Investissements directs étrangers de l

Investissements directs étrangers de l'UE27 - Plus de 60% des investissements de pays tiers dans l’UE27 provenaient des États-Unis en 2012

-

Documents
3 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Les investissements directs étrangers1 (IDE) de l’UE272 dans le reste du monde ont atteint 171 milliards d’euros en 2012, tandis que les investissements en provenance du reste du monde dans l’UE27 ont été de 159 mrds en 2012. Les investissements de la zone euro (ZE17)2 dans les pays tiers se sont élevés à 238 mrds, alors que les investissements en provenance de pays tiers dans la zone euro se sont établis à 193 mrds.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 13 juin 2013
Nombre de visites sur la page 165
Langue Français
Signaler un problème
 STAT/13/91 13 juin 2013
Investissements directs étrangers de l'UE27 Plus de 60% des investissements de pays tiers dans l UE27 provenaient des États-Unis en 2012 
Les investissements directs étrangers1(IDE) de l’UE272dans le reste du monde ont atteint 171 milliards d’euros en 2012, tandis que les investissements en provenance du reste du monde dans l’UE27ont été de 159 mrds en 2012. Les investissements de lazone euro(ZE17)2 danstiers se sont élevés à 238 mrds, alors que les les pays investissements en provenance de pays tiers dans lazone eurose sont établis à 193 mrds. En 2012, les principales destinations des investissements de l’UE27 été les ontcentres financiers offshore3 (18 mrds d’euros), leCanada l’ etInde (16 mrds chacun), lesÉtats-Unis mrds), la (15Chineet Hong Kong(10 mrds chacun) ainsi que laRussie(9 mrds). Des désinvestissements ont été enregistrés enSuisse(-3 mrds) et auJapon (-2 mrds). Le premier investisseur dans l’UE27a été de loin lesÉtats-Unis(99 mrds), suivis duCanada(19 mrds), duJapon (8 mrds) ainsi que de laRussieet deHong KongDes désinvestissements ont été enregistrés de(7 mrds chacun). la part de laSuisse(-6 mrds), de l’Inde(-3 mrds) et duBrésil(-1 mrd). Ces chiffres4, publiés parEurostat, l’office statistique de l’Union européenne, proviennent des résultats préliminaires sur les IDE pour 2012. 1.Les investissements directs étrangers (IDE) des investissements internationaux qui reflètent l’intention, pour une sont entité résidente dans une économie, d’acquérir un intérêt durable dans une entreprise opérant dans une autre économie. L’intérêt durable implique l’existence de relations à long terme entre l’investisseur direct et l’entreprise, ainsi qu’un niveau significatif d’influence de l’investisseur sur la gestion de l’entreprise. Formellement, cet intérêt est considéré comme acquis dès lors que l'investisseur possède 10% ou plus des voix au conseil d’administration (pour une entreprise constituée en société) ou l'équivalent (pour toute autre entreprise). Les flux d'IDE présentés ici incluent les bénéfices réinvestis. 2. L’UE27 comprend la Belgique, la Bulgarie, la République tchèque, le Danemark, l’Allemagne, l’Estonie, l’Irlande, la Grèce, l’Espagne, la France, l’Italie, Chypre, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, la Hongrie, Malte, les Pays-Bas, l’Autriche, la Pologne, le Portugal, la Roumanie, la Slovénie, la Slovaquie, la Finlande, la Suède et la Royaume-Uni. La zone euro (ZE17) comprend la Belgique, l’Allemagne, l’Estonie, l’Irlande, la Grèce, l’Espagne, la France, l’Italie, Chypre, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, l’Autriche, le Portugal, la Slovénie, la Slovaquie et la Finlande. 3. Les centres financiers offshore (CFO) sont un agrégat utilisé dans les données des investissements directs étrangers d'Eurostat qui inclut 38 pays. Cet agrégat intègre par exemple des centres financiers européens comme le Liechtenstein, Guernesey, Jersey, l’île de Man, les îles Féroé, Andorre et Gibraltar, des centres financiers d’Amérique centrale comme le Panama et des îles Caraïbes telles que les Bermudes, les Bahamas, les îles Caïman et les îles Vierges ainsi que des centres financiers asiatiques comme Bahreïn, Hong Kong, Singapour et les Philippines. 4. Les données publiées pour 2012 sont des estimations basées sur les données annualisées de la balance des paiements trimestrielle transmises par les États membres jusqu'en mai 2013. Des données mises à jour seront publiées d’ici la fin de l’année 2013. Les données concernant l'agrégat de l'UE prennent en compte les données confidentielles, les estimations des données manquantes des États membres et les données relatives aux entités à vocation spéciale, qui sont collectées séparément par Eurostat et la BCE auprès des États membres qui ne les incluent pas dans leurs données nationales. Ceci assure le respect des normes internationales, l'exhaustivité des agrégats de l'UE et explique le fait que le total des flux des États membres diffère des agrégats de l'UE. Les entités à vocation spéciale sont essentiellement des compagnies financières, sous contrôle étranger, réalisant principalement des transactions financières transfrontalières, sans activité locale ou avec une activité locale négligeable dans l'État membre de résidence.
 
 
Publié par:Service de presse d Eurostat  Tim ALLEN Tél: +352-4301-33 444 eurostat-pressoffice@ec.europa.eu   Communiqués de presse d’Eurostat sur internet: http://ec.europa.eu/eurostat   
Pour plus d’informations sur les données:  Luis DE LA FUENTE Tel: +352-4301-35 583 luis.de-la-fuente-layos@ec.europa.eu   Radoslav ISTATKOV Tel: +352-4301-30 101 radoslav.istatkov@ec.europa.eu   
Flux d IDE de l UE27: Résultats préliminaires pour 2012 par principaux partenaires, en milliards d euros ’ ’ ’ Flux sortants à destination de: Flux entrants en provenance de:  Extra-dont: Extra-dont: UE27 ÉUtanitss -Canada Suisse RussieJaponChineHKoonngg Inde BrésilCFO UE27 ÉUtnaitss -CanadaSuisseRussieJaponChineKHoonngg Inde Brésil CFO UE27*  -2,9 9,4170,6 15,1 16,2 9,8 16,1 -1,7 10,0 99,0 158,5 18,1 6,0 -2,6 -0,7 7,4 7,9 3,5 7,1 -6,1 19,4 3,1 ZE17** 11,1237,5 12,4 -6,9 9,7 1,6 8,5 7,6 4,1 13,7 -5,4 192,7 95,3 17,4 -9,6 6,8 4,8 1,8 5,9 -0,7 -3,1 1,2 Belgique 0,611,0 0,1 -0,4 -1,1 4,6 1,1 0,2 0,8 0,2 0,1 3,0 18,0 2,2 0,1 1,1 0,8 0,5 - 4,6 - -Bulgarie0,1 - - - - - - - - - - - 0,2 0,2 0,6 - - - - - - -Rép. tchèque-0,1 - - - - - 0,1 - - 0,4 0,8 - -0,2 0,1 -0,1 0,3 0,1 - - - -0,1 -0,1 - -Danemark1,1 1,0 0,3 0,9 - - 0,1 0,6 0,2 -1,0 - 0,4 2,0 1,6 0,1 - 0,1 -0,2 - - Allemagne 9,6 4,7 -0,4 4,4 0,5 2,0 1,7 -1,0 4,0 0,511,7 -5,3 -0,6 - - 3,8 0,4 1,2 0,3 0,7 0,2 0,1 Estonie c c c - c - - -- - 0,2 - - - - - 0,1 - - - 0,5 -Irlande8,8 -1,5 - 1,2 7,5 4,6 -1,4 0,5 -1,0 c c 0,2 c c - 2,8 - c c -0,2 -0,1 c Grèce - 0,1 0,1 0,1 -0,1 - - - - - - - - - - - - - 0,1 -0,4 -0,2 Espagne-5,6 -2,10,1 0,1 0,4 0,2 0,8 0,2  -5,4 0,3 0,6 0,8 c 4,7 0,1 0,2 10,0 0,2 - 0,6 0,8 -France 3,9 7,1 - 5,2 1,1 2,3 - - 0,7 2,1 5,519,6 -3,6 1,3 3,0 1,2 1,2 2,2 0,5 - 22,7 0,6 Italie - - - - 0,1 -0,1 0,4 0,1 0,4 0,6 0,1 1,0 0,5 - 0,1 - -11,8 0,3 - -0,3 0,6  Chypre*** - - c c - - c c-0,4 - c c -0,2 c c - - 0,9 - c -0,5 0,5 Lettonie0,1 - - - - - - 0,2 - - 0,2 - - - - - - - - - - -  Lituanie - - - - - - - - - -0,2 - - - - - - - - -0,10,1 - -Luxembourg 0,2 -1,1 3,457,0 1,9 7,0 -1,4 4,3 0,6 0,9 2,7 0,8 0,3 25,9 74,0 72,2 13,4 -20,6 1,2 -0,1 - 3,0 Hongrie*** 2,8 - 0,5 -0,1 - 1,7 0,1 - - - - - 2,1 - 0,1 - 0,2 0,1 1,8 -0,1 - -Malte c - c - - - c cc - - - c -0,1 -0,2 - - - - c - -Pays-Bas***  0,1 0,3 0,4 0,1 - 0,1 -2,6 --2,1 -1,6 -1,3 5,1 -5,7 -3,9 -0,1 -6,4 -0,6 0,4 0,4 0,2 1,4 -0,4 Autriche*** -6,4 0,2 0,2 1,5 0,1 0,2 1,4 1,5 0,1 0,1 - - -0,6 -0,3 0,4 - 0,2 0,9 0,1 - - Pologne 0,1 -1,0 --0,7 - - - - -0,1 0,4 0,1 0,1 0,1 0,7 0,2 - - - - - - -0,7 Portugal 0,1 0,2 - - - - 0,1 - 0,3 - - - - 0,3 c 0,3 - - 1,2 -0,1 0,1 Roumanie- - - - - - - - - - - -0,2 - 0,2 0,3 0,2 - - - - - -  Slovénie - - - -0,1 - - - - - 0,1 - - - - - - - - - -- - Slovaquie - - - - - - - - 0,1 - - - -- - - - - - - - --0,1 0,1 Finlande - 0,1 - - - - 0,9 0,1 - 0,1 0,3 -0,6 - 0,1 0,2 -- 0,1 - -10 0 - 0,2 0,3 0,2 1,2 - 2,1 0,4 0,1 9,2 7,8 c -0,2 -0,1 c c - c - 0,5 Suède,4 1, c 0,9 4,8 4,7 c -3,5 c c c c 22,2 c -3,9 2,6 0,8 c 1,8 c c c c 1,9 Royaume-Uni CFO: Centres financiers offshore. Le signe moins indique un désinvestissement. * Les données concernant les agrégats de l'UE prennent en compte les données confidentielles et les données relatives aux entités à vocation spéciale qui sont collectées séparément par Eurostat et la BCE auprès des États membres qui n'incluent pas les IDE de ces entités dans leurs données nationales (voir note 4). ** Source: Banque centrale européenne. Pour la zone euro, extra-UE27 correspond à extra-ZE17. La ventilation géographique pour les deux types de flux n’est disponible que pour les pays hors-UE27. *** Données excluant les entités à vocation spéciale. c Données confidentielles. - Moins de 50 millions d’euros.