EN COURS
4 pages
Français

EN COURS

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
4 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Observatoire de l’emploiDécembre 2006 BASSIN D’EMPLOI DE SAINT-OMERObjectifs du partenariat :décideurs locaux par le prisme de l’Agence ♦ Assurer le suivi et Editod’Urbanisme,l’évaluation de la situation de J’ai le grand plaisir de vous transmettre ♦ Croiser et interpréter les données l’emploi sur le bassin de vie à cette nouvelle publication qui, «sources» afi n de satisfaire les besoins du l’aide d’indicateurs pertinents, dans le contexte actuel, était très Service Public de l’Emploi dans la diffusion pérennes et partagés par attendue par l’ensemble des et l’appropriation de ses données par le l’ensemble des partenaires,acteurs du bassin d’emploi de plus grand nombre. Le partenariat doit er ♦ Articuler et partager l’ensemble Saint-Omer. Ce 1 numéro aussi répondre aux besoins des décideurs des informations et analyses auprès de l’observatoire de l’emploi résulte d’un nouveau locaux de bénéfi cier sur le long terme des acteurs par le biais d’un bulletin partenariat tissé entre notre Agence d’Urbanisme et d’une information leur permettant la mise trimestriel d’information,le Service Public de l’Emploi, et plus sécifi quement en œuvre des politiques publiques et leur ♦ Organiser et pérenniser un partenariat l’ANPE et les ASSEDIC. Capitaliser, organiser et évaluation. étroit entre le Service Public de l’Emploi diffuser la connaissance pour aider à la décision (notamment ANPE et ASSEDIC) et les est une des missions principales de notre Agence d’Urbanisme. C’est ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 172
Langue Français

Exrait

Observatoire de l’emploi
Décembre 2006 BASSIN D’EMPLOI DE SAINT-OMER
Objectifs du partenariat :
décideurs locaux par le prisme de l’Agence ♦ Assurer le suivi et Edito
d’Urbanisme,l’évaluation de la situation de J’ai le grand plaisir de vous transmettre
♦ Croiser et interpréter les données l’emploi sur le bassin de vie à cette nouvelle publication qui,
«sources» afi n de satisfaire les besoins du l’aide d’indicateurs pertinents, dans le contexte actuel, était très
Service Public de l’Emploi dans la diffusion pérennes et partagés par attendue par l’ensemble des
et l’appropriation de ses données par le l’ensemble des partenaires,acteurs du bassin d’emploi de
plus grand nombre. Le partenariat doit er ♦ Articuler et partager l’ensemble Saint-Omer. Ce 1 numéro
aussi répondre aux besoins des décideurs des informations et analyses auprès de l’observatoire de l’emploi résulte d’un nouveau
locaux de bénéfi cier sur le long terme des acteurs par le biais d’un bulletin partenariat tissé entre notre Agence d’Urbanisme et
d’une information leur permettant la mise trimestriel d’information,le Service Public de l’Emploi, et plus sécifi quement
en œuvre des politiques publiques et leur ♦ Organiser et pérenniser un partenariat l’ANPE et les ASSEDIC. Capitaliser, organiser et
évaluation. étroit entre le Service Public de l’Emploi diffuser la connaissance pour aider à la décision
(notamment ANPE et ASSEDIC) et les est une des missions principales de notre Agence
d’Urbanisme. C’est sur la base de cette spécifi cité
que ce partenariat exemplaire s’est concrétisé. Organisation des publications :
Jean-Marie Barbier
Président de l’Agence intercommunalité dans le contexte global ♦ Une première page sur les «chiffres
du bassin d’emploi de Saint-Omer clés» dont il est indispensable d’assurer le
L’ANPE de Saint Omer et (courant mars)suivi,
l’ASSEDIC ont souhaité, • Deux publications à l’échelon du ♦ Une double page dédiée aux données
à travers les objectifs du bassin d’emploi (juin et septembre)et analyses de l’ANPE sur les Demandes
Service Public de l’Emploi, • Une publication plus étoffée d’Emploi Enregistrées par trimestre (DEE) et
participer à la diffusion des spécifi quement dédiée à l’évolution les Demandes d’Emploi en Fin de Mois (DEFM)
informations qui caractérisent la situation du de l’emploi salarié et des effectifs des par âge, sexe, niveau de formation ou encore
bassin d’emploi de Saint-Omer et de ses établissements par secteur d’activité sur le ancienneté de la demande d’emploi,
cinq intercommunalités. bassin d’emploi à partir des données ASSEDIC ♦ Une page « Le coup de zoom de
C’est avec satisfaction qu’aujourd’hui
l’Agence d’Urbanisme » dont
un partenariat a pu être mis en place Evolution du taux de chômage*l’objectif est la mise en avant 20%avec l’Agence d’Urbanisme basé sur France entière de phénomènes nouveaux
la complémentarité entre partage des
concernant l’évolution de
informations, analyse et diffusion.
15%l’emploi afi n d’ouvrir le débat
Région Nord-La mission principale de l’Agence 13% Pas-de-Calais et d’initier la mise en œuvre de 12,9%
d’Urbanisme comme du Service Public 12,1%politiques publiques dans ce
de l’Emploi est de donner aux acteurs de 10% Département du domaine, 9,5% Pas-de-Calais notre bassin les éléments qui caractérisent ♦ Quatre publications par
les évolutions et les faits marquants de
Bassin d’emploi an sont ainsi prévues :
5% de Saint-Omercelui-ci. 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006• Une publication illustrant
Gaëtan DELACRE *Décembre de chaque année sauf pour 2006 - Données CVS au la situation de chaque sens du BIT - Source INSEEDirecteur ANPE de Saint-Omer
Publication de l’Agence d’Urbanisme et de Développement de la Région de Saint-Omer - Imprimé par nos soins.
Rue Albert Camus - BP 87 - 62968 Longuenesse Cedex . Tel : 03 21 38 01 62 - Email : accueil.audrso@wanadoo.fr - ISSN en coursBassin d’emploi de Saint-Omer - page 2 sur 4
Demande d’Emploi Enregistrée (DEE) sur Observatoire
de l’emploi le second trimestre depuis 2003
Catégories 1, 2 et 3
Répartition par âge
Le volume des inscriptions sur le
1200ème2 trimestre a été constant sur
1000le bassin audomarois de 2003 à
2005 avant de connaître une baisse
800
importante de 2005 à 2006 ( - 12% ).
600
Cette baisse des inscriptions concerne
400Défi nition : toutes les tranches d’âge mais est plus
fortement marquée pour les 26 à 49 ans DEE : La 200
( - 15,4 % ), pour les plus de 50 ans Demande
0d’Emploi ( - 20,7 % ), contre seulement - 5,2 %
- 26 ans 26 ans 27 à 30 à 40 à 50 à 60 ans 26 à 50 ans
Enregistrée pour les moins de 26 ans. 29 ans 39 ans 49 ans 59 ans et + 49 ans et +
correspond 2005 Trimestre 22003 Trimestre 2
Même tendance au niveau régional mais la
2004 Trimestre 2 2006 Trimestre 2aux inscriptions
baisse a commencé dés 2004.sur la période Sources : ANPE/SIAD
concernée.
Répartition par niveau de formation
Niveau VI :
Sortie du collège
La tendance observée depuis 1000 ème ème ème(6 , 5 , 4 )
2004 est une baisse de la part Niveau V bis : 800
des niveaux VI et V bis dans les èmeSortie de 3
600inscriptions ( 22,2 % en 2004 générale,
ème èmecontre 18,9 % en 2006 ) et à 400 4 et 3
l’inverse une augmentation des technologiques
200
niveaux III et supérieur ( 12,3 % et abandon des
0 préparations au en 2004 contre 14,7 % en 2006 ). Niv VI Niv V bis Niv V Niv IV Niv III Niv I / II Non
CAP et BEPdéterminéLa part des niveaux 5 dans ces
Niveau V : 2003 Trimestre 2 2005 Trimestre 2inscriptions reste la plus forte
2004 Trimestre 2 2006 Trimestre 2 Brevet des collèges,avec 47 % en 2006.
Sources : ANPE/SIAD CAP, BEP, CAPA,
Tendance identique au niveau de BEPA
la Région.
Répartition par sexe
La part des femmes dans les inscriptions comme 1200
demandeurs d’emploi au second trimestre est restée 1000
majoritaire sur ces 4 dernières années avec une baisse 800
marquée de 2005 à 2006 ( 54,6 % en 2005 contre 600
51,7 % en 2006 ) 400
200La Région à l’inverse a toujours connu une proportion
0de femmes plus faible dans les inscriptions de l’ordre Homme Femme
de 47 %.
2005 Trimestre 22003 Trimestre 2
2004 Trimestre 2 2006 Trimestre 2
Sources : ANPE/SIAD
Agence d’Urbanisme et de Développement de la Région de Saint-Omer - Décembre 2006Bassin d’emploi de Saint-Omer - page 3 sur 4
Demande d’Emploi Fin de Mois (DEFM) Observatoire en juin depuis 2003 de l’emploiCatégories 1, 2 et 3
Répartition par âge
Le nombre de demandeurs d’emploi en juin
4000
2006 a retrouvé le niveau de juin 2003,
3500
à savoir environ 6350 demandeurs.
3000
La répartition par tranche d’âge est
2500
pratiquement restée identique :
2000
- environ 27 % pour les jeunes de moins 1500
de 26 ans,
1000 Défi nition :- environ 58 % pour les 26 à 49 ans,
500
DEFM : La - environ 15 % pour les plus de 50 ans,
0 Demande d’Emploi
moins 26 ans 27 à 30 à 40 à 50 à 60 ans 26 à 50 ans
Cette répartition diffère de celle de la de 26 ans 29 ans 39 ans 49 ans 59 ans et + 49 ans et + Fin de Mois
Région en particulier pour les jeunes correspond aux
Juin 2005 Trimestre 2Juin 2003 Trimestre 2 puisque la Région se situe à 24 % à demandeurs en
Juin 2004 Trimestre 2 Juin 2006 Trimestre 2
fi n juin 2006. cours à la fi n du Sources : ANPE/SIAD
mois.
Répartition par niveau de formation
Niveau IV :
La répartition des L’évolution est la même 3500Baccalauréat
demandeurs d’emploi au niveau de la Région général ou 3000
par niveau de formation avec une baisse des fai-professionnel
2500
Niveau III : se caractérise par une bles niveaux et une aug-
2000BTS, DU, DEUG diminution des faibles mentation des niveaux
( Bac + 2) 1500 niveaux de formation ( VI supérieurs mais avec
Niveau I / II : et V bis ) : des taux différents : 1000ndDiplômes de 2 • 24,2 % pour • 26,5 % en juin ème 500et 3 cycles
les niveaux VI et 2003 contre 23 % en universitaires 0
Vbis en juin 2006, Niv VI Niv V BIS Niv V Niv IV Niv III Niv I / II Non juin 2006 et une aug-ou grandes
déterminé mentation des niveaux • 14,5 % pour écoles
Juin 2005 Trimestre 2Juin 2003 Trimestre 2 supérieurs ( III et + ) les niveaux III et
Juin 2004 Trimestre 2 Juin 2006 Trimestre 2
• 10,3 en juin 2003 supérieurs.Sources : ANPE/SIAD
contre 11,5 % en juin
2006.
Répartition par ancienneté d’inscription
5000
4000
L’évolution de la demande d’emploi par durée
3000 d’ancienneté est la plus déterminante et la plus
préoccupante concernant le bassin audomarois
2000
puisque la part des demandeurs d’emploi avec
1000 une ancienneté d’inscription supérieure à 1 an
est passée de 34 % en juin 2003 à 43,7 % en juin
0
< 12 mois 12 à 23 mois 24 à 35 mois 36 mois et + 2006.
Juin 2005 Trimestre 2Juin 2003 Trimestre 2
Sur la même période, la Région est passée de 36 % Juin 2006 Trimestre 2Juin 2004 Trimestre 2
à 39 %.Sources : ANPE/SIAD
Agence d’Urbanisme et de Développement de la Région de Saint-Omer - Décembre 2006Bassin d’emploi de Saint-Omer - page 4 sur 4
Observatoire Coup de zoom de l’Agence d’Urbanisme...
de l’emploi
Depuis 2001, le bassin d’emploi de Saint-Omer a connu une Évolution des principales catégories de demandeurs d’emploi
Femmes 1,2dégradation continue de sa courbe du chômage supérieure
1,1à celles de la Région Nord/Pas-de-Calais et de la Métropole.
DELD
1,0Cette évolution s’explique par l’augmentation du nombre de
0,9 - 25 ansdemandeurs d’emploi dont la croissance (+18%) a largement
0,8
dépassé les tendances nationales (+8%) et régionales (+2%).
DEFM0,7
Cette détérioration du marché du travail s’explique par un double 0,6
phénomène : augmentation des moins de 26 ans (+33%) et croissance 0,5
depuis 2002 des Demandeurs d’Emploi de Longue Durée (DELD) 0,4
1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005(+22%).
n’étonnera personne. En revanche, le
Sur un bassin d’emploi subissant à la fois les effets conjugués de la
nouvel élan de la courbe du chômage de
croissance de sa population active et de la restructuration industrielle du
longue durée mérite une attention toute
1er employeur local, la progression des jeunes dans la structure du chômage
particulière.
Par âge
Répartition par âge des Demandeurs d’Emploi en Fin de Fin juin 2006, 2779 Demandeurs d’Emploi de Longue Durée sont recensés à l’ANPE
Mois (DEFM) inscrits depuis plus de 12 moisde Saint-Omer, soit 48,7% des demandeurs d’emploi. Cette catégorie correspond
à une population plutôt féminine (60%) dont la moyenne d’âge est relativement 27,5 37,250 ans et +
élevée.
25,6 22,530 à 49 ans
Mais si 22% de ces chômeurs ont plus de 50ans et 50% entre 30 et 49
22,6 16,1Ventilation des DELD par âge 26 à 29 ans
ans, il n’en demeure pas moins que 17% d’entre eux ont moins de - 26 ans
50 ans et + 17% 19,2 8,1- 26 ans22% 26 ans.
26 à 23,8 19,9Tous âges En %Les chômeurs de très longue durée (plus de 2 ans) atteignent 45,6% 29 ans
10% 0 10 20 30 40 50 60 70 des effectifs de cette catégorie.
30 à 49 ans
12 à 23 mois 2 ans et plus51% 1268 personnes sont en recherche d’emploi depuis plus de 2 ans, ce qui
Sources : ANPE de Saint-Omerreprésente 20% des inscriptions à l’Agence Locale pour l’Emploi.
Par niveau de formation Le niveau de qualifi cation et les risques de
chômage de longue duréeLe manque de qualifi cation pénalise les demandeurs d’emploi. Ce constat général se confi rme à
Équilibre
l’analyse des chiffres locaux. 48% des DELD n’ont aucune qualifi cation. Cependant, cette règle est
Niveaux I/II
loin d’être homogène. Il apparaît ainsi plus facile de (re)trouver un emploi dans l’Audomarois avec un
Niveau III
niveau III (BAC+2) qu’un niveau I ou II (BAC +3 et plus).
Niveau IV
En effet, le niveau III (BAC+2) correspond plus à la structure de Ventilation des DELD
Niveau Vpar niveau de formation l’économie locale et aux attentes de ses entreprises.
Niveaux I/II Niveau VBis
4% Niveau VI Si la structure du chômage apparaît relativement équilibrée Niveau VINiveau III 16%
7% 0 50 100 150Niveau IV pour les niveaux V (CAP/BEP), il n’en est pas de même
17% Niveau Sous-représentation des DELD Sur-représentation des DELDpour les niveaux V Bis et VI (sans diplôme) : véritables
VBis dans les DEFM dans les DEFM
8% “trappes” à chômage de longue durée. Poids des DELD de la cat. i dans les DELDIndice de la cat. i
Niveau V Poids des DEFM de la cat. i dans les DEFM
48% Sources : ANPE de Saint-Omer
Par Métier Situation des demandeurs d’emploi par métiers recherchés (ROME)
Poids des DELD (En%)Les professions paramédicales, les cadres Services aux pers.60
DEFM : 1739Autres industries ; 42commerciaux, les métiers du BTP, de l’hôtellerie ou DELD : 888
55 Poids desde l’artisanat, ainsi que les postes techniques ou
DELD : 51%Ind. de process ; 130
50d’encadrement de l’industrie... sont relativement peu Formation init. et
Transp. logistique ; 373continue ; 84 Agriculture ; 246concernés par le chômage de longue durée. Maîtrise, 45 Distrb. et vente ; 905techn., cadres Méca., électron., élec. ; 267 Sources : ANPE deServices admin.
hors-ind. ; 44 Saint-OmerIl n’en est pas de même pour les services à la et com. ; 656Maîtrise et tech. ind. ; 94Cadres admin. 40
et com. ; 119 Action sociale ; 191personne, les industries de l’électronique (effet
Légende :Cadres techn. Hôtellerie ; 236
35ind. ; 46“Solectron”), les transports et la logistique, : Nombre de De-
mandeurs d’emploi Artisanat ; 95 BTP ; 513l’agriculture, les services administratifs et en fi n de mois30
Cadres Exemple : métiers Prof. médicales ; 132commerciaux ; 80commerciaux ou de la distribution et de la vente. de l’hôtellerie ; 236
25 DEFM
0 100 200 300 400
Agence d’Urbanisme et de Développement de la Région de Saint-Omer - Décembre 2006
Nombre de DELD

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents