Plus 100 000 actifs franciliens en 3 ans - Résultats de l
2 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Plus 100 000 actifs franciliens en 3 ans - Résultats de l'Enquête Emploi en continu de 2005

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
2 pages
Français

Description

En 2005, l'Ile-de-France compte 5,5 millions d'actifs parmi eux près de 5 millions ont un emploi et 560 000 sont au chômage.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 32
Langue Français

Exrait

N° 129- septembre 2006

PLUS 100 000 ACTIFS FRANCILIENS EN 3 ANS
Résultats de l’Enquête Emploi en continu de 2005
Marie-José DALY


n 2005, l’Île-de-France compte 5,5 millions d’actifs
Au cours de la même période, le nombre de chômeurs a parmi eux près de 5 millions ont un emploi et E
augmenté plus vite que la population active (+ 4,8 % par 560 000 sont au chômage.
an). Entre 2002 et 2005, la croissance de la population active
C'est pour les ouvriers que l'emploi s'est le plus dégradé, occupée (+ 0,2 % par an) est due essentiellement à la
et pour les moins de 30 ans. hausse des emplois non salariés, alors que les emplois
salariés restent stables.

Figure 1 : Population active et Population active occupée

Effectifs Taux d’évolution (en moyenne annuelle)

France
Île-de-France Île-de-France Province métropolitaine
Moyenne Moyenne
2005/2002 2005/2002 2005/2002 2002 2005
en milliers en %

Population active 5 432 5 533 0,6 0,7 0,7
tion active occupée 4 943 4 972 0,2 0,3 0,3

Hommes 2 617 2 646 0,4 -0,3 -0,2
Femmes 2 326 2 326 0,0 1,1 0,9
15 à 29 ans 1 019 976 -1,5 -1,0 -1,1
30 à 49 ans 2 793 2 817 0,3 -0,1 0,0
50 ans ou plus 1 131 1 179 1,4 2,5 2,3
Non salariés 361 405 3,9 -1,2 -0,5
Salariés 4 583 4 567 -0,1 0,5 0,4
dont emplois précaires 481 518 2,5 0,8 0,8
CDD+intérimaires 366 410 3,9 0,0 0,0
apprentis, stages et contrats aidés 115 108 -2,2 1,0 1,0
dont emplois stables 4 101 4 049 -0,4 0,5 0,4
Etat collectivités locales 977 934 -1,5 0,1 -0,2
hors Etat collectivités locales 3 124 3 115 -0,1 0,8 0,6

CSP (1) dont :

Cadres 1 291 1 327 0,9 3,3 2,4

Professions intermédiaires 1 234 1 280 1,2 1,1 1,1

Employés 1 352 1 403 1,2 0,9 1,0
Ouvriers 791 685 -4,7 -1,3 -1,7
Secteurs d'activité dont :
Industrie 568 577 0,5 -0,3 -0,2
Construction 237 234 -0,5 1,4 1,1
Tertiaire 4 011 4 120 0,9 1,2 1,1
Source : Insee, Enquête Emploi en continu 2002 et 2005
(1) Catégories socio professionnelles
Les chiffres pour l'Île-de-France ont été calculés avec des pondérations spécifiques à la région.

(1)Figure 2 : Nombre de chômeurs et taux de chômage


Nombre de chômeurs Taux de chômage
Île-de- France Île-de- France
Île-de-France Province Province France métro. France métro.

Moyenne Moyenne 2002 2005
2002 2005
en milliers en %
Chômeurs 488 561 9,0 8,8 8,8 10,1 9,8 9,8
Hommes 259 281 9,0 7,5 7,8 9,6 8,8 9,0
229 280 9,0 10,4 10,1 10,8 10,9 10,8Femmes

15 à 29 ans 150 180 12,8 15,1 14,7 15,6 17,7 17,3
242 275 8,0 7,4 7,5 8,9 8,1 8,330 à 49 ans
96 106 7,8 6,2 6,5 8,2 6,4 6,750 ans ou plus

Sans diplôme ou CEP 169 156 14,4 13,2 16,6 14,6 15,1 15,0

109 139 7,9 8,4 8,4 10,3 9,1 9,3BEPC, CAP, BEP
Baccalauréat 75 93 9,0 8,2 8,3 10,1 9,0 9,2
Bac + 2 48 61 6,7 5,2 5,6 7,9 6,2 6,6
87 112 6,6 6,3 6,4 7,9 6,5 7,0Diplôme supérieur

CSP (2) dont :

Cadres 67 93 4,9 2,8 3,6 6,6 4,0 4,9
69 90 5,3 4,0 4,3 6,6 5,2 5,5Professions intermédiaires
Employés 128 152 8,7 8,8 8,8 9,8 10,4 10,3
Ouvriers 109 128 12,1 9,6 9,9 15,7 12,0 12,5

Source : Insee, Enquête Emploi en continu 2002 et 2005
(1) Au sens du Bureau International du Travail
(2) Catégories socio professionnelles
Les chiffres pour l'Île-de-France ont été calculés avec des pondérations spécifiques à la région

Méthodologie :
L’ Enquête Emploi est une enquête trimestrielle et sa collecte est en continu tout au long de l’année. Chaque semaine, un même nombre de ménages
est enquêté. Les personnes sont interrogées durant 6 trimestres avec renouvellement d'1/6 de l'échantillon à chaque trimestre. En Île-de-France, environ
6 000 ménages (c’est-à-dire 6 000 logements et 11 000 personnes de 15 ans ou plus) répondent à l’enquête chaque trimestre (35 000 ménages et près
de 75 000 personnes pour la France métropolitaine).
L’ Enquête Emploi trimestrielle s’appuie sur un sondage. Par conséquent, les estimations qu’elle fournit approchent la réalité avec une certaine marge
d’erreur. Par exemple, le taux de chômage francilien de 10,1 % en 2005 est estimé à + ou - 0.3 point (intervalle de confiance à 95 %).
Les sources administratives fournissent également des estimations d’emploi et donc de population active et de taux de chômage. Les écarts entre les
deux sources restent relativement faibles. En 2005, en Île-de-France le taux de chômage est de 10,1 selon l’enquête Emploi, de 9,8 selon les estimations
de l’Insee à partir des sources administratives.
Révision des résultats des enquêtes Emploi 2002, 2003 et 2004 :
Suite aux résultats obtenus avec l’enquête de recensement de la population de 2004 et 2005, les pondérations de l’enquête emploi en continu ont été
réévaluées. Les chiffres de 2002 à 2004 ont été révisés. Les résultats franciliens ont fait l’objet d’un calage supplémentaire sur les données de population
régionales. Les résultats de la Province sont obtenus par différence entre les résultats nationaux et ces résultats régionaux.

Définitions :
Un chômeur « au sens du BIT » (Bureau International du Travail) est une personne en âge de travailler, de 15 ans ou plus, qui répond en même temps
à trois conditions : être sans emploi durant la semaine de référence, être disponible pour prendre un emploi dans les 15 jours, chercher activement un
emploi ou en avoir trouvé un qui commence ultérieurement.
La population active occupée « au sens du BIT » comprend les personnes (âgées de 15 ans ou plus) ayant travaillé (ne serait-ce qu'une heure) au
cours d'une semaine de référence, qu'elles soient salariées, à leur compte, employeurs ou aides dans l'entreprise ou l'exploitation familiale. Elle
comprend aussi les personnes pourvues d'un emploi mais qui en sont temporairement absentes pour un motif tel qu'une maladie (moins d'un an), des
congés payés, un congé de maternité, un conflit du travail, une formation, une intempérie ... Les militaires du contingent, les apprentis et les stagiaires
rémunérés effectuant un travail font partie de la population active occupée.
La population active comprend la population active occupée et les chômeurs.
Pour en savoir plus : Premiers résultats de l’enquête de l’emploi en 2005, Insee Première n°1070, mars 2006
INST IT UT NAT IONAL
DE LA ST AT IS T IQU E
Directeur de publication : Sylvie MARCHAND
ET DES ETUDES ECONOMIQUES Rédaction et conception de la maquette : Service statistique de la direction régionale
Direction régionale d’Ile-de-France ISSN 1635-9984 - Code SAGE AFCH0552 - Dépôt légal : 2ème semestre 2006 © INSEE 2006
7, rue S tephenson - Montigny-le-B retonneux Pour tout renseignement complémentaire, contacter le 01 30 96 90 51
78188 S aint-Quentin-en-Yvelines cedex
Insee Ile-de-Fr@ nce Infos : la Lettre d’information électronique vous informe tous les 2 mois de l'activité de l'Insee Ile-de-France
www.insee.fr/ ile-de-france