Progression de l

Progression de l'intérim dans l'industrie en 2004

-

Documents
1 page
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

En 2004, l'emploi intérimaire est reparti à la hausse dans les Pays de la Loire, comme au niveau national. L'industrie est le premier employeur d'intérimaires, et concerne près de 60 % des contrats d'interim dans la région. Trois contrats conclus sur quatre concernent un poste d'ouvrier.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 30 décembre 2012
Nombre de lectures 29
Langue Français
Signaler un abus

www.insee.fr/pays-de-la-loire
N° 192. Décembre 2005
Progression de l’intérim
dans l’industrie en 2004
En 2004, l’emploi ES ENTREPRISES FONT DE PLUS EN PLUS souvent appel (+ 1,7 % contre + 2,9 %). Contrairement à la situation
intérimaire est à l’intérim pour ajuster leurs effectifs. Dans les au niveau national, le secteur des services dans lesLreparti à la hausse Pays de la Loire, plus de 85 000 missions Pays de la Loire, qui représente 21 % des emplois
dans les Pays de la d’intérim ont été conclues au cours de l’année 2004, intérimaires, a eu moins recours à l’intérim en 2004.
Loire, comme au correspondant à 39 800 équivalents emplois à temps Ainsi, l’emploi intérimaire (en volume) a diminué en
niveau national. plein. Les Pays de la Loire se situent parmi les cinq 2004 de 3,2 %, alors qu’il a progressé de 1,4 %
L’industrie est le régions métropolitaines ayant le plus recours à dans l’Hexagone.
premier employeur l’intérim. Après la légère baisse enregistrée en 2003,
Dans la région, 70 % des intérimaires sont
d’intérimaires, et le volume de travail intérimaire régional a progressé
des hommes et plus d’un sur deux a moins deconcerne près de 60 % de 1,3 % en 2004, contre 2,6 % au niveau national.
30 ans. Une grande majorité d’entre eux occupe undes contrats d’interim Anile L’industrie ligérienne, qui concentre 59 % du poste d’ouvriers : 26 % des intérimaires sont des
dans la région. Trois
volume de l’intérim régional, a employé davantage ouvriers qualifiés et 47 % des ouvriers non qualifiés.CÉMLOTcontrats conclus sur
d’intérimaires en 2004 qu’en 2003 (+ 4 %). Une En 2004, pour ce type de postes, la durée des
quatre concernent
augmentation qui contraste avec le recul de l’emploi missions confiées est de 1,9 semaine en moyenne.un poste d’ouvrier.
salarié permanent dans la région en 2004 (- 2 %). Le D’une manière générale, dans le secteur de la cons-
secteur de la construction, très demandeur de truction, les missions sont plus longues que dans
personnels intérimaires en emploie 20 %. En 2004, celui de l’industrie (2,9 contre 2,2 semaines). En
Aline CLÉMOT l’augmentation du nombre d’intérimaires dans ce revanche, dans le tertiaire, les missions sont
secteur est plus faible que celle de l’emploi salarié courtes (1,2 semaine).■
Source : Ministère de l’emploi, de la cohésion
L'industrie principal employeur des intérimairessociale et du logement-DARES. Effectifs intérimaires en équivalents temps plein
Part des équivalents emplois à temps plein par secteur d'activitéExploitation des fichiers Unedic des déclarations
mensuelles des agences d’intérim. Agriculture, 2003 2004
sylviculture, pêche non renseigné dont dont
1 % Ensemble Ensemble Hommes Femmes1 %
(en %) (en %)INSEE Pays de la Loire
Agriculture, sylviculture,105 rue des Français Libres
293 289 63,3 36,7
BP 67401 pêcheServices
44274 Nantes cedex 2 Industrie 22 416 23 304 69,1 30,921%
Tél . : 02 40 41 75 75
Construction 7 491 7 619 95,7 4,3Fax. : 02 40 41 79 39
www.insee.fr Services 8 474 8 203 60,4 39,6IndustrieConstruction
Non renseigné 677 438 78,0 22,0Directeur de la publication : Pierre MULLER 58 %19 %Rédactrice en chef : Emmanuelle WALRAET Ensemble 39 351 39 853 72,5 27,5
Contact presse : Andrée RICOLLEAU
Tél. : 02 40 41 77 83
Définitions : équivalents emplois à temps plein : rapport du nombreMise en page : Annick HARNOIS
de semaines de travail réalisées par les intérimaires sur le nombre
de semaines ouvrées d’une année.© INSEE-2005