L
1 page
Français

L'essor du coworking : des indépendants en communauté

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Le coût élevé des bureaux et le besoin de flexibilité amènent de nombreux indépendants à travailler chez eux. Mais les échanges sociaux sont souvent indispensables au développement d'une activité. Le coworking tente de concilier espaces flexibles et dimension humaine.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 26
Langue Français
BIZZPRATIQUE
L ’ E S S O RD U« CO W O R K I N G» Desindépendantsen Le coût élevé des bureaux et le besoin de flexibilité amènent de nombreux indépendants à travailler chez eux. Mais les échanges sociaux sont souvent indispensables au développement d’une activité. Le «coworking» tente de concilier espaces flexibles et dimension humaine. LARA VANDIEVOET « ec o w o r k i n gd’un espace commun., profite c’est une com-« Cela permet de trouver des partagenLt les mêmes valeurspoursuit-il. m u n a u t éd eclients, des partenaires, de personnes quilancer de nouveaux projets », UN ÉTAT D’ESPRIT. de collaboration et essaientLes espaces de « coworking » visent vraiment de travailler ensem-La communauté à permettre aux entrepreneurs de tisser des liens, plutôt que de simplement leur ble, pas les uns à côté des« coworking » fournir un lieu de travail. a u t r e s» ,r é s u m eP e t e rCar, souvent, ce qui man-Schreck, fondateur de l’es-que aux indépendants qui tra-pace Coworking Cologne. Unvaillent à domicile, ce sonttablement lecoworkingleur, c’estfeedbacksur un travail principe fondateur sur lequeldes contacts sociaux. «J’en lacommunauté :« C’estun oude leur présenter leur pro-insiste également Jean-Yvesavais marre de travailler à laétat d’esprit, pas un lieu. »jet au cours d’un événement Huwart, fondateur d’Entre-maison. Parfois j’allais m’as-Membre de The Hub àcollectif. prise Globale et co-organi-seoir dans le centre com-Bruxelles, Jean-Yves Huwart sateur de la conférencemercial près de chez moi,partage ce point de vue:L’indispensable Coworking Europe 2010.juste parce que j’avais besoin« L’ingrédient indispensablediversité « Lesbusiness centresdes voix, de voirpour que levont d’entendrecoworkingfonc- Mais,selon Dave Ruzius, dire qu’ils font ça depuis desdes gens.» Ce constat ationne, c’est la gestion de« pourqu’une communauté années. Non. Ce qu’ils font,poussé Dave Ruzius à créercommunauté. Au Hub, dessoit saine, elle doit être suf-c’est mettre à disposition desle réseau The Works, àhostsmettent les indépen-fisamment mixte», c’est-à-clients un bureau, une table,Prague, en juin 2010. Cettedants en relation, créent desdire rassembler des profes-un fax.» Il s’agit ici de for-communauté de travailleursévénements. L’aspect com-sionnels de divers secteurs. mer une communauté, unindépendants se réunit ponc-munication, mise en réseau,C’est l’un des objectifs pour-véritable réseau de profes-tuellement dans des cafés, desanimation est très importantsuivis par les espaces de sionnels issus de domainesgaleries «ou tout autre espacepour que la sauce prennecoworking: « Etre en contact différents, qui, pour un prixdisposant de prises et d’unvraiment. »Résultat :des avecdes gens qui ont des raisonnable calculé en fonc-réseau wifi », pour travailler.« collègues » qui ne craignentregards totalement différents tion du temps d’occupation,Selon lui, ce qui définit véri-pas de demander aux autrespermet des propositions plus
764 NOVEMBRE2010WWW.TRENDS.BE |
communauté tains peuvent juger l’endroitl’objectif que se sont donnéqui comprendront immé-bruyant »,note Jean-Yvesles organisateurs de Cowor-diatement ce que je cherche, Huwart. LecoworkingEurope 2010 : jeter despeut kingcar ils sont dans le même également poser problèmeponts, tisser des liens, initierétat d’esprit fondateur que auxstart-upsqui compren-des collaborations. Selonmoi. »z nent un trop grand nombreJ e a n - Y v e sH u w a r t ,o n d’employés ou qui désirentcompte plus de 140 espaces garder secrètes certainesdecoworkingen Europe. Cer-informations. Et, bien sûr, cetains réseaux comme Cowor-système convient aux indé-king visa ou The Hub per-pendants dont l’activité nemettent à leurs membres en nécessite pas un matériel volu-déplacement à l’étranger de mineux. Des casiers sont sou-travailler, le temps de leur vent mis à disposition de laséjour, dans un espace par-clientèle, mais le public cibletenaire. des espaces decoworkingle fondateur d’En-n’a Mais besoin que d’un ordinateurtreprise Globale estime que portable. «Ce type d’espacela collaboration entre espaces de travail n’aurait pas pu appa-decoworkingest également raître il y a six ans. Il faut desune solution aux problèmes professionnels nomades, quid’internationalisation de cer-peuvent se contenter d’unlap-taines PME. « Les espaces deJEAN-YVES HUWART(photo) est le fondateur d’Entreprise topet du wifi», fait remarquercoworkingpeuvent servir de globale (www.entrepriseglo-Jean-Yves Huwart.relai au développement in-bale.biz), qu’il définit comme ternational d’une activité. Si un « think tank Une internationalisa-je veux développer quelqueéconomique ». Il est membre de l’espace de « coworking » tion en constructionchose en Allemagne, je vais The Hub Brussels et co-Et pour répondre auxcontacter un espace deco-organise l’événement innovantes ou moins prévi-besoins de ces travailleursworkingà Francfort, par Coworking Europe 2010. sibles qui se traduisent parnomades, des liens s’établis-exemple. J’y trouverai des DAVE RUZIUSa créé The un meilleur produit, un meil-sent entre les communautésgens qui ont des contacts, desWorks, une communauté de « coworkers » qui se donnent leur service», estime Jean-decoworking. C’est d’ailleursinformations concrètes et rendez-vous via Yves Huwart. The Hub, www.theworks.cz. Ils se par exemple, rassemble desréunissent dans des cafés ou des galeries pour travailler professionnels de domaines Les 19 et 20 novembre prochain, The Hub Brusselscôte à côte tout en tissant des variés : consultance, techno-liens. Il est un des interve-accueillera « Coworking Europe 2010 » logies vertes, communica-nants de Coworking Europe tion, ONG, secteur événe-2010. L’événement, annoncé comme la première conférence euro-mentiel, design industriel. Etpéenne sur lecoworking, a pour objectif de faire l’état desPETER SCHRECKprésentera également son projet à The Works compte mêmelieux des initiatives lancées dans le domaine en Europe. En l’occasion de Coworking parmi ses membres un coachorganisant cette rencontre, The Hub et Entreprise Globale Europe 2010. Il est un des de tennis.espèrent voir se développer une communauté d’espaces euro-douze fondateurs de l’espace péens decoworking. Mais les organisateurs entendent éga-Coworking Cologne. Il participe également au déve-Un lieu pour les lement toucher les pouvoirs publics et les banques, et faire loppement de connaître le concept à un public plus large. nomades www.coworking.de, qui http://coworkingeu.wordpress.com/ Un contexte qui ne convientrépertorie les lieux de « coworking » allemands. pas à tous les profils: «Cer-
| WWW.TRENDS.BE4 NOVEMBRE201077