Criminalité et délinquance constatées en France - Tome 2 : données locales, circonscriptions de sécurité publique et compagnies de gendarmerie - Année 2007

-

Documents
391 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Les statistiques des crimes et délits enregistrés par les services de police et les unités de gendarmerie reposent sur des critères et des méthodes d'enregistrement communs et identiques autorisant la comparaison des données entre l'année de référence et la précédente. Elles sont établies à partir des plaintes reçues ou d'après les constatations diligentées par les services. Les faits criminels sont décrits et classés à l'aide d'une nomenclature qui désigne le type d'infraction qu'ils sont présumés constituer : il s'agit donc de faits constatés et non de faits jugés. Le présent tome permet ainsi de disposer de données précises sur l'état de la criminalité et de la délinquance constatées, par service (Police nationale d'une part, Gendarmerie nationale d'autre part). Pour les départements, l'analyse est effectuée par catégories d'infractions (vols y compris recels, escroqueries et infractions économiques et financières, crimes et délits contre les personnes, autres infractions dont stupéfiants). S'agissant des circonscriptions de sécurité publique et des compagnies de gendarmerie, les données sont présentées selon la nomenclature statistique de base (107 index). Les données cumulées de l'ensemble des services de police et des unités de gendarmerie sont disponibles dans le tome 1 de cette publication : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/084000201/index.shtml

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 avril 2008
Nombre de visites sur la page 14
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème


CRIMINALITÉ
ET
DÉLINQUANCE
CONSTATÉES EN FRANCE







TOME 2


DONNÉES LOCALES


Circonscriptions de Sécurité Publique
&
Compagnies de Gendarmerie





d’après les statistiques centralisées par la
Direction Centrale de la Police Judiciaire




Année 2007


















































En application de la loi du 11 mars 1957 (art.41) et du code de la propriété intellectuelle du 1er juillet 1992, toute reproduction partielle ou totale à usage collectif de la présente
publication est strictement interdite sans autorisation de l’éditeur.
Il est rappelé à cet égard que l’usage abusif etollectif de la photocopie met en danger l’équilibre des circuits du livre.



PRÉSENTATION AU LECTEUR


Le présent volume contient :

- Les commentaires sur les caractéristiques 2007 de
la criminalité et de la délinquance, par service de constatation.

- Les tableaux nationaux et départementaux des faits
constatés par chacun des services précités avec une répartition
des infractions par grandes catégories ( vols - y compris recels -,
escroqueries et infractions économiques et financières, crimes et
délits contre les personnes, autres infractions - dont stupéfiants-).

- Les tableaux statistiques détaillés des faits
constatés en France métropolitaine et pour les départements
d’outre-mer par la police nationale dans ses circonscriptions de
sécurité publique et par la gendarmerie nationale dans ses
compagnies. Ces faits correspondent à chacun des index de la
nomenclature statistique des crimes et délits.


3



TITRE I

ÉTAT DE LA CRIMINALITÉ

ET DE

LA DÉLINQUANCE

EN FRANCE MÉTROPOLITAINE

EN 2007

(par service de constatation)

LA DELINQUANCE CONSTATEE
PAR LA POLICE NATIONALE
- caractéristiques 2007 -

En 2007, la part de chacune de ces catégories dans la 1) Les faits constatés
criminalité globale pour la police nationale a été la
suivante : Le nombre de faits constatés sur le territoire
métropolitain par la police nationale (soit 2 585 766
crimes et délits) est en baisse de – 4,21 % (soit 113 690
faits de moins), après une diminution de – 1,35 % déjà
enregistrée en 2006.
28,50%


Afin de faciliter une première approche
sectorielle des phénomènes criminels constatés par la
51,82%police nationale, les statistiques de police judiciaire
regroupent en quatre grandes catégories les différentes
infractions recensées, cela en fonction de leurs 10,53%
principales caractéristiques.
9,14%

Les évolutions enregistrées par les services de la
vols (y compris recels) 51,82%
police nationale en 2007 pour chacune des quatre escroqueries et infractions économiques et financières 9,14%
crimes et délits contre les personnes 10,53% grandes catégories d’infractions sont les suivantes :
autres infractions (dont stupéfiants) 28,50%


Catégories
Le recul global (- 4,21 %, soit - 113 690 faits) des d’infractions
constatées par la Année Année crimes et délits constatés est largement imputable à la Variation
police nationale 2006 2007 baisse de deux des quatre catégories d’infractions.


D’abord celle des vols – y compris recels, qui
enregistre une baisse de - 7,55 % (avec 109 428 faits de Vols
1 449 447 1 340 019 - 7,55%
(y compris recels) moins) : dans cette catégorie, la tendance observée
résulte fortement de la diminution des vols simples au
Autres infractions préjudice des particuliers (- 8,94 %, soit - 41 275 faits), 749 025 736 966 -1,61 %
(dont stupéfiants)
des vols à la roulotte et vols d’accessoires (- 6,14 %, soit
- 21 253 faits), des cambriolages (- 8,81 %, soit
Escroqueries et
- 18 729 faits) ainsi que des vols d’automobiles infractions
233 983 236 433 + 1,05 % (- 10,02 %, soit - 10 073 faits). économiques
et financières
En second lieu, la catégorie des autres
Crimes et délits infractions (dont stupéfiants) enregistre une baisse
267 001 272 348 + 2,00 %
contre les personnes avec - 1,61 % (soit – 12 059 faits).
On note cependant une progression des

infractions à la législation sur les stupéfiants Total des crimes et
2 699 456 2 585 766 - 4,21 %
délits constatés (+ 6,66 %, soit + 6 985), cette rubrique étant constituée
pour près de 85 % par les usages (consommation).



7A l’inverse, les escroqueries et infractions - Les mesures de garde à vue :
économiques et financières s’accroissent de + 1,05 %,
(soit + 2 450 faits), une augmentation principalement En 2007, 448 767 mesures de garde à vue ont été
due à la hausse des escroqueries et abus de confiance prises par la police nationale, soit une augmentation de
+ 5,12 %, (soit + 5 596 faits) et des constatations de + 5,76 % par rapport à l’année précédente.
travail clandestin (+ 29,34 % soit + 1 095 faits). Ce total représente 79,84 % de l’ensemble des
gardes à vue prises au plan national tous services
Enfin, la catégorie des crimes et délits contre les confondus.
personnes connaît en 2007 une progression de + 2,00 % 16,71 % d’entre elles ont été supérieures à
avec 5 347 faits supplémentaires. 24 heures.

Comme les années précédentes, ce résultat est - Les personnes mises en cause
largement influencé par la hausse des coups et blessures
volontaires (+ 6,48 %, soit + 7 701 faits), et des Globalement, 800 675 personnes ont été mises
violences, mauvais traitements et abandons d’enfant en cause par la police nationale en 2007, soit une
(+ 9,83%, soit + 1 047 faits). progression de + 3,88 % par rapport à 2006.
L’ensemble des atteintes aux mœurs enregistre Parmi elles, 44 735 ont été écrouées
une diminution de - 1,49 % (soit - 406 faits) ainsi que (soit – 4,39 %).
les atteintes à la dignité et à la personnalité (-2,33%, soit La part des personnes mises en cause par un
- 424 faits) service de police représente 70,93 % du total des mis
en cause tous services confondus et celle des écroués
Regroupant 1 206 407 faits constatés, la 71,98 %.
délinquance de voie publique constatée par la police
ème
nationale recule pour la 6 année consécutive - Les mineurs mis en cause
( - 8,17 %, soit 107 359 faits de moins qu'en 2006).
144 213 personnes mineures ont été mises en
Sa part dans l’ensemble de la criminalité globale cause en 2007 par la police nationale. Leur nombre est
constatée par la police nationale est également en en hausse de + 1,56 % par rapport à 2006 (soit + 2 221
régression : 46,66 % en 2007 contre 48,67 % en 2006. mineurs mis en cause).
Leur part dans le total des mis en cause par la
Pour sa part, l’indicateur des atteintes police est en diminution passant de 18,42 % en 2006 à
volontaires à l’intégrité physique enregistre une 18,02 % en 2007.
diminution de - 1,29% soit 4 500 faits de moins.
- Les étrangers mis en cause
2) Les résultats des enquêtes
206 459 personnes étrangères ont été mises en
- L’élucidation des infractions : cause par la police nationale en 2007, soit une
augmentation de + 6,15 % par rapport à 2006.
Sur les 2 585 766 crimes et délits constatés en Leur part dans le total des mis en cause « police »
2007 par la police nationale, 883 886 ont été élucidés, est de 25,79 % (contre 25,24 % en 2006).
soit 30 470 de plus qu’en 2006 (+ 3,57 %).

Le taux d’élucidation de la police nationale
s’établit à 34,18 % en 2007. Il est en hausse de plus de
deux point et demi (2,57) par rapport à celui de l’année *
2006 (31,61 %). * *
8