2 pages
Français

Les débouchés des études en Science Politique - Accueil: FACULTE ...

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Les débouchés des études en Science Politique - Accueil: FACULTE ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 347
Langue Français

Exrait

Les études de Science politique : quels débouchés
La filière Science politique proposée à l’Université Lille 2 est accessible à partir de la 3
ème
année de Licence ;
l’accès y est de droit pour les étudiants ayant validé leur 2
ème
année de Licence Sciences Juridiques, Politiques
et Economiques mention Droit ou AES ou sur examen de dossier pour les étudiants issus d’autres Licences ou
de Classe préparatoire.
De la Licence au Master, cette filière permet aux étudiants d’enrichir leur culture générale grâce aux
enseignements de science politique, de droit public et de sciences sociales (histoire, sociologie, anthropologie,
philosophie, géographie…). Les mentions et spécialités proposées en Master conduisent à des emplois variés
dans le secteur public et dans le secteur privé. Quelques exemples :
DANS
LE
SECTEUR
PUBLIC
La fonction publique territoriale
Les diplômés de la filière Science politique (Master professionnel
Management des collectivités territoriales, Ingénierie de projet,
Communication publique et concertation…) peuvent occuper des
postes
variés
au
sein
des
collectivités
locales
(mairies,
communautés
d’agglomérations,
conseils
généraux,
conseils
régionaux…) : des fonctions d’encadrement (diriger un service), des
fonctions de communication publique, des fonctions de chefs de
projet…Leur recrutement s’effectue soit en qualité de contractuels
sur une mission, soit, le plus souvent, par recrutement statutaire
après réussite à un concours (celui d’attaché territorial ou celui
d’administrateur territorial).
N.B. la réussite à un concours ne vaut pas affectation sur un poste :
il appartient aux lauréats de se faire ensuite recruter par une
collectivité
.
La fonction publique d’Etat
Les diplômés de Science politique peuvent
intégrer sur concours la
fonction publique d’Etat : ils peuvent présenter les concours d’entrée
dans les grands instituts de
formation des cadres de la Fonction
publique (l’ENA pour le haut encadrement, les IRA (Instituts
Régionaux
d’Administration)
pour
les
carrières
d’attachés
d’administration au sein de différents ministères), mais aussi les
concours externes directs des Impôts, du Trésor, des Douanes, du
Travail…qui nécessitent tous une solide préparation et une bonne
culture générale.
N.B. L’affectation sur un poste tient compte à la fois du rang de
classement au concours et des postes offerts.
Les organismes publics et para-
publics
Les EPIC (établissements publics industriels et commerciaux) tels
que la SNCF, les entreprises autonomes de droit public telles que
LA POSTE,
les établissements publics tels que les Universités,
l’ANPE…sont également susceptibles d’intéresser les diplômés de
Science politique. Certains recrutent sur concours, d’autres par voie
de recrutement direct, sur des contrats de droit privé. Les métiers
sont variés et concernent des missions d’encadrement, de
management, de communication, ou encore d’études et de conseil.
Les fonctionnaires internationaux
Les fonctionnaires européens
Les Institutions européennes (Parlement européen, Commission
européenne…),
l’ONU
(UNICEF,
UNESCO,
OMS…):
les
organisations
internationales
offrent
une
grande
variété
de
professions. Si l’union Européenne recrute sur concours (mais le
concours ne vaut pas recrutement, il faut ensuite trouver son poste),
les autres organisations internationales recrutent sous des statuts
divers (CDI, CDD, consultants, vacataires…). Un point commun :
beaucoup de candidats pour peu d’élus d’où la nécessité de bien