Bulletin officiel n° 11 du 18 mars 2010 sur le Droit des sociétés
3 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Bulletin officiel n° 11 du 18 mars 2010 sur le Droit des sociétés

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
3 pages
Français

Description

Découvrez ce texte officiel (bulletin officiel) du 18 mars 2010 et qui traite du Droit des sociétés

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 94
Langue Français

Exrait

 Bulletin officiel n° 11 du 18 mars 2010 UE 2 - DROIT DES SOCIÉTÉS (ET AUTRES GROUPEMENTS D’AFFAIRES) Niveau L : 150 heures  12 ECTS 1. L’entreprise en société (40 heures) 1.1 Notions générales Sens et portée de l'étudeNotions et contenus Avant d’être une personne juridique autonome, laDéfinition de la société société est un contrat entre associés mus parSources et évolution du droit l’affectio societatis. Naturejuridique de la société ; contrat, institution Les sociétés se distinguent par l’étendue de laÉléments caractéristiques de l’acte de société ; le responsabilité de leurs associés (apports, capitalcontrat, les nullités social) et les modalités de l’exercice du pouvoirÉléments caractéristiques de la personnalité de décision (organes de gestion, assemblée desmorale ; l’intérêt social, la responsabilité, l’abus associés). dedroit Le droit des sociétés a une histoire marquée parÉléments de droit comparé (Common Law et droit de grandes lois (1867, 1966) complétant le codeeuropéen) : Public limited company (Plc), civil. Il est aujourd’hui sous l’influence du droitCompany limited by shares (Ltd) communautaire et du droit international. 1.2 La société, personne juridique Sens et portée de l'étudeNotions et contenus La personnalité morale de la société lui donneConstitution de la société et acquisition de la une autonomie certaine qu’expriment ses statutspersonnalité morale ; apports des associés et mais dans un cadre délimité par l’effet de la loi.immatriculation de la personne morale Les associés, pour leur part, voient leurs droits etIdentité : les attributs de la personne morale pouvoirs varier selon l’étendue de la(nom, siège, patrimoine, durée, capacité) responsabilité financière qui leur incombe, selonAssociés et dirigeants, organes sociaux : qu’elle se limite, ou non, aux capitaux apportés.fonctionnement, représentation, responsabilité, L’évolution du droit des sociétés révèlegouvernance l’importance accordée aux droits desAspects juridiques intéressant les capitaux et minoritaires, au travers des mécanismes derésultats : le capital social, les capitaux propres, l’expertise de gestion et de l’actionut singuli.notion de bénéfice et de dividende, la notion de la capital variable Contrôle et sanctions Dissolution et liquidation, modalités et étendue de la personnalité morale pendant les phases de dissolution et liquidation 1.3 La société sans personnalité juridique propre Sens et portée de l'étudeNotions et contenus La société peut être sans personnalité juridiqueDispositions régissant l’absence de personnalité propre, soit du fait de la négligence de sesjuridique de la société associés, soit volontairement.Société de fait Société créée de fait Société en participation 2. Les principaux types de sociétés (60 heures) Sens et portée de l'étudeNotions et contenus La société, personne morale par l’effet de la loi,Sociétés à responsabilité limitée : pluripersonnelle peut prendre plusieurs formes selon que leset unipersonnelle associés veulent limiter ou non leurSociétés anonymes : classique, à directoire responsabilité au montant de leurs apports, faireSociétés par actions simplifiées : pluripersonnelle appel ou non à l’épargne publique, se ménageret unipersonnelle une latitude contractuelle.Société en nom collectif Sociétés civiles : immobilière, professionnelle, de moyens
© Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche > www.enseignementsup recherche.gouv.fr
7 / 71
 Bulletin officiel n° 11 du 18 mars 2010 3. L'association (10 heures) Sens et portée de l'étudeNotions et contenus L’association « loi 1901 » répond à une logiqueNotions générales et typologie propre en matière de finalité et de droitsConstitution de l’association et acquisition de la patrimoniaux. personnalitémorale Il convient de souligner l’importance accordée àReprésentation, fonctionnement et responsabilité l’économie sociale, notamment au travers dudes organes sociaux renforcement de l’obligation de contrôle desConséquences de l’exercice, par une association, comptes. d’uneactivité économique (concurrentielle ou non) Contrôle des associations Dissolution et liquidation 4. Autres types de groupement (15 heures Sens et portée de l'étudeNotions et contenus Audelà des formes communes de sociétés et deCaractéristiques essentielles des : l’association, de nombreux groupements sociétés en commandite permettent d’organiser les relations entre des sociétés d’exercice libéral (SEL) partenaires mus par des projets particuliers. sociétés coopératives  sociétés agricoles : GAEC, GFA, SCEA  sociétés d’économie mixte (SEM)  groupement d’intérêt économique (GIE)  groupement européen d’intérêt économique (GEIE)  société européenne 5. Droit pénal des groupements d’affaires (25 heures) 5.1 Infractions spécifiques du droit pénal des sociétés et groupements d’affaires Sens et portée de l'étudeNotions et contenus La multiplication des sociétés à risque limité s’estAbus de biens sociaux accompagnée de dispositions pénales visant àDistribution de dividendes fictifs garantir le respect de l’intérêt des tiers, maisPrésentation ou publication de bilan ne donnant aussi des associés minoritaires.pas une image fidèle Il convient de souligner l’évolution de cesInfractions relatives à la constitution et à la infractions, notamment en ce qui concerne ladissolution de la société, aux assemblées, au caractérisation de l’élément matériel et decontrôle de la société, ainsi qu’aux droits sociaux l’élément moral.et aux modifications du capital social Modalités de l’action en justice et possibilité de mise en œuvre de l’action publique 5.2 Infractions générales du droit pénal des affaires Sens et portée de l'étudeNotions et contenus Audelà des infractions spécifiques au droit desAbus de confiance sociétés, des infractions du droit pénal spécialEscroquerie trouvent applications, notamment en matièreFaux et usage de faux comptable et d’appel aux fonds du public.Recel L’abus de confiance joue par ailleurs un rôle similaire à l’abus de biens sociaux dans les sociétés à risque illimité. INDICATIONS COMPLÉMENTAIRES 2.Les principaux éléments à traiter pour chacune des formes de sociétés sont les suivants :  constitution. Préciser la notion d’appel public à l’épargne ;  fonctionnementet responsabilité des organes sociaux. Souligner l’évolution des règles de gouvernance en ce qui concerne les sociétés anonymes, et l’influence de l’AMF audelà des sociétés cotées ;  droitssociaux et valeurs mobilières. Montrer l’importance de la distinction entre parts sociales et
© Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche > www.enseignementsup recherche.gouv.fr
8 / 71
 Bulletin officiel n° 11 du 18 mars 2010 actions, et les conséquences sur l’ouverture du capital de l’émission de titres de créances ouvrant droit à des parts de capital ;  notions sur l’augmentation et la réduction de capital ;  contrôlepar le commissaire aux comptes: désignation, droits d’investigation et mission du commissaire aux comptes; conventions réglementées, contrôle interne; procédure d’alerte et révélation des faits délictueux ;  dissolution et liquidation.
© Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche > www.enseignementsup recherche.gouv.fr
9 / 71