Communes, intercommunalités, quels devenirs ?

-

Français
172 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Depuis les années 1990, l'émergence du mouvement intercommunal n'a cessé de croître. En 2005, aux 36 500 communes que compte la France, s'ajoutent 2525 communautés urbaines, d'agglomération ou de communes, constituées pour l'essentiel sur la base de transferts de compétences librement consentis de la part de ces communes. Ce rapport fait l'historique de la création des différentes intercommunalités (conférences intercommunales, communautés urbaines, syndicat d'agglomérations, syndicats intercommunaux, EPCI...), présente les caractéristiques des structures intercommunales et s'interroge sur les enjeux de ces intercommunalités (partenariat ou concurrence, compétences et ressources financières, démocratie participative et démocratie représentative).

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 juin 2005
Nombre de lectures 19
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo
Signaler un problème
REPUBLIQUEFRANÇAISE
AVIS ETRAPPORTS DUCONSEILECONOMIQUE ETSOCIAL
COMMUNES, INTERCOMMUNALITÉS, QUELS DEVENIRS ?
2005 Rapport présenté par M. Pierre-Jean Rozet
Année 2005. - N° 11
NOR : C.E.S. X0500111V
MANDATURE 2004-2009
Séance des 21 et 22 juin 2005
Mercredi 29 juin 2005
COMMUNES, INTERCOMMUNALITÉS, QUELS DEVENIRS ?
Avis du Conseil économique et social sur le rapport présenté par M. Pierre-Jean Rozet au nom de la section des économies régionales et de l'aménagement du territoire
(Question dont le Conseil économique et social a été saisi par décision de son bureau en date du 26 octobre 2005 en application de l'article 3 de l'ordonnance n° 58-1360 du 29 décembre 1958 modifiée portant loi organique relative au Conseil économique et social)
III
SOMMAIRE
AVISadopté par le Conseil économique et social au cours de sa séance du mercredi 22 juin 2005............... I - 1Première partie -Texte adopté le 22 juin 2005............... 3
A - COMMUNES, INTERCOMMUNALITES : UNE CONSTRUCTION ORIGINALE.........................................................51. Le volontariat, gage et garant du succès ...........................................52. Le territoire de projet, fondement dune construction souple et évolutive...........................................................................................83. Un nouveau statut pour les intercommunalités.................................94. Les spécificités de lIle-de-France..................................................10
B - COMMUNES, INTERCOMMUNALITES : UNE DYNAMIQUE A CONFORTER ................................................................................111. Préciser le devenir des ressources fiscales locales..........................112. Vers un nouveau partenariat communes/intercommunalités ..........133. Le transfert de compétences départementales et régionales ...........154. Mieux intégrer le fait intercommunal dans les politiques publiques ........................................................................................16
C - COMMUNES, INTERCOMMUNALITE : UNE CHANCE POUR LA DEMOCRATIE ...........................................................................171. Représentation des territoires ou/et des populations.......................172. Lélection des conseillers communautaires au suffrage universel direct ..............................................................................................183. Démocratie participative : pouvoir évaluer les pratiques ...............20Deuxième partie -Déclarations des groupes................. 23ANNEXE A LAVIS..........................................................................................47SCRUTIN............................................................................................................47RAPPORTprésenté au nom de la section des économies régionales et de laménagement du territoire par M. Pierre-Jean Rozet, rapporteur - 1........................ IIINTRODUCTION ...............................................................................................5
CHAPITRE I - COMMUNES, INTERCOMMUNALITES, UNE CONSTRUCTION HISTORIQUE.........................................7
A - DE LECLATEMENT COMMUNAL A LEMERGENCE DE LINTERCOMMUNALITE EN FRANCE..........................................71. Le choix de la Constituante ..............................................................7
IV
2. La loi de 1884...................................................................................83. Premiers regroupements : des conférences intercommunales aux syndicats intercommunaux.............................................................104. Les communautés urbaines.............................................................125. Les syndicats dagglomération nouvelle ........................................126. La loi «Marcellin2.1...............................................................»........7. Les lois «ATR», «Pasqua», «Voynet», «Chevènement» .........138. La loi relative aux libertés et responsabilités locales......................15
B - DES REGROUPEMENTS IMPOSES DANS DAUTRES PAYS ...171. Lexpérience québécoise ................................................................172. Les fusions et regroupements de communes en Europe .................23
CHAPITRE II - LE FAIT INTERCOMMUNAL EN 2005 ...........................29
A - LES CARACTERISTIQUES DE NOS STRUCTURES INTERCOMMUNALES ....................................................................291. Deux types dintercommunalité......................................................292. Deux principes : la spécialité et lexclusivité .................................293. Des règles communes .....................................................................30
B - LES DIFFERENTES STRUCTURES ...............................................341. Les syndicats intercommunaux ......................................................342. Les EPCI à fiscalité propre.............................................................34
C - LINTERCOMMUNALITE EN CHIFFRES ....................................411. La répartition des structures intercommunales selon leur régime juridique .........................................................................................412. Près de 88 % des communes engagées dans une intercommunalité à fiscalité propre................................................433. Au 1erjanvier 2005, une coopération intercommunale diffuse sur lensemble du territoire mais de façon inégale...............................484. Au 1erjanvier 2005, 44 % des EPCI à taxe professionnelle unique regroupent 75,5 % de la population des EPCI à fiscalité propre .............................................................................................535. Lintercommunalité dans lOutre-mer ............................................55
CHAPITRE III - QUELS ENJEUX POUR LINTERCOMMUNALITE AUJOURDHUI ? ..................................................................59
A MISE EN PARTENARIAT OU MISE EN CONCURRENCE : -QUELLE COHERENCE DE L'ACTION PUBLIQUE ?...................601. Un territoire ne vit que par des projets par et pour une population ......................................................................................602. Les raisons des associations des collectivités .................................623. Périmètres : pertinences et ambiguïtés, solidarité ou concurrence ? .................................................................................664. Etat des lieux et spécificités en Ile-de-France ................................68
V
5. Les spécificités de lOutre-mer.......................................................76
B - COMPETENCES ET RESSOURCES FINANCIERES ....................841. La loi du 13 août : une continuité législative..................................842. Les ressources des collectivités et lenjeu dégalité entre territoires ........................................................................................89
C - DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET DEMOCRATIE REPRESENTATIVE..........................................................................941. Démocratie représentative et démocratie participative : une complémentarité nécessaire ...........................................................942. Suffrage universel et/ou représentation des communes, les modes de désignation des élus .......................................................99
CONCLUSION................................................................................................103
LISTE DES ILLUSTRATIONS.....................................................................109
ANNEXES........................................................................................................111
AVIS adopté par le Conseil économique et social au cours de sa séance du mercredi 22 juin 2005