Banque populaire condamnée pour sa pratique de l

Banque populaire condamnée pour sa pratique de l'année lombarde

-

Français
1 page
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Année lombarde BANQUE POPULAIREFRQGDPQªH SDU OD &RXU Gş$SSHO GH *UHQREOH &RXU Gş$SSHO GH *UHQREOH

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 29 juin 2016
Nombre de lectures 56
Langue Français
Signaler un problème
Année lombarde BANQUE POPULAIREcondamnée par la Cour d’Appel de GrenobleCour d’Appel de Grenoble, le 12 novembre 2015 Dans cette affaire,La Cour D’appel aappliqué la jurisprudence constante de la Cour de cassation sur la détermination du TEG (taux effectif global) et notamment sur la pratique de l’année lombarde au calcul desintérêts.. En l’espèce, la Cour d’Appel constate que la Banque populaire fait référenceà l’année de 360 jours dans ses conditions générales traitant du Découvert. La Cour précise quand la matière, «il peut être admis une dérogation à l’année civile lorsque la convention le stipule expressément par des mentions suffisamment explicatives ».Ce qui n’est pas le cas pour la Banque Populaire. La Cour d’Appel constate que la banque a bien appliquél’année de 360 jours.C’est à bon droit que la Cour d’Appel de Grenoble condamne la Banque Populaire au paiement de la somme de 6.696,74 eurosoutre intérêts moratoires au titre d’une restitution des agios sans capitalisation. QGF
Plus d’informations sur
www.mySMARTcab.fr