Sondage OpinionWay & Banque Palatine : Observatoire de la performance des PME-ETI (27ème édition – Mai 2013)

Sondage OpinionWay & Banque Palatine : Observatoire de la performance des PME-ETI (27ème édition – Mai 2013)

-

Documents
24 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Sondage OpinionWay & Banque Palatine pour ITélé et Challenges.fr : Observatoire de la performance des PME-ETI (27ème édition – Mai 2013)

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 16 mai 2013
Nombre de visites sur la page 6 438
Langue Français
Signaler un problème


Observatoire de la performance
des PME-ETI
ème 27 édition – Mai 2013
& OpinionWay
15 place de la République
75003 Paris.
pour
Charles-Henri d’Auvigny,
Matthieu Cassan,
Emmanuel Kahn Méthodologie
Méthodologie
Étude quantitative réalisée auprès d’un échantillon de 305 dirigeants d’entreprises
(PDG, DG, DAF, …) dont le chiffre d’affaires est compris entre 15 et 500 millions d’euros.
La représentativité de l’échantillon a été assurée par un redressement en termes de secteurs
d’activité et de chiffre d’affaires.
L’échantillon a été interrogé par téléphone sur système CATI
du 18 au 26 avril 2013
Toute publication totale ou partielle doit impérativement rappeler la méthodologie et utiliser la
mention complète suivante : « Observatoire de la performance des PME/ETI –
OpinionWay/Banque PALATINE pour i>TELE-Challenges ».
OpinionWay/Banque PALATINE pour i>TELE-Challenges – Observatoire de la performance des PME/ETI – Mai 2013 page 3 Synthèse des résultats Synthèse des résultats – Questions d’actualité
Une formation initiale à réformer
• 77% des dirigeants de PME-ETI jugent qu’il est urgent de réformer la formation initiale en France.
• Seuls 40% d’entre eux estiment que la formation fonctionne bien en France.
• Elle leur permet de recruter des demandeurs d’emplois qualifiés pour seulement 38% d’entre
eux.
• 36% des dirigeants de PME-ETI recherchent en priorité des diplômés de niveau Bac +2 (BTS, IUT), 27%
se focalisent sur des diplômés de niveau Bac.
• Les profils les plus recherchés par les décideurs sont principalement des techniciens (54%), des
ouvriers (52%) ou des commerciaux (48%).

La mobilité des jeunes diplômés, inquiétudes et opportunités
• 58% des dirigeants de PME-ETI trouvent anormal que les jeunes diplômés français partent à l’étranger
pour trouver un emploi. En France, 24% des dirigeants ont déjà embauché pour leur part des jeunes
diplômés étrangers.

Un crédit d’impôt compétitivité et emploi qui peine toujours à convaincre
• 50% des dirigeants de PME-ETI pensent que le crédit d’impôt compétitivité et emploi va
contribuer à la performance des entreprises. Une perception qui évolue peu depuis la mise en place
de ce crédit d’impôt (+2 pts depuis décembre 2012).
• La majorité de ces décideurs demeure sceptique sur les bénéfices de ce crédit d’impôt : 49% y
voit un gain de compétitivité, 36% un facteur de croissance, et 30% un levier de création d’emplois.
OpinionWay/Banque PALATINE pour i>TELE-Challenges – Observatoire de la performance des PME/ETI – Mai 2013 page 5 Synthèse des résultats –
Un avenir de moins en moins trouble pour les PME-ETI
Les dirigeants de PME-ETI reprennent peu à peu confiance en leur propre entreprise, même
s’ils demeurent sceptiques sur l’économie française

• La confiance envers leur propre activité progresse doucement mais de manière continue depuis le
début 2013, pour atteindre 69% de taux de confiance.
• La confiance envers l’économie française, après avoir fortement baissé sur la dernière vague, repart
légèrement à la hausse, mais reste à un niveau très bas, à 14% de confiance.
• La confiance envers l’économie mondiale, malgré de légères évolutions, reste globalement stable sur
les premiers mois de 2013, à 34%.

Des dirigeants majoritairement en ligne avec leurs objectifs, même si 22% d’entre eux
pensent voir leur chiffre d’affaires se dégrader

• 64% des dirigeants sont en ligne avec les objectifs fixés en début d’année.
• La part de ceux qui prévoient une baisse de leur chiffre d’affaires se maintient néanmoins à un niveau
élevé (22%).

OpinionWay/Banque PALATINE pour i>TELE-Challenges – Observatoire de la performance des PME/ETI – Mai 2013 page 6 Synthèse des résultats – Vers de nouveaux marchés ?

Emploi : une situation toujours préoccupante

• Sur les 6 prochains mois, 74% des dirigeants pensent maintenir leurs effectifs.
• Le nombre de PME-ETI qui prévoient d’augmenter leurs effectifs repart à la hausse (11%), alors qu’il
diminuait depuis le début de l’année.
• Néanmoins, la part d’entreprises qui envisagent de diminuer le nombre de salariés est toujours importante
(15%).

Le positionnement sur de nouveaux marchés : un enjeu de performance

• Donnée prioritaire par 87% des dirigeants, la stratégie commerciale reste largement en tête des
éléments stratégiques à mettre en œuvre pour améliorer la performance de l’entreprise.
• Le deuxième axe prioritaire concerne les process de production et de productivité pour 78% des décideurs.

• Deux éléments stratégiques progressent significativement ce mois-ci :
• Le déploiement sur de nouveaux marchés (71% en Mai vs. 58% en Mars),
• Le développement à l’international (37% en Mai vs. 31% en Mars).

OpinionWay/Banque PALATINE pour i>TELE-Challenges – Observatoire de la performance des PME/ETI – Mai 2013 page 7 Résultats
1. Questions d’actualité
Opinions relatives à la formation en France
Q : Concernant la formation en France, diriez-vous …
Base : 305 dirigeants
… qu’elle vous permet de
… qu’il est urgent trouver des demandeurs …qu’elle fonctionne bien
de la réformer d’emploi qualifiés
77% % % % d’accord 40 38
42%
3% 6%
Tout à fait Plutôt 37% 35% 32%
19% Plutôt pas Pas du tout 42% 44%
3%
20% 15%
NSP : 1% NSP : 1% NSP : 0%
OpinionWay/Banque PALATINE pour i>TELE-Challenges – Observatoire de la performance des PME/ETI – Mai 2013 page 10