BCGE L essentiel de la finance  Les espions attaquent les ...
20 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

BCGE L'essentiel de la finance Les espions attaquent les ...

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
20 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

BCGE L'essentiel de la finance Les espions attaquent les ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 119
Langue Français
Poids de l'ouvrage 5 Mo

Extrait

BCGE L’essentiel de la finance Les espions attaquent les entreprises de tous les côtés Prévoyance et niveau de vie: les promesses sont-elles tenables?  Dialogue finance & économie Trois conférenciers prestigieux animent le cycle de conférences Finance et société de novembre: de la fragilité à la stabilité Le fonds de fonds BCGE Synchrony US equity associe les compétences des gestionnaires les plus sophistiqués
 
 BCGE: partenaire du 450 e de l’Université de Genève
B2DEGCnm euAotug eaiol2009ihnGoe scetBislalt es8 que brara elbirr002 eénnacée; pls un danhc e iacrotêalf La teq ins.ans oi couret s em eL gnole longtente et l tap srtmr ensent est eontiuaiteréffid tnemerèi de tivespeceperals em ,t reolgnetpmlp reisu.sruur Ses cur ds-éetituoinnleel,si l faut mêmeen comuminim l ruop ;tuor fesstins neérehappus rdn eénérunegn auatiocréh sma rel samtenus paltats ob seluséridut snoemactEen d..ple it.kopileRlatn.surreconcurs usleot tnemrofrepruss ontiacs le, là500 Total Return,el idnci e&S Pep Ds uittceatedmmas tnebaif.seltiquatisuffies ssiopnod  etsesd nn,a2619lù  oéesniaciré siuped tégoriesandes catuer srgsel sea arll Ls.s éedoenil sllebad fitcbtie noésoru Trsnd taoilbgiseo lempxee lr,otle %5.5 euq tnennnoénsed  eospnér (incluant les d)09 ffa ehcienu cedéeussler &P S eomeull eedeynngres pro annsionmetten stuot tneIl%..5 9rè tat btnem al l cnegrae ncobglrfpemaoriuet .eLla erpdos qui les indicelcni tnebolgne ss neon bes lntuevuia sam eelocmmes iprisntresesememêu  dacplenemts tlirét ,enîare derrière. Il naq auisemtnp saesgrro panndpeséég enu tnoitarénière ent act.Lesd mooisn todninerédua  lnsdas leaidnom sesirperts eneureeilles mtnl esemruueiroge  dodpro lilut secsnadéb sifénent leurnvestissqsiur ié;ec leelecirtcutipacud tiéacr tres donna tlfté ialiasntriendus, relless necelénoittnan pesfoeranrms ceodcnr neofcrrec alisme. Il faut dnmaédep ,niilét taileur de mente seC .noitavonnuaeq desisprrentese  tedsed ceir. Face à reprise tnedas,ellvas s declcyteapà r eauxnouvchés maradsne  trcaél  a, ontiuced lnsdaeppolevé ed tneme, grâce à la rehcrehc eteà l iontiu d dneamyneuqil eded adnamlleu meintreresec iln soc senestndmoe ites dleiaa sesirplél cev cours. Nous nourpgoerssoisnd seecélontir neurpofe sçrof snos edm ta ,esatdro  u tôtqui,ces néfi nete sednedividn  entroseliiaéralc pacael sno tsité, el ladvered réb ségà eréntionernué it cdeed sétéiétilauq neenoy mva aui qé éteitnsef m simentortespre soup udtnirspmes a tour putfiro atéxuv lauesrf ninacières et auxsocLee.urcttehirc auorter snoitca saie r vr leuventno dr berueLavel aesc vena astlyuon locsqselsleu dans unlaborons edponec noettxvie onsila: n fiepicd tnenumêm e publique partiamcréhd  ealedttrêtéinde rlsut d eétnom xuat sesi q aina reue lserpitrèer,smeèied tam snegre stéschme ées dar m eerobdnlati.éL es de qu lestitrruop leitnetop n uncdoe strel  Irè.eruis eobhctu la rantn dussio.s Aalr ceehcreh des meilleures ecnasop vitied ea  lrtpaacenontiérahnu eatitibile laon dform perse lI .eeréhoc ttae  dntur serbléconomiq reprise ecauqsieus melbS,BNed nnifia  l,sulenu irpép emanci fin nonomieaédmmle ,ocrèeas pa ndeon mdunocél ,ueil ues qui ont dexcevrna tec samcréhens eptrserises ssioecnaeva ed cionsilégsi l aus.tN menerpviuo se  désitpplovedé setnellnutropposem taèiig eted e lénertation dxeliolp sevsnads tétiac sesiéoc etsuassedh sa ee phs un danrentuemediuq sruetce ss,reièemprs red ,e sna seltropeuefleil us, pnecaitnoRspaepolsn par ailleurs qurèinam essiorc e l àteanonizorharitnoéd ncanoe s cotionée drréleraga  l eutisnvitard noprusédnotissemen dinves.eO  nepstipmsopes reeullei mesrc ed sevitcepsrgentémerays es ptnl fferslo ;si ruleurtcaDsnel .choi le  titx deertonser esived èstrt ese:plim s iMue xavtug ganer dans le commecre ed apalelliue qer pe drnsdaor e lui d celeb.)sereevbrp(orscetGoe isla<B  GCB al ed OECnihE
Sommaire Automne 2009 Editorial 2 Taux > La carte des taux: visualiser pour mieux décider 3 BCGE L’essentiel de la finance > Les espions attaquent les entreprises de tous les côtés 4 > sPorénvt-oeyllaens ctee neta bnlievse?au de vie: les promesses 6 Actualité de l L a u  g b a a n n o q de u l e a BCGE se ren e 8 > La succursale de forc > Un nouvel aide-mémoire synthétise les principes e > Edne  cborenfduite des équips 190
Dialogue finance & économie > Recherches académiques Trois conférenciers prestigieux animent le cycle de conférences Finance et société de novembre: de la fragilité à la stabilité 12 > Marchés financiers Le fonds de fonds BCGE Synchrony US Equity associe les compétences des gestionnaires les plus sophistiqués 14 > L’invité Trois rai t s  o d n e s   l d é é c v o it n er o le m s i  e h  e g d e g n e e f v u o n is d e s 1168 > Cockpi > Mode d’emploi duit de 3 e pilier 19 Pourquoi choisir un pro bancaire
Les actions: la meilleure Le dernier effondrement des marchés a engendré une défiance renouvelée à l’égard de la classe d’acti “actions“ ou equity . La correction haussière récente des cours n’a pas encore estompé le scepticisme à s encontre. Pourtant, les placements en actions sont c qui rapportent le plus à long terme et depuis toujo
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents