SEE - Eléments d analyse de la statistique du marché du travail du  mois de mai 2010
4 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

SEE - Eléments d'analyse de la statistique du marché du travail du mois de mai 2010

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
4 pages
Français

Description

DIRECTION GENERALE Paris, le 24 juin 2010 Direction Statistiques, Enquêtes et Prévisions Dossier suivi par : Idriss Tiamiyou/ Chantal Vessereau/ Jean-Paul Blouard Eléments d’analyse de la Statistique du Marché du Travail du mois de mai 2010 En mai 2010, le nombre de demandeurs d’emploi en fin de mois inscrits en catégorie A (2 699 600) augmente de 0,8% en données CVS. Les activités réduites de courte durée (de moins de 79 heures), catégorie B, diminuent de 0,3% au cours du mois. Les activités réduites de longue durée, catégorie C, baissent de 0,6%. La hausse du nombre de demandeurs d’emploi en fin de mois inscrits en catégorie A concerne aussi bien les hommes (+ 0,8%) que les femmes (+ 0,8%) et touche toutes les tranches d’âge (+ 0,8% pour les jeunes, + 0,7% pour les personnes de 25 à 49 ans et + 1,3% pour les 50 ans ou plus). Le nombre de demandeurs d’emploi de longue durée continue d’évoluer à la hausse au cours de ce mois : + 0,9% pour les catégories A B C qui s’établissent ainsi à 1 411 600 fin mai 2010 (en données CVS). Cette hausse mensuelle concerne les demandeurs d'emploi inscrits depuis 1 à moins de 2 ans (+ 0,5%), ceux inscrits depuis 2 à moins de 3 ans (+ 1,9%) et ceux inscrits depuis 3 ans ou plus (+ 0,9%). En données CVS, en mai 2010 il y a eu 503 900 entrées (+ 3,9% en un an) et 481 800 sorties (+ 11,8% en un an). 4 200 0004 000 0003 800 0003 600 000 DEFM A+B+C3 400 0003 200 0003 000 0002 800 000DEFM ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 110
Langue Français

Exrait






DIRECTION GENERALE
Paris, le 24 juin 2010
Direction Statistiques, Enquêtes et Prévisions
Dossier suivi par : Idriss Tiamiyou/ Chantal Vessereau/ Jean-Paul Blouard



Eléments d’analyse de la Statistique du Marché du Travail du mois
de mai 2010


En mai 2010, le nombre de demandeurs d’emploi en fin de mois inscrits en catégorie A (2 699 600)
augmente de 0,8% en données CVS. Les activités réduites de courte durée (de moins de 79 heures),
catégorie B, diminuent de 0,3% au cours du mois. Les activités réduites de longue durée, catégorie C,
baissent de 0,6%. La hausse du nombre de demandeurs d’emploi en fin de mois inscrits en catégorie
A concerne aussi bien les hommes (+ 0,8%) que les femmes (+ 0,8%) et touche toutes les tranches
d’âge (+ 0,8% pour les jeunes, + 0,7% pour les personnes de 25 à 49 ans et + 1,3% pour les 50 ans
ou plus).

Le nombre de demandeurs d’emploi de longue durée continue d’évoluer à la hausse au cours de ce
mois : + 0,9% pour les catégories A B C qui s’établissent ainsi à 1 411 600 fin mai 2010 (en données
CVS). Cette hausse mensuelle concerne les demandeurs d'emploi inscrits depuis 1 à moins de 2 ans
(+ 0,5%), ceux inscrits depuis 2 à moins de 3 ans (+ 1,9%) et ceux inscrits depuis 3 ans ou plus
(+ 0,9%).
En données CVS, en mai 2010 il y a eu 503 900 entrées (+ 3,9% en un an) et 481 800 sorties
(+ 11,8% en un an).


4 200 000
4 000 000
3 800 000
3 600 000 DEFM A+B+C
3 400 000
3 200 000
3 000 000
2 800 000
DEFM A2 600 000
2 400 000
2 200 000
2 000 000
1 800 000
1
janv-01
mai-01
sept-01
janv-02
mai-02
sept-02
janv-03
mai-03
sept-03
janv-04
mai-04
sept-04
janv-05
mai-05
sept-05
janv-06
mai-06
sept-06
janv-07
mai-07
sept-07
janv-08
mai-08
sept-08
janv-09
mai-09
sept-09
janv-10
mai-10En mai 2010, le nombre de demandeurs d’emploi est en hausse

La DEFM A augmente de 0,8% en mai 2010. La DEFM A, qui exclut toute activité réduite, est
l’indicateur le plus proche dans sa définition de celle du chômage au sens du BIT. La hausse
de la demande d’emploi en fin de mois de catégorie A concerne aussi bien les hommes que les
femmes et touche toutes les tranches d’âge.

En mai 2010, la DEFM A s’établit à 2 699 600 demandeurs d’emploi (en données CVS) et enregistre
une hausse de 0,8% au cours du mois (+ 22 600 demandeurs d’emploi). En évolution annuelle, la
DEFM A reste orientée à la hausse (+ 7,1%, soit 178 000 demandeurs d’emploi de plus).
La hausse observée de la DEFM A concerne aussi bien les hommes (+ 0,8%) que les femmes
(+ 0,8%). Les effectifs en fin de mois augmentent de 0,8% pour les jeune0,8% pour les femmes et
+ 0,9% pour les hommes), de 0,7% pour les 25 à 49 ans (+ 0,7% pour les femmes et + 0,7% pour les
hommes) et de 1,3% pour les demandeurs d’emploi de 50 ans ou plus (+ 1,3% pour les femmes et
+ 1,2% pour les hommes).

En évolution annuelle, les effectifs de la DEFM A restent en hausse pour les hommes (+ 7,3%), pour
les femmes (+ 6,8%), pour les 25 à 49 ans (+ 6,5) et pour les 50 ans ou plus (+ 18,9%). En revanche,
la tendance baissière s’intensifie pour les moins de 25 ans (– 1,1%).

Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégories A, B, C augmente de 0,4% en mai
2010

Pour l’ensemble des catégories A, B, C on observe une augmentation de 0,4% au cours du mois de
mai 2010, soit 16 700 demandeurs de plus qu’en avril 2010. Sur un an, le nombre de demandeurs
d’emploi de ces catégories augmente de 9,4% (soit 339 600 demandeurs d’emploi de plus qu’en mai
2009).

Le nombre (CVS) des demandeurs d'emploi inscrits dans la catégorie B diminue de 0,3% en mai 2010
(s’établissant à 513 200). Celui des demandeurs d'emploi en catégorie C est en baisse de 0,6% et
s’établit à 730 100 demandeurs d’emploi à fin mai.


Le nombre de demandeurs d'emploi de longue durée est en hausse pour les catégories A, B, C
(+ 0,9% sur un mois)

Le nombre total de demandeurs d’emploi de longue durée de catégorie A, B, C s’établit à 1 411 600 à
fin mai 2010 (en données CVS). Il est en hausse de 0,9% par rapport au mois d’avril 2010 et
augmente également en rythme annuel (+ 30,4% par rapport à mai 2009). La hausse mensuelle
concerne les demandeurs d'emploi inscrits depuis 1 à moins de 2 ans (+ 0,5%), ceux inscrits depuis 2
à moins de 3 ans (+ 1,9%) et ceux inscrits depuis 3 ans ou plus (+ 0,9%).

Les flux d’inscription en catégorie A sont en hausse (+ 1,3%) au cours du mois
en données CVS et les flux de sortie augmentent (+ 5,3%) sur la même période

Une augmentation des flux d’inscription en un mois

Les flux d’inscription sont en hausse de 1,3% au mois de mai 2010. Au cours de ce mois, exceptés les
reprises d’activité (– 7,1%), les autres licenciements (– 3,3%) et les fins de contrat (– 0,9%) qui
diminuent, les licenciements économiques, les premières entrées, les démissions, les fins de missions
et les autres cas sont en hausse (respectivement de + 10,7%, + 5,8%, + 3,0%, + 2,0% et + 3,9%).

Les flux de sortie sont en hausse sur un mois

Les flux de sortie de catégorie A (en données CVS) sont en hausse en mai 2010 par rapport au mois
précédent (+ 5,3%). Les autres cas (– 0,7%) et les arrêts de recherche d’emploi (– 0,3% dont + 3,2%
pour les arrêts maladie et – 20,0% pour les dispenses de recherche d’emploi) s’amenuisent.

Sur la même période, les radiations administratives (+ 16,6%), les entrées en stage pour formation
(+ 11,7%), les absences au contrôle (+ 5,9%) et les reprises d’emploi déclarées (+ 3,5%) ont
augmenté.




2 mars-10
janv-10
nov-09
sept-09
juil-09
mai-09
mars-09
janv-09
nov-08
sept-08
juil-08
mai-08
mars-08
janv-08
nov-07
sept-07
juil-07
mai-07
mars-07
janv-07
nov-06
sept-06
juil-06
mai-06
mars-06
janv-06
nov-05
sept-05
juil-05
Hausse des absences au contrôle et des radiations administratives

En mai 2010, le nombre d'absences au contrôle pour la catégorie A augmente de 5,9% sur un mois
(données CVS) et s’établit à 200 200, ce qui représente 41,6% des sorties du mois (41,3% en avril
2010). Ce volume est en hausse de 13,5% par rapport à mai 2009.

Les radiations administratives de catégorie A sont en hausse par rapport au mois dernier (+ 16,6%),
s’établissant à 44 900 (données CVS). Elles représentent 9,3% des sorties du mois. Le motif de
radiation le plus représenté reste l’absence à convocation (92,9% des cas). Les radiations se
traduisent le souvent par une suspension d’une durée de deux mois (92,7% des situations).

Les entrées en mesures du plan de cohésion sociale sont en hausse par
rapport au mois de mai 2009

Mesures du Plan de Cohésion Sociale dans la STMT (entrées, sorties et stocks)

DES A DEE E DEFM E DES E
40 000 180 000
160 00035 000
140 000
30 000
120 000
25 000
100 000
20 000
80 000
15 000
60 000
10 000
40 000
5 000 20 000
0 0

Source : Pôle emploi (DES A et DEE E en échelle de gauche ; DEFM E et DES E en échelle de droite)

1Les entrées dans les mesures d’emploi aidé du Plan de Cohésion Sociale se traduisent par une
hausse des demandes d’emploi sorties de catégorie A pour ce motif (19 634 contre 10 867 en mai
2009). En cumul de juillet 2005 à mai 2010 on compte 674 780 sorties de cette catégorie pour les
2personnes entrant en CIE, CAE, CI-RMA, CAV ou CUI .

La DEFM E correspondant à ces mêmes situations (CIE, CAE, CI-RMA, CAV ou CUI) est en hausse
annuelle en mai 2010 : 159 575 personnes concernées contre 105 626 en mai 2009.

La DEFM E pour les créateurs d’entreprise s’établit à 156 597 à fin mai 2010. Les flux de sortie de la
catégorie A vers la catégorie E spécifique aux créateurs d’entreprise s’établissent à 9 747 au cours du
mois de mai 2010, en hausse par rapport à l’an dernier (6 372 en mai 2009).

3En mai 2010, on compte 8 253 entrées en CRP (9 788 en mai 2009), soit 352 557 depuis juillet 2005 .
La DEFM D CRP s’établit à 101 101 en mai 2010.

2Le Contrat de Transition Professionnelle enregistre 942 adhésions au mois de mai 2010 (28 813
adhésions enregistrées depuis juillet 2006, date de création du dispositif).


1 La STMT ne compte que des demandes enregistrées. Un demandeur ayant eu plusieurs inscriptions en catégorie D ou E sera
compté autant de fois.
2 Les données concernant les CUI (CUI-CIE et CUI-CAE) sont disponibles depuis janvier 2010.

3 Source SIAD Tableaux de bord, donnée France Métropolitaine.
3 L’évolution de l’emploi

En mai 2010, les offres d’emploi enregistrées par Pôle emploi sont en baisse sur un mois

4263 900 offres d’emploi ont été enregistrées par Pôle emploi en mai 2010, soit une diminution de
3,7% par rapport au mois précédent (données CVS). Sur un an, le nombre d’offres d’emploi
enregistrées par Pôle emploi est croissant (+ 12,8% en données CVS).

En mai 2010, ce sont 238 800 offres d’emploi qui ont été satisfaites, soit une augmentation de 0,3%
par rapport au mois précédent (données CVS), mais une progression de 14,3% par rapport à mai
2009.

L’emploi dans l’intérim poursuit sa progression en avril

Les données mensuelles provisoires de Pôle emploi indiquent que l’emploi dans l’intérim a occupé
591 500 personnes fin avril 2010, chiffre en progression de 1,5% en un mois et de 24,3% en un an
(valeurs CVS). En un mois, l’emploi intérimaire progresse de 2,9% dans l’industrie et la construction,
seul le tertiaire connaît une baisse de 0,9%.

Les données définitives CVS à la fin mars 2010 indiquent que l’emploi intérimaire a occupé 582 500
personnes.

La situation de l’emploi marchand progresse légèrement au premier trimestre 2010

Selon les dernières statistiques provisoires de Pôle emploi, l’emploi dans le champ de l’Assurance
erchômage enregistre une quasi-stabilité de 0,0% au 1 trimestre 2010, soit une création nette de 7 800
emplois. L’emploi reste orienté à la baisse dans l’industrie (– 1,0%), alors que le bilan du tertiaire
(+ 0,4%) est positif et que celui de la construction affiche une baisse de 0,3%. En un an, l’évolution se
traduit par une baisse de 0,9%, soit une destruction nette de 139 900 emplois, qui résulte d’évolutions
trimestrielles respectives de – 0,4%, – 0,3%, – 0,2% et + 0,0% du deuxième trimestre 2009 au premier re 2010.

La statistique de référence de l’Insee indique une augmentation de l’emploi salarié des secteurs
principalement marchands au premier trimestre 2010 (+ 0,2%, soit 27 900 postes de plus).

Selon les dernières perspectives économiques de Pôle emploi, après un repli de 2,5% en 2009,
l’économie française devrait progresser à un rythme modéré en 2010, avec une croissance du PIB de
1,4%.

Après le pic atteint en 2009, les destructions d’emploi ralentiraient en 2010 et devraient être de l’ordre
de 63 000 pour l’emploi affilié et de 38 000 pour l’emploi total.

Compte tenu de ces évolutions et de celles attendues de la population active, la hausse du chômage
(DEFM A, B et C), qui s’est accentuée en 2009 (+ 593 000 après + 157 000 en 2008) devrait
s’atténuer en 2010 (+ 151 000).

5En avril 2010 , les effectifs en contrat unique d’insertion (CUI-CIE) s’établissent à 59 500. Ceux en
contrat unique d’insertion (CUI-CAE) atteignent 105 600. Les effectifs présents en CAE à la fin avril
diminuent : ils sont de 127 500 contre 129 500 fin avril 2009. En avril on dénombre environ 21 700
conventions signées pour un CUI-CAE. L’effectif des personnes présentes dans les contrats d’avenir
fin avril est en recul : 44 600 contre 86 400 un an auparavant.








4 Il s'agit des offres d'emploi STMT, hors offres non salariées.
5 Données portant sur le mois d’avril, celles de mai n’étant pas actualisées sur le site de la Dares.
4

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents