Les 250 champions mondiaux de la distribution 2009

Les 250 champions mondiaux de la distribution 2009

-

Documents
52 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Ce rapport, établi à partir d’informations publiques, identifie les 250 plus grands distributeurs mondiaux clôturant leurs états financiers principalement fin 2007 et pour certaines sociétés jusqu’au 30 juin 2008. Au-delà de ce classement, le rapport présente des éléments prévisionnels sur la conjoncture économique mondiale et son impact sur la distribution.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 314
Langue Français
Signaler un problème
Consumer BusinessJanvier 2009Faire face à la pressionLes 250 Champions mondiaux de la Distribution
Les 250 Champions mondiaux de la Distribution - Janvier 2009Faire face à la pressionDeloitte est heureux de vous présenter la 12e édition du palmarès annuel des Champions mondiaux de la distribution. Ce rapport, établi à partir d’informations publiques, identiie les 250 plus grands distributeurs mondiaux clôturant leurs états inanciers principalement in 2007 et pour certaines sociétés jusqu’au 30 juin 2008. Au delà de ce classement, le rapport présente des éléments prévisionnels sur la conjoncture économique mondiale et son impact sur la distribution, une analyse montrant comment les marchés apprécient la valeur des entreprises de distribution et, enin, recense les axes de travail principaux de la distribution qui contribueront à la déinition des stratégies des acteurs pour l’année 2009.Les différents chapitres de l’étude sont présentés dans les pages suivantes :Faits marquants pour les 250 Champions mondiaux de la Distribution ........................................ 3Ratio Q et anticipation des marchés inanciers ........................................................................... 39Les Champions de la Distribution : perspectives économiques (établies en novembre 2008) ........42Les 10 priorités de la grande distribution en 2009 ...................................................................... 46Souhaitant que cette étude vous soit utile, ne manquez pas de prendre contact avec nous pour toute information complémentaire (coordonnées indiquées en dernière page de couverture).Gilles GoldenbergAssocié responsable du secteur Distribution
Les 250 Champions mondiaux de la Distribution - Janvier 2009Faits marquants pour les 250 Champions mondiaux de la DistributionEn 2007, la grande distribution a toujours le Tous les distributeurs n’ont pas eu la chance de connaître une forte vent en poupe, mais la tempête se proile…carvoaiisesnatn vceu.  leAulorsr sv qenuteesn  l2é0c0h6ir,,  3464  ddees n2tr5e0  eCuhx aomntp ivoun ls eduers l av ednitstersi bution En 2007, un changement sest amorcé dans léconomie américaine. Il diminuer en 2007  probablement un signe avant-coureur de ce qui se sest traduit par le passage dune croissance relativement forte à une préparait. Parfois, cette baisse des ventes concerne des sociétés qui se décélération de lactivité suivie dune légère récession début 2008. La sont désengagées avec succès de certaines de leurs activités ain de se cause immédiate de ce ralentissement a été le pic puis léclatement de concentrer sur leur cœur de métier. Cependant, on trouve dans cette la bulle immobilière américaine. Les prix de limmobilier ont commencé catégorie une surreprésentation de grands magasins et de commerces à chuter in 2006. Durant lété 2007, le nombre de défaillances et de spécialisés dans léquipement de la personne et lélectronique grand saisies sur les crédits immobiliers à haut risque (subprimes) a atteint public. un niveau tel qu’il a eu un impact sur la valeur des titres adossés à ces créances hypothécaires. Cest ainsi qua commencé le resserrement La vague de sorties de cotation en bourse dans le secteur de la du crédit en août 2007. Le ralentissement de lactivité du marché distribution sest poursuivie en 2007. En conséquence, sur les 250 immobilier et une moindre progression des dépenses des ménages se Champions, seuls les résultats de 178 dentre eux étaient disponibles. sont traduits par une stagnation de la création demplois dès janvier 14 de ces sociétés afichaient des pertes nettes en 2007, soit deux 2008.fois plus que le nombre de sociétés déicitaires du palmarès 2006. La marge bénéiciaire nette pondérée de l’ensemble des sociétés ayant A léchelle mondiale, la croissance de léconomie était toujours publié des informations était toutefois satisfaisante à 3,7% (et de 4% satisfaisante en 2007. Ce nest quau début de lannée 2008 que le non pondérée). Ces chiffres traduisent la tendance à une amélioration dénouement de la crise inancière américaine a commencé à faire des constante de la rentabilité de la distribution au cours de ces dernières dégâts en Europe occidentale. Limpact de cette crise ne sest pas fait années : dune moyenne de 2,7% en 2004, celle-ci est passée à 3,5% sentir dans la région Asie/Paciique avant le milieu de lannée 2008. en 2005 et à 3,6% en 2006.Les dépenses des ménages sont donc restées à peu près stables dans la plupart des pays du globe en 2007, exercice couvert par le présent Les sociétés igurant parmi les 250 Champions ont réalisé en moyenne rapport.un chiffre daffaires de 14, 5 milliards de dollars US en 2007, contre 13 milliards pour ce groupe en 2006. Pour igurer au palmarès des Le total des ventes de détail des 250 Champions mondiaux de la Champions, les ventes de détail réalisées en 2007 devaient atteindre distribution a atteint les 3,62 trillions de dollars US en 2007, soit une environ 3 milliards de dollars US, contre 2,7 en 2006.hausse de 11,4% par rapport au total des 250 Champions de l’an dernier qui sétablissait à 3,25 trillions de dollars US. Une partie de la La concurrence pour igurer parmi les 250 premiers est acharnée en hausse des ventes libellées en dollars américains traduit limpact de la queue de peloton, car la majorité des distributeurs ne sont pas de faiblesse du dollar par rapport aux principales devises en 2007, lautre méga-multinationales. Sur les 250 Champions, près des deux tiers, étant simplement due à un changement dans la composition du groupe soit 163 entreprises, afichaient des ventes inférieures à 10 milliards de des 250 premiers. A en juger uniquement par la liste des sociétés dollars US en 2007. Plus dun tiers (93 entreprises) afichait des ventes de cette année et en excluant les luctuations de change, le taux de inférieures à 5 milliards de dollars US. Seules 40 entreprises, soit environ croissance composite reste sain en 2007 à 7,6%.1 sur 6, réalisaient un chiffre daffaires de 20 milliards de dollars US ou plus.Note : c’est la première année que ce rapport utilise des taux de croissance pondérés des ventes et ajustés pour tenir compte des luctuations de change, en lieu et place de simples moyennes arithmétiques comme principale unité de mesure pour appréhender les résultats des Champions (voir la méthodologie dans l’encadré de la page 38). Les moyennes arithmétiques ont toutefois également été présentées dans certains cas ain de faciliter les comparaisons avec les résultats de l’année précédente. En 2007, par exemple, l’augmentation moyenne des ventes nominales de détail des 250 Champions était de 10,7%. Ce qui est un très bon résultat comparé aux 9,2% de 2006 et aux 10,1% de 2005.