Les déplacements domicile-travail dans Besançon et sa périphérie

-

Français
6 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L'intensification et l'allongement des déplacements domicile-travail sont responsables pour une large part du trafic dans l'agglomération bisontine. En dépit des efforts consentis pour l'amélioration des transports urbains, l'automobile garde une place prépondérante. À l'image des grandes agglomérations, les embouteillages aux heures de pointe et la pollution sont devenus des problèmes majeurs, particulièrement prégnants aux entrées de ville, sur les boulevards périphériques et sur les axes principaux de la ville. En attendant les résultats de l'enquête auprès des ménages sur leurs déplacements pour la fin 2005, l'analyse des résultats du recensement de 1999 permet de mesurer l'intensité des déplacements entre le domicile et le lieu de travail ainsi que les modes de transports utilisés à l'échelon infra-communal. L'étude porte sur les trois-quarts des déplacements domicile-travail, à l'échelle infra-communale, soit 48 000 emplois et 34 000 actifs résidents dans Besançon.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 98
Langue Français
Signaler un problème
www.audab.org
www.insee.fr insee-contact@insee.fr 0 825 889 452 (0,15/mn)
ESS057818 Prix : 2,50
INSEE Franche-Comté - l'essentiel Nº 78 1
nº 78 mars 2005
Lintensification et lallongement des déplacements domicile-travail sont responsables pour une large part du trafic dans lagglomération bisontine. En dépit des efforts consentis pour lamélioration des transports urbains, lautomobile garde une place prépondérante. À limage des grandes agglomérations, les embouteillages aux heures de pointe et la pollution sont devenus des problèmes majeurs, particulièrement prégnants aux entrées de ville, sur les boulevards périphériques et sur les axes principaux de la ville. En attendant les résultats de lenquête auprès des ménages sur leurs déplacements pour la fin 2005, lanalyse des résultats du recensement de 1999 permet de mesurer lintensité des déplacements entre le domicile et le lieu de travail ainsi que les modes de transports utilisés à léchelon infra-communal. Létude porte sur les trois-quarts des déplacements domicile-travail, à léchelle infra-communale, soit 48 000 emplois et 34 000 actifs résidents dans Besançon.
DES QUARTIERS À VOCATION DIFFÉRENTE
L a v i l l e d e B e s a n ç o n compte 14 grands quar-tiers qui peuvent se diffé-rencier en trois catégories suivant limportance rela-tive de lemploi et des ac-
tifs résidents. Cette « spé-cialisation » des territoi-res facilite lanalyse des déplacements : un quar-tier à vocation économi-q u e v a a c c u e i l l i r p l u s
dactifs quil ne perdra de résidents durant la jour-née alors que le phéno -mène inverse sera observé dans les quartiers résiden-tiels.