Rapport d'activité 2008 de l'Office français de protection des réfugiés et apatrides

-

Documents
84 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Chaque année, dans le courant du premier semestre, l'OFPRA publie son rapport d'activité. Ce rapport dresse le bilan, pour l'année écoulée, des différents volets de ses missions : traitement de la demande d'asile et d'apatridie, protection, activité juridique, chantiers en cours, etc. Le rapport contient également des développements sur ses moyens : ressources humaines, modernisation, équipement, etc.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 avril 2009
Nombre de visites sur la page 12
Langue Français
Signaler un problème

OFPRA
Offce Français de Protection des Réfugiés et Apatrides
Rapport d’activité 2008Sommaire
Les membres du conseil d’administration II.2 Laprotection 33
de l’Ofpra 4 II.2.1 Lespersonnesprotégées 33
II.2.2 Lesactivitésdeprotection 33
Avant-propos 5
II.3 Lesservicesd’appuiàl’instruction 35
II.3.1 L’informationsurlespaysd’origine 35
I La demande d’asile 6 II.3.2 L’activitéjuridique 36
I.1 L’évolutiondelademande 8 II.4 Lesactionsexternes 38
I.1.1 Présentationgénérale 8 II.4.1 Lesafaireseuropéenneset
I.1.2 Lesréexamens 11 lacoopérationinternationale 38
I.1.3 Lesprocéduresprioritaires 11 II.4.2 Lesmissionsextérieures 39
I.1.4 Lesmineursisolés 13 II.4.3 Leséchangesavecnospartenaires 40
I.1.5 L ’évolutionetletraitement
delademandeenprovenance
despaysd’originesûrs 14 III Les moyens 42
I.1.6 Lademanded’asileoutre-mer 15
III.1 Lebudget 44
I.2 L esproflsdelademanded’asile
parcontinentgéographique 17 III.2 Lesressourceshumaines 45
I.2.1 L’Afrique 17 III.2.1 Unestructuredesemploisconsolidée 45
I.2.2 L’Amérique 20 III.2.2 Unepolitiquedeformationdiversifée 45
I.2.3 L’Asie 21 III.2.3 Ledéveloppementdesmobilités 46
I.2.4 L’Europe 23
III.3 L’activitéd’interprétariat 47
I.3 Lademanded’asileàlafrontière 26 III.3.1 L’accroissementdesdépenses
I.3.1 Lesfux 26 d’interprétariat 47
I.3.2 Letraitementdelademande 26 III.3.2 Lebesoind’interprétariatauplusprès
delademanded’asile 47
I.4 Lademanded’apatridie 27 III.3.3 Lerenforcementdesexigences
I.4.1 Leprofldelademande 27 dequalitédel’interprétariat 48
I.4.2 Letraitementdelademande 27
III.4 Lesactionsinformatiques 49
II L’activité de l’Ofpra 28 Conclusion 50
II.1 L’instructiondelademande 30 Annexes 51
II.1.1 Lesdécisions 30
II.1.2 Lesdéboutésdelademanded’asile 31 Glossaire 81
II.1.3 Lesentretiens 32
II.1.4 Lesstocksetlesdélais 32 Chronologie 82
Organigramme 83
Les membres du conseil d’administration
de l’Ofpra
PRESIDENT
M.FrancisGIRAULT* Nommé pardécretsurpropositionduministredesafairesétrangèreseteuropéennes
MEMBRES
M.EtiennePINTE Parlementairedésignéparl’Assembléenationale
M.Jean-RenéLECERF ParlementairedésignéparleSénat
M.PatrickGAUBERT ReprésentantdelaFranceauParlementeuropéen
M.PatrickSTEFANINI S ecrétairegénéralduministèredel’immigration,del’intégration,del’identité
nationaleetdudéveloppementsolidaire
M.ChristopheMIRMAND Dir ecteurdelamodernisationetdel’actionterritorialeauministèredel’intérieur
M.GérardERRERA Secrétairegénéralduministèredesafairesétrangèreseteuropéennes
MmePascaleFOMBEUR Directeurdesafairescivilesetdusceauauministèredelajustice
M.PhilippeJOSSE Dir ecteurdubudgetauministèredubudget,descomptespublicsetdelafonction
publique
M.Jean-PierreGUARDIOLA Chef duservicedel’asileauministèredel’immigration,del’intégration,del’identité
nationaleetdudéveloppementsolidaire
M.LakdarKRIOUCHE Représentantéludupersonneldel’Etablissement
M.FranciscoGALINDO-VELEZ ReprésentantduHCRenFrance
M.XavierEMMANUELLI PrésidentduSAMUsocial
M.OlivierBRACHET AdministrateurdeForumréfugiés
Ledirecteurgénéraldel’Ofpra,M.Jean-FrançoisCORDET,participeégalementauxséancesduconseild’administration
avecvoixconsultative.
*M.JeanGAEREMYNCKaéténommépardécretdu04/03/09présidentduconseild’administration
Avant-propos
En2008,lenombrededemandesd’asileaaugmentépourlapremièrefoisdepuis2004,confrmantparlà
mêmelesprémicesd’unereprisedesfuxobservéeàlafn2007.Sicephénomèneesteuropéen,ilconcerneégalement
enFrancetouteslescatégoriesdedemandes:asileàlafrontière,pr emièresdemandes,réexamens,mineursmaisaussi
demandesd’asileoutre-mer.
Acetégard,lademanded’asileoutre-mer(départementsfrançaisd’Amérique,Réunion,Mayotte)aplusque
doubléen2008etlerythmededéploiementdesmissionsd’agentsdel’Ofprasur places’estaccéléré,révélantlacapa-
citéd’adaptationetderéactivitédel’Etablissement.Cettehaussenonnégligeabledelademanded’asileultramarinea
parailleursétéàl’originedel’organisationd’unpremierséminairedetravailetd’échangesentrel’Ofpraetlespréfectures
d’outre-meràBasse-Terre.
Dupointdevueinstitutionnel,l’annéeécouléeaétémarquéeparlapublicationdudernierdécretd’application
de la loi du 20 novembre 2007, le 15 juillet 2008. Il parachève la transcription réglementaire du changement de
tutelledel’Ofpraen modifant,notamment,lacompositionduconseild’administrationdel’Etablissement.Lavisitedu
ministredel’immigration,del’intégration,del’identiténationaleetdudéveloppementsolidairedansleslocauxde
l’Ofceàlafndel’étéa,quantàelle,symboliquementclôtleprocessusdetransfertdetutelle.
Mais2008aaussiétéladernièreannéedeviedel’EtablissementpublicOfpra/ CNDAetlesdeuxinstitutions
onttoutaulongdel’annéeœuvré,deconcertaveclesreprésentantsduConseild’Etat,pourquelaséparationOfpra/
CNDAs’opèreefcacement,sansheurtsetdanslerespectdesusagersdecesservices.
Enfn, au cours du second semestre 2008, la présidence françaisede l’Union européenne a également
inscritl’asileaucœurdesonaction.Ainsi,lePacte européen sur l’immigration et l’asile(etnotammentsapartieIV)entend
jeterlesbasesdelasecondephasedurégimed’asileeuropéencommun.Parmilesmesuresactées,lacréationd’un
bureaueuropéend’appuidansledomainedel’asileen2009,bureauquidevraitfavoriserles échangesd’expériences,
d’analysesetd’informationsentrelesinstanceschargéesd’examinerlesdemandesd’asileauseindesdiférentsEtats
membres.Danscetteperspective,l’Ofce devrasavoirprendrelesinitiativesnécessairespourparticiperpleinementà
cettepremièreétapedelamiseenœuvredurégimed’asileeuropéencommun.
FrancisGIRAULT
Président du conseil d’administration de l’Ofpra
1
La demande | d’asileLa demande
d'asile
La demande | d’asileL’évolution de la demandeI.1
Commeen2007,lenombredemineursaccompagnantsI.1.1 Présentation
est en nette augmentation parmi certaines nationalités:
Russes, Maliens, Kosovars. S’agissant des Russes et desgénérale :
Kosovars,celarésultedelaprogressiond’unemigrationà
caractèrefamilial;pourlesMalienscettesituations’expli-une reprise de
queparlaproblématiquedel’excision.
la demande d’asile LapartdelarégionIle-de-France,enbaisseaucoursdes
trois dernières années, augmente de nouveau en 2008
En2008,l’Ofpraa enregistré42599demandes(réexamens atteignant 47% de la demande globale. Après la région
et mineurs accompagnants compris) soit une hausse de Ile-de-France,lesquatreprincipalesrégionsderésidence
19,9%parrapportàl’annéeprécédente.Ainsi,lestendances desdemandeursd’asilesont:larégionRhône-Alpes(8%),
tirées des indicateurs du dernier trimestre de l’année les DOM-COM (6,8%), la région PACA (4,5%) et la région
2007, laissant présager une stabilisation voire une éven- Alsace(3,5%).Ilconvienttoutefoisdenoterunebaissede
tuellereprisedelademanded’asileenFrance,setrouvent la région Rhône-Alpes par rapport à l’année précédente
confrmées. Si cette augmentation de la demande est alorsquelesDOM-COMsontentrèsnetteaugmentation.
imputableenpartieauxmineursaccompagnants(+49,4%) Il n’en demeure pas moins que la demande d’asile
et aux demandes de réexamen (+17,3%), l’évolution restemajoritairementconcentrée(69,8%)danscescinq
despremièresdemandesestégalementorientéeàla premières régions. Ponctuellement, certains départe-
hausse(+13,7%).(cf.annexeI) ments ont vu le nombre de demandeurs d’asile qui y
résidentcroîtredefaçonsignifcativeparrapportà2007:
les Pyrénées-Orientales, l’Ille-et-Vilaine, la Mayenne, laEvolutiondunombredesdemandesd’asileen
Saône-et-LoireetleGard.(cf.annexeVII etVIII)Francedepuis1981
(horsmineursaccompagnants)
70 000
61 422
57 616
60 000
50 000
52 204
40 000 34 258
30 000
27 063
20 000
17 405
10 000
0
èresPrimo-demandes Demande globale (1 demandes + réexamens)
L’observationdel’évolutiondelademanded’asileenFrance
depuisledébutdesannées1980permetdevisualiserun
phénomène cyclique avec deux pics de la demande en
1989et2003.L’année2008paraîtsesitueraudébutd’un
nouveaucycledecroissance(cf.annexeII).L’accélération
delahaussedespremièresdemandesaucoursdesderniers
mois de 2008 et le faitque la majorité des nationalités
inscritesau« top ten»del’Ofce soitenaugmentationlais-
sentprévoirunepoursuitedecetteévolutionen2009.
La demande d’asile
1981
1982
1983
1984
1985
1986
1987
1988
1989
1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008Premièresdemandesd’asile
(horsmineursaccompagnants)
pardépartementderésidence
en2008
-de34
34-73
74-156
157-394
395et+
rappel
Larégionalisationdel’admissionauséjour
desdemandeursd’asile
LeComitéinterministérielducontrôledel’immi-
gration a décidé, le 29 novembre 2005, l’expéri-
Premièresdemandesd’asilementationdelarégionalisationdel’admissionau
séjourdesdemandeursd’asile.Cetteréforme,pr ise (horsmineursaccompagnants)
danslecadredelarationalisationdesprocédures, pardépartementd’APSprésente plusieurs avantages : une amélioration
de l’harmonisation des règles de l’admission au en2008
séjourdesdemandeursd’asile,unecohérenceavec
la réformedu dispositifnational d’accueil et la
possibilité d’un accès aux bornes numériques
Eurodacsurl’ensembleduterritoire.
Le principe est que l’admission au séjour et la
délivrance de l’APS relèvent de la compétence
de la préfecturede région, les préfecturesde
département restant compétentes pour le suivi
administratif(renouvellement des récépissés), la
délivranceéventuelled’untitredelongséjourou
lanotifcationdel’OQTF(refusdeséjour).
Au 31 décembre 2008, cette nouvelle procédure
étaitmiseenœuvredans11régions:
HAUTE-NORMANDIE(depuisle11/06/06)
BRETAGNE(11/06/06)
BASSE-NORMANDIE(29/04/07)
AQUITAINE(02/05/07)
CHAMPAGNE-ARDENNE(03/05/07)
AUVERGNE(29/04/08)
POITOU-CHARENTES(30/04/08)
FRANCHE-COMTE -de34
PICARDIE(31/05/08)
34-73LIMOUSIN
LORRAINE(11/06/08) 74-156
157-394Lacarteci-contre,illustrantladélivranced’APSpar
départementen2008,metenévidencelamontée 395et+
en puissance progressive de la régionalisation de
l’admissionauséjourdesdemandeursd’asile.
La demande d’asileLes tendances socio-démographiques observées depuis laSerbieetleKosovo(-8%),laTurquie(-2,6%);parailleurs,
2004-féminisation progressivedelademanded’asile, l’Algérienefgureplusdansle«top ten».Leshaussesles
baisse de la proportion des célibataires au sein de la plus spectaculaires sont liées à des problématiques parti-
demande, vieillissement de la population des deman- culières:l’excisionpourlesMaliennes,lerenversementdu
deurs d’asile – se trouvent confrmées en 2008. Ainsi, la régimeducolonelMohamedBacarsurl’îled’Anjouanpour
partdesfemmespassede32,9%en2004à37,6%en2008; lesComoriens.Ilconvientdenoteruneaccélérationdela
celle des célibataires de 52,5% à 48% ; l’âge moyen de demandeaucoursdusecondsemestrepourlesBangladais
31,2ansà31,4ans.Unexamenplusprécisfaitapparaître et les Srilankais et une baisse progressive de la demande
pourcertainesnationalitésunecorrélationentrelevieillis- malienne à compter du mois d’août. Globalement, le
sement de la population des demandeurs d’asile et sa continent le plus touché par la reprise de la demande
féminisation (lapartdesfemmesestsupérieureà50%avec d’asileestl’Afrique (+46%).(cf.annexeX)
un âge moyen supérieur à la moyenne). C’est le cas pour
lesArméniens,lesAzerbaïdjanais,lesRussesetlesChinois. Larépartitiondesdemandeursd’asileparoriginegéogra-
Acontrario,pourd’autresnationalitéslapopulationestma- phiquesurleterritoirefrançaisnes’estpasprofondément
joritairementmasculineettrèsjeune:lesTurcs,lesAfghans, modiféeparrapportàl’annéeprécédente.Lesdemandeurs
lesPakistanais.Enrevanche,lesdemandesafricainesontla d’asiled’origineeuropéennesontmajoritairementconcentrés
proportiondefemmeslaplusimportante(42%)maisleur danslesrégionsdel’estetdusud,lesdemandeursafricains
âge moyen est inférieur à la moyenne : les Angolais, les dans les régions du nord et de l’ouest. La dissémination
Congolais,lesEthiopiens,lesNigériansetlesMaliens.Seule sur l’ensemble du territoire des demandeurs asiatiques
exception notable pour la demande africaine : le Soudan observéeen2007seconfrmeen2008(cf.annexeIX).
avec92%d’hommesetunâgemoyende28,7ans,situation
Demandesd’asileenEuropeàmettreenparallèleavecleprofldelademande.
évolution % Pays DA 2008 DA 2007Les pyramides des âges comparées des demandeurs 2008 / 2007
France 42 599 35 520 19,9%d’asile en 1998 et 2008 (cf.annexeV) fontapparaître le
Royaume-Uni 41 215 42 355 -2,7%
vieillissement et la féminisationde la population des Allemagne 28 018 30 303 -7,5%
demandeursd’asilesur10ans. Suède 24 860 38 347 -35,2%
Grèce 20 000 26 735 -25,2%
Suisse 16 606 10 387 59,9%S’agissantdelasituationfamilialedes demandeursd’asile,
Autriche 12 809 11 879 7,8%
ilconvientdereleverqueprèsdelamoitiédesdemandeurs Belgique 12 252 11 115 10,2%
Sources : homologues respectifs et IGCd’asilesontcélibataires(48%).Parmiceux-ci,plusdesdeux
1ères DA + mineurs accompagnants + réexamens inclus, sauf : Belgique : mineurs accompagnants exclus
tiers sont des hommes. Les demandeurs en situation de
rupturefamiliale(divorce,veuvage,séparation)représentent En 2008, la France devient à nouveau le premier pays
prèsde5%dutotaldesdemandes.Auseindecettecaté- destinatairededemandeursd’asileenEurope,avecun
gorielesfemmessontsur-représentées:ellesconstituent nombrededemandeslégèrementsupérieuràceluiobservé
52% des demandeurs divorcés, 85% des veufs,63% des au Royaume-Uni (41 215 contre 42 599 pour la France).
séparés.(cf.annexeV ) L’Allemagne a enregistré quant à elle près de 15 000
demandesdemoinsquelaFrance.EnGrèceetenSuède,
En2008,lepremierpaysdeprovenancedesdemandeurs les demandes d’asile sont en baisse alors qu’elles étaient
d’asile est la Russie avec une augmentation de 5% par enforte augmentationl’annéeprécédente.Enfn,enSuisse
rapportàl’annéeprécédente(2102premièresdemandes). l’augmentationdelademandeen2008esttrèssoutenue
Ils’agitpourlatrèsgrandemajoritédepersonnesissuesde (+59,9%),tandisqu’enBelgiqueetenAutrichecettehausse
la communauté tchétchène ou originaires des diférentes n’estpasnégligeablenonplus(respectivement+10,2%et
républiquesduCaucasenord.Parmilesdixprincipauxpays +7,8%).
de provenance, seuls deux fux sont orientés à la baisse :
La demande 10 d’asile