[MEMOIRE] Gestion des risques bancaires liés aux crédits accordés aux entreprises

[MEMOIRE] Gestion des risques bancaires liés aux crédits accordés aux entreprises

-

Documents
91 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Cas de la BSIC-BF

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 22 novembre 2017
Nombre de lectures 297
Langue Français
Signaler un problème
Centre Africain d’Etudes Supérieures enGestionInstitut Supérieur de Master Professionnel Comptabilité, de Banque et de en Comptabilité et Gestion Finance Financière (ISCBF) (MPCGF) CESAG - BIBLIOTHEQUE Promotion 06 (2011-2013)Mémoire de fin d’études THEME Gestion des risques bancaires liés aux crédits accordés aux entreprises : CAS de la BSIC-BFPrésenté par :Dirigé par : TOE Bagnié Alex KABORE Lassane Chef du service comptabilité de la BSIC Avril 2013
La gestion des risques bancaires liés aux crédits accordés aux entreprises : cas de la BSIC Burkina
DEDICACE
Nous dédions ce mémoire à nos parents, pour tous les sacrifices qu’ils ont consentis afin que nous puissions parvenir à la réussite.
CESAG - BIBLIOTHEQUE
Alex Bagnié TOE, Master professionnel en comptabilité et gestion financière, CESAG
Page i
La gestion des risques bancaires liés aux crédits accordés aux entreprises : cas de la BSIC Burkina
REMERCIEMENTS
Nos remerciements vont à l’endroit des personnes suivantes :
l’ensemble des membres de notre famille, pour tout leur soutien ; l’ensemble du corps professoral du CESAG, pour la qualité des enseignements reçus durant notre parcours académique et également aux membres de l’administration ; notre directeur de mémoire et notre maître de stage qui nous ont accordé une partie de leur temps afin de nous guider et nous assister lors de la rédaction de notre mémoire de fin d’études ; l’équipe dirigeante de la BSIC pour nous avoir accordé ce stage qui a été très enrichissantCet noEus aSperAmis dGe men-ercetBteIétudBe ;LIOTHEQUE l’ensemble du personnel de la BSIC, pour la disponibilité et pour nous avoir facilité la collecte et le traitement des informations lors de notre présence au sein de l’entreprise ; l’ensemble de nos amis et camarades de classe, pour avoir rendu agréables nos années d’études.
Alex Bagnié TOE, Master professionnel en comptabilité et gestion financière, CESAG
Page ii
La gestion des risques bancaires liés aux crédits accordés aux entreprises : cas de la BSIC Burkina
LISTE DES SIGLES ET ABREVIATIONS
BAD : Banque Africaine de Développement BCEAO : Banque Centrale des Etats de l’Afrique et de l’Ouest BID : Banque Islamique de Développement BOAD : Banque Ouest Africaine de Développement BSIC : Banque Sahélo-saharienne pour l’Investissement et le Commerce CA : Chiffre d’affaires CBI : Coris Bank International CCT : Crédit à Court Terme CESAG - BIBLIOTHEQUE CEDEAO : Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest CEN-SAD : Communauté des Etats Sahélo-Sahariens CFA : Communauté Financière Africaine COSO : Commitee of Sponsoring Organizations of the Treadway Commission DAB : Distributeurs Automatiques de Billets FAGACE : Fonds Africain de Garantie et de Coopération Economique FAIR : Fonds d’Aide à l’Intégration Régionale FCFA : Francs de la Communauté Financière Africaine FR : Fonds de Roulement FSA : Fonds de Solidarité Africain GARI : Fonds de Garantie des Investissements IFACI : Institut Français de l’Audit et de Contrôle Internes OCDE : Organisation de la Coopération et de Développement Economique PVD : Pays en Voie de Développement SBE : Société Burkinabé d’Equipement UEMOA : Union Economique Monétaire Ouest Africaine UMOA : Union Monétaire Ouest Africaine
Alex Bagnié TOE, Master professionnel en comptabilité et gestion financière, CESAG
Page iii
La gestion des risques bancaires liés aux crédits accordés aux entreprises : cas de la BSIC Burkina
LISTE DES FIGURES ET TABLEAUX
Liste des figures :
Figure 1: Modèle d'analyse de la gestion des risques bancaires liés aux crédits accordés aux entreprises................................................................................................................................. 35 Figure 2 : La matrice des risques liés aux crédits bancaires accordés aux entreprises ............ 67
Liste des tableaux :
Tableau 1: Bilan de la banque de 2005-2008 (million FCFA)................................................ 50CESAG - BIBLIOTHEQUE Tableau 2: Endettement bancaire ............................................................................................. 53 Tableau 3: Situation du compte courant................................................................................... 53 Tableau 4: Engagement du client ............................................................................................. 54 Tableau 5 : Identification des risques liés aux crédits bancaires accordés aux entreprises...... 62Tableau 6 : Echelle de l'impact des risques.............................................................................. 64 Tableau 7 : Echelle de probabilité des risques ......................................................................... 64 Tableau 8 : Evaluation des risques liés aux crédits bancaires accordés aux entreprises.......... 64 Tableau 9 : Hiérarchisation décroissante des risques ............................................................... 66 Tableau 10 : Analyse des dispositifs de contrôle interne de la gestion des risques liés aux crédits accordés aux entreprises ............................................................................................... 69 Tableau 11: Tableau de suivi des recommandations................................................................ 72
Alex Bagnié TOE, Master professionnel en comptabilité et gestion financière, CESAG
Page iv
La gestion des risques bancaires liés aux crédits accordés aux entreprises : cas de la BSIC Burkina
TABLE DES MATIERES
DEDICACE................................................................................................................................. i REMERCIEMENTS ....................................................... ... ........................................................ iiLISTE DES SIGLES ET ABREVIATIONS ................................ ............................................iiiLISTE DES FIGURES ET TABLEAUX ................................................................................. iv TABLE DES MATIERES ......................................................................................................... v INTRODUCTION GENERALE....... ......................... ................................................................ 1PREMIERE PARTIE : CADRE THEORIQUE DE LA GESTION DES RISQUES BANCAIRES LIES AUX CREDITS ACCORDES AUX ENTREPRISES ............................. 6 INTRODUCTION DE LA PREMIERE PARTIE ..................................................................... 7 Chapitre 1 : Les typCes deEcréSdits bAancaGirese-trisqBuesIliéBs.....L....I......O........T.......H.......E........Q........U.... 8E 1.1. Types de crédits bancaires............................................................................................... 8 1.1.1. Définition du crédit bancaire .................................................................................... 8 1.1.2. Classification des crédits selon leur nature .............................................................. 9 1.2. Les risques de crédit bancaire ....................................................................................... 12 1.2.1. Définition du risque de crédit bancaire .................................................................. 1 21.2.2. La typologie des risques de crédit bancaire ........................................................... 13 Chapitre 2 : Gestion des risques liés aux crédits bancaires ...................................................... 192.1. Les principaux acteurs de la gestion des risques bancaires........................................... 19 2.1.1. Les autorités régulatrices........................................................................................ 19 2.1.2. Les autorités de contrôle ........................................................................................ 19 2.1.3. Les actionnaires ...................................................................................................... 20 2.1.4. Le conseil d’administration .................................................................................... 20 2.1.5. La direction ............................................................................................................ 20 2.1.6. Le comité d’audit et les auditeurs internes ............................................................. 20 2.1 .7. Les auditeurs externes ............................................................................................ 212.1.8. Le grand public....................................................................................................... 21 2.2 .............................................. 2 . Technique de couverture des risques de crédit................ 12.2.1. La diversification du portefeuille de crédit ............................................................ 22 2.2.2. Surveillance et con trôle du futur débiteur .............................................................. 222.2.3. La surveillance constante de la solvabilité ............................................................. 22 2.2.4. La prise de garanties............................................................................................... 23
Alex Bagnié TOE, Master professionnel en comptabilité et gestion financière, CESAG
Page v
La gestion des risques bancaires liés aux crédits accordés aux entreprises : cas de la BSIC Burkina
2.2.5. La gestion du risque de taux................................................................................... 25 2.3. Les supports à exiger dans l'administration du crédit ................................................... 25 2.3.1. La convention du crédit .......................................................................................... 25 2.3.2. L’assurance-crédit ........ .. 2 ........................................................................................ 62.3.3. Les contres garanties .............................................................................................. 26 2.4. Les dispositions règlementaire s relatives à la gestion du risque de crédit .................... 282.4.1. Le ratio de COOKE ou ratio de solvabilité ............................................................ 28 2.4.2. Le Bâle II................................................................................................................ 29 2.4.3. Le dispositif prudentiel de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA)............. 30 2.4.4. Le dispositif du COSO II pour le management des risques de l’entreprise ........... 32 CESAG - BIBLIOTHEQUE Chapitre 3 : Méthodologie de recherche .................................................................................. 34 3.1. Modèle d’analyse .......................................................................................................... 34 3.2. Outils de collecte des données et analyse des données ................................................. 36 3.2.1. L’interview ..................................................................................................... 3 ........ 63.2.2. L’analyse documentaire ...................................................... ................................... 363.2.3. L’observation physique .......................................................................................... 37 3.2.4. La grille de séparation des tâches........................................................................... 37 3.2.5. Le questionnaire de contrôle interne ...................................................................... 37 3.2.6. Le test de conformité et de permanence................................................................. 38 CONCLUSION DE LA PREMIERE PARTIE........................................................................ 39 DEUXIEME PARTIE : CADRE PRATIQUE DE LA GESTION DES RISQUES BANCAIRES LIES AUX CREDITS ACCORDES AUX ENTREPRISES PAR LA BSIC-BF .................................................................................................................................................. 40 INTRODUCTION DE LA DEUXIEME PARTIE .................................................................. 41 Chapitre 4 : Présentation de la BSIC- Burkina FASO ............................................................. 42 4.1. Missions et objectifs de la BSIC ................................................................................... 42 4.2. Structure et organisation de la BSIC ............................................................................. 43 4.2.1. Le conseil d’administration .................................................................................... 43 4.2.2. La direction générale .............................................................................................. 43 4.2.3. Les différents services ............................................................................................ 43 4.2.3.1. Les services duBack office................................................................................. 44 4.3. Les opérations de la BSIC-BF....................................................................................... 47 4.4. Les partenaires de la BSIC-BF...................................................................................... 49
Alex Bagnié TOE, Master professionnel en comptabilité et gestion financière, CESAG
Page vi
La gestion des risques bancaires liés aux crédits accordés aux entreprises : cas de la BSIC Burkina
4.5. Les correspondants bancaires de la BSIC-BF ............................................................... 49 4.6. Les performances de la BSIC-BF.................................................................................. 49 Chapitre 5 : Description du processus d’octroi de crédit à la BSIC et gestion des risques liés52 5.1. Processus d’octroi du crédit à la BSIC .......................................................................... 52 5.1.1. Le c onseiller clientèle............................................................................................. 525.1.2. Le contrôle des risques ........................................................................................... 565.1.3. Le chef du service des engagements et du portefeuille .......................................... 56 5.2. La gestion des risques de crédit à la BSIC .................................................................... 57 5.2.1. Normes de gestion des risques de crédit de la BSIC .............................................. 57 5.2.2. L’analyse financière et économique de la demande de crédit................................ 58 CESAG - BIBLIOTHEQUE 5.2.3. La prise de garanties............................................................................................... 59 5.2.4. Le suivi de l’utilisation du crédit par le client........................................................ 60 5.2.5. Mesures prises en cas de non remboursement des crédits ..................................... 60 Chapitre 6 : Analyse de la gestion du risque de crédits bancaires accordés aux entreprises ... 62 6.1. Identification des risques liés aux crédits bancaires accordés aux entreprises.............. 62 6.2. Evaluation des risques liés aux crédits bancaires accordés aux entreprises.................. 64 6.3. Analyse du dispositif de gestion du risque liés aux crédits bancaires accordés aux entreprises............................................................................................................................. 68 6.4. Recommandations ......................................................................................................... 70 6.4.1. Recommandations à l’endroit du conseiller clientèle............................................. 706.4.2. Recommandations à l’endroit du responsable chargé de l’analyse ........................ 716.4.3. Recommandation à l’endroit du service des engagements et du portefeuille ........ 71 6.4.4. Recommandation à l’endroit du service juridique, du recouvrement et du contentieux ....................................................................................................................... 71 6.5. Le suivi des recommandations ...................................................................................... 71CONCLUSION DE LA DEUXIEME PARTIE....................................................................... 73 CONCLUSION GENERALE .................................................................................................. 74 ANNEXES ............................................................................................................................... 76 BIBLIOGRAPHIE ................................................................................................................... 80
Alex Bagnié TOE, Master professionnel en comptabilité et gestion financière, CESAG
Page vii
La gestion des risques bancaires liés aux crédits accordés aux entreprises : cas de la BSIC Burkina
CESAG - BIBLIOTHEQUE INTRODUCTION GENERALE
Alex Bagnié TOE, Master professionnel en comptabilité et gestion financière, CESAG
Page 1
La gestion des risques bancaires liés aux crédits accordés aux entreprises : cas de la BSIC Burkina
Dans l’économie moderne, l'activité bancaire est devenue incontournable. Elle conditionne la vie économique des Etats, des entreprises et des particuliers. Aussi, le crédit et le capital en général constituent des éléments importants en tant que facteurs de production et partant, des moteurs de développement économique.
Pour préserver le capital investi, le crédit doit s’adosser à des mécanismes qui permettent la maîtrise des difficultés qui peuvent survenir. S’il est vrai que le crédit est lié au risque, la banque se doit de s’y prémunir. En effet, au sein des institutions bancaires, la maîtrise du risque, sa gestion, la spécialisation dans les activités et l'anticipation surtout dans la gestion de l'encaissement disponible sont des notions clés sur lesquels les responsables doivent agir pour ne pas être confrontés à un blocage des activités. CESAG - BIBLIOTHEQUE Le banquier se doit de prendre le maximum de précautions afin de réduire le risque de non remboursement et ainsi limiter la défaillance du client. La banque évolue dans un secteur très risqué et est susceptible d'avoir des difficultés pour recouvrer ses prêts, compromettant ainsi la continuité de ses activités. Dès lors, il devient particulièrement intéressant d'analyser sa politique de gestion du risque de crédit.
La finalité pour la banque dans l’octroi d'un crédit est son remboursement. Pourtant, dans diverses situations, les remboursements ne s'effectuent pas à l'échéance prévue. Parfois, ils se trouvent même définitivement compromis. Face à cette situation, la banque se voit donc contrainte de matérialiser un risque de contrepartie par la prise de garanties.
Les banques en général et les banques burkinabè en particulier, qu'elles soient de petite ou de grande taille font recours à différentes méthodes de gestion qui leur permettent de se couvrir contre les risques des crédits bancaires pour améliorer leur performance à différents niveaux.
Selon Sall (2000 : 226), bien que la structure des actifs des banques africaines reflète, en partie, le fait que la masse des engagements soit remboursable à vue, leur préférence pour l'octroi des prêts essentiellement à court terme peut également s'expliquer par une attitude d'aversion contre les risques dans une situation où les activités de leurs clients potentiels sont sensibles à l'impact des facteurs exogènes (les conditions climatiques, les crises économiques et l'environnement économique international). En outre, pour le cas particulier des entreprises emprunteuses il y a la difficulté d'évaluer leur solvabilité sur de longues périodes. Cette
Alex Bagnié TOE, Master professionnel en comptabilité et gestion financière, CESAG
Page 2
La gestion des risques bancaires liés aux crédits accordés aux entreprises : cas de la BSIC Burkina
situation est due au fait que les données comptables présentées pour les demandes de prêt sont généralement mal fournies et non vérifiables.
«Une politique de crédit est donc considérée comme stable lorsque le profil du crédit en longue période n'est pas affecté par des variations très importantes comme des expansions très soutenues pendant quelques années suivies des contractions très brutales.» (Gentier, 2003 : 111).
La Banque Sahélo-saharienne pour l’Investissement et le Commerce du Burkina (BSIC-BF) fait partie des établissements qui sont nouvellement installés dans les Etats de la CEN-SAD. Selon les statuts, elle a pour mission de « soutenir le développement du Burkina Faso, de promouvoir les petiCtes eEt moSyennAes eGntrepr-ises (BPMIE)Bet d’LaffIirmOer saTpréHsenceEdanQs touUs lesE secteurs de l’économie nationale». La BSIC-BF fait partie du secteur secondaire. Outre les problèmes d'ordre structurel que connaît ce secteur (une demande intérieure très réduite, un manque d'agressivité et de compétitivité des opérateurs économiques, une absence de zones industrielles viabilisées), la banque se doit de trouver une place au sein du système bancaire pour participer à la lutte contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire quasi permanente dans le pays.
Comme indiqué plus haut, la BSIC est jeune (2004) dans le milieu bancaire. Son capital d’expérience n’est pas assez solide pour éviter toutes les difficultés qui pavent l’octroi de crédit aux entreprises. Elle fait donc face à des risques de non recouvrement ou des complications dans le remboursement des crédits octroyés aux clients.
Cette situation qui occasionne des pertes financières importantes pour la banque est le plus souvent due:
au versement du montant d'un crédit avant la prise effective de la garantie prévue ; à l’imputation du montant du crédit dans le compte d'un tiers et non dans celui du bénéficiaire réel ; à une mauvaise évaluation de la situation financière du client à financer ; à une défaillance dans le dispositif de contrôle des risques d’octroi des crédits.
Alex Bagnié TOE, Master professionnel en comptabilité et gestion financière, CESAG
Page 3