//img.uscri.be/pth/320dcd488705eb1e2d05a66bc3e890f9120b04e8
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

START-UP: Prenez votre Envol

2 pages

START-UP: Prenez votre Envol

Publié par :
Ajouté le : 21 juillet 2011
Lecture(s) : 114
Signaler un abus
INFOSDIVERS FORUMMAGAZINE START-UP: Prenez votre Envol
Daprès le classement 2009 de la société américaine Red Herring, la Suisse oc-cupe la 1ère position européenne dans le nombre de start-up prometteuses. Daprès le même classement, la concentration dentrepreneur helvétique serait la plus élevée dEurope. Deux jeunes entrepreneurs de lEPFL talentueux nous livrent leurs conseils. Alors, vous aussi, lancez-vous !!
Une croissance de 250% au premier semestre 2009, 28 employés, un marché mondial, cela vous fait-il rêver ? Vous pensez que cela narrive quaux USA ? Et pourtant, Pedro Bados Aguilar, un diplômé de lEPFL a réalisé ce rêve quand il a fondé NEXThink en 2004 à lâge de 24 ans. Cette société, leader dans le contrôle et la gestion des postes de travail dentreprises, a réussi en 5 ans a levé un capital de plus de 7.6 millions et vendu 200000 licences à plus de 30 entreprises.
Un autre conte de fée est celui de Sensometrix, une société fondée en 2008 qui est active dans le domaine de la sécurité. Grâce à un système didentification biométrique unique, premier ter-minal sans contact à reconnaissance veineuse, elle sapprête à signer un accord de licence mondiale. Guillaume Du Pasquier, responsable technologique et associé au capital, nous explique que lindustriede la biométrie générera plus de 10 milliards de USComment cela a-t-il démarré ? dollars en 2015, laissant ainsi présager le meilleur pour cette jeune entreprise.Pedro Bados Grâce à mon travail de diplôme dans le laboratoire Es-tu en entrepreneur né ? dintelligence artificielle qui a mené au dépôt dun brevet et à un prototype. Il fallait faire vivre ce Pedro Bados brevet et donc fonder une société pour pleinement lexploiter. Très jeune, les défis me stimulaient. A luniversité, je lançais déjà plusieurs projets novateurs. Jai donc toujours aimé innover et développer, limage dune vie de fonctionnaire ne mintéressait pas.“La période des 25-35 ans est très propice pour lancer une société. On est jeune, mo-Guillaume Du Pasquier tivé et plein dénergie” Lenvie de fonder une entreprise mest venue au PedroBados Aguilar cours de mes études à lEPFL en rencontrant dautres étudiants qui avaient déjà créé leur propre société, en parlant avec des participants du coursGuillaume Du Pasquier CREATE et en mintéressant aux activités du parc Après mes études à lEPFL, jai travaillé dans le do-scientifique à lEPFL. maine de la sécurité car je voulais acquérir suf-fisamment dexpérience technique avant de me Comment démarrer financièrement ? lancer. Après 5 ans dexpérience, jai décidé quil était Projet CTI:600000 CHF sur 1-2 ans temps daffronter un nouveau challenge et de com- www.ctistartup.ch mencer une activité à entreprendre. Venturekick:136000 CHF  www.venturekick.ch Avec une dose de chance et grâce à mes contacts, Innogrants:100000 CHF jai rencontré Nicolas Rebetez et Adrien de Loës qui  http://vpiv.ep.ch/page20576-fr.html avaient fondé Sensometrix. Ils cherchaient un as-Fondation pour linnovation technologique:100000 CHF socié qui prendrait en charge la partie technique.  www.fondation-fit.ch Aides Régionales:www.vd.ch/promotion-economique Prix dencouragements:www.venturelab.ch/fr/gruenderpreise.asp Fonds de capital risque:www.vipartners.ch, www.vincicapital.ch Chiffres indicatifs