4) En quoi Ruyer nous aide-t-il à réussir cette première prestation ?
Les informations de présence ou le sens comme expressivité
5) Comment faire naître les informations de présence ?
- Le langage du corps (sourire, posture côte à côte...) - La politesse. - Le soin apporté aux lieux (signalétique).
Accueillir en développant des informations de présence, c'est créer car c'est à chacun d'inventer.
Copyright Sylvie Leclerc-Reynaud. septembre 2009
La compréhension du besoin de l'usager
1) Qu'est-ce que poser une question ?
2) Est-ce une tâche facile ?
Les difficultés à poser une question :
"C'est délicat de faire une demande au documentaliste car d'une certaine façon la question posée implique la réponse" (Yves Robert)
- Le besoin est cognitif : il contient de l'information. Il faut déjà savoir pour pouvoir en savoir plus.
- La nature de la mémoire : la mémoire n'est pas une boîte dans laquelle s'entassent des souvenirs.
Copyright Sylvie Leclerc-Reynaud. septembre 2009
La compréhension du besoin de l'usager (suite).
3) Pour qui est-ce difficile ?
2 types d'usagers.
- Pierre le précis. Besoin très informé d'où questions précises (Exemple).
- Jacques le créatif. Besoin amorphe d'où questions thématiques (Exemple).
4) Le contexte de la question. A quel moment la question est-elle précise ou au contraire floue ?
5) Les attentes des deux usagers et le rôle du documentaliste.
L'unique attente de Pierre le précis : la réponse et rien d'autre. Rôle du documentaliste : servir Pierre.
Les trois attentes de Jacques le créatif : être accueilli, écouté et deviné.
Deviner, c'est créer.
Copyright Sylvie Leclerc-Reynaud. septembre 2009