Taux de chomâge trimestiel - fin du 4e trimestre 2004

Taux de chomâge trimestiel - fin du 4e trimestre 2004

-

Documents
3 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

A la fin du quatrième trimestre 2004, le taux de chômage en Ile-de-France s’établit à 9,8 % de la population active. Il termine ainsi l’année légèrement en dessous du taux de la province (9,9 %). La région francilienne se classe ainsi au 13ème rang des régions de France métropolitaine.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 30 décembre 2012
Nombre de lectures 24
Langue Français
Signaler un abus


N° 82 - février 2005
TAUX DE CHOMAGE TRIMESTRIEL -
èmeFin du 4 TRIMESTRE 2004


Les chiffres clés
la fin du quatrième trimestre 2004, le Ataux de chômage en Ile-de-France TAUX DE CHOMAGE
s’établit à 9,8 % de la population active. Il ème
Fin 4 trim 2004 termine ainsi l’année légèrement en dessous
du taux de la province (9,9 %). La région Ile de France : 9,8
francilienne se classe ainsi au 13ème rang
Province : 9,9
des régions de France métropolitaine.
France métropolitaine : 9,9
Source : INSEE, en % de la population active, séries Après trois années consécutives de forte
révisées et corrigées des variations saisonnières hausse, le taux de chômage francilien
(CVS)
semble s’être stabilisé depuis le début de

l’année 2004. Cette tendance est identique à
Evolution des taux de chômage sur dix ans
celle observée en province.
Au sens du BIT
% Dans plusieurs départements franciliens la
situation est restée stable en 2004. Toutefois, 14
le taux de chômage diminue sensiblement
13
dans la capitale (-0,4 point). En Seine-Saint-
Denis, il diminue également de 0,2 point. A 12
l’inverse, sur la même période il augmente de
11
0,3 point en Seine-et-Marne.
10
Fin 2004, la Seine-Saint-Denis conserve le
9taux de chômage le plus élevé avec 13,8 %
suivi de Paris avec 11,1 %. Les taux les plus 8 France métropolitaine
bas sont observés dans les Yvelines et
Ile-de-France7l’Essonne (respectivement 7,6 % et 7,9 %).
Province
6
1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004

(*) taux en fin de trimestre
Source : INSEE, en % de la population active, séries
révisées et corrigées des variations saisonnières (CVS)
Taux de chômage départementaux en fin de trimestre



Au sens du BIT

2003 2004
4ème 1er 2ème 3ème 4ème
trimestre trimestre trimestre trimestre trimestre
Paris 11,5 11,4 11,3 11,2 11,1
Hauts-de-Seine 9,49,39,49,39,3
Seine-Saint-Denis14,0 13,8 14,0 13,8 13,8
Val-de-Marne 9,59,59,69,59,6
Yvelines 7,6 7,6 7,6 7,5 7,6
Essonne7,87,87,87,97,9
Val-d'Oise 9,9 9,7 10,0 10,0 10,0
Seine-et-Marne 7,97,87,98,18,2
Ile-de-France9,9 9,8 9,9 9,8 9,8
Province 10,09,89,89,99,9
France métropolitaine 9,9 9,8 9,9 9,9 9,9
Source : INSEE, en % de lapopulation active, sériesrévisées et corrigéesdes variations saisonnières (CVS)




Taux de chômage des départements franciliens
ème
Fin du 4 trimestre 2004


%
Au sens du BIT
16
13,8
14
12 11,1
10,0 9,9 9,99,89,610 9,3
7,97,68
6
4
2
0
Source : INSEE, en % de la population active, séries révisées et corrigées des variations saisonnières (CVS)



78
91
95
92
94
93
75
IDF
Province
Métropole
METHODOLOGIE


Les taux de chômage au sens du BIT calculés par l'Insee sont issus de la synthèse de diverses sources
statistiques et administratives. Ils sont conformes à la définition préconisée par le BIT.
Le calcul du taux est effectué en rapportant le nombre de chômeurs (au sens du BIT) à la population active
totale (somme des effectifs salariés et non salariés, des militaires du contingent et des chômeurs).

Au niveau national, le nombre de chômeurs au sens du BIT est déduit de l'enquête Emploi réalisée en
continu par l’Insee. Par ailleurs, des données portant sur les demandes d'emploi en fin de mois (DEFM)
fournies par l'ANPE, par région, sexe et âge, sont disponibles chaque fin de trimestre. Depuis novembre
2001, ce sont l’ensemble des DEFM de catégories 1 (demandes d'emploi à durée indéterminée à temps
plein), 2 (à durée indéterminée à temps partiel) et 3 (à durée déterminée) hors activité réduite, et non plus
uniquement celles de catégorie 1, qui sont mobilisées pour estimer l’évolution trimestrielle du chômage. Le
chômage par région au sens du BIT est estimé en appliquant aux DEFM des coefficients de passage
nationaux par sexe et âge issus de l'enquête Emploi.

L'emploi qui figure au dénominateur du taux de chômage est établi par sexe à la date du 31 décembre de
chaque année dans chaque région, à partir de sources administratives diverses.
Cet "emploi au lieu de travail" est ensuite transformé en "emploi au lieu de résidence" à partir des résultats
des recensements, puis trimestrialisé par interpolation linéaire.

Les séries actuelles ont été révisées depuis le premier trimestre 2002 pour tenir compte des dernières
données d’emploi au 31 décembre 2002 et 2003.




DÉFINITIONS
BIT : Bureau International du Travail.
Chômeurs au sens du BIT : personnes de 15 ans et plus sans emploi, disponibles pour travailler, à la
recherche d'un emploi et ayant fait des démarches effectives pour en trouver un.
Taux de chômage : nombre de chômeurs au sens du BIT rapporté à la population active totale.
Population active totale : emploi total (salariés et non salariés) et chômeurs au sens du BIT.


_______________

G. ANO - C. DRIGNY-MERIEL
Rédaction achevée le 14 février 2005
Direction régionale de l’INSEE Ile-de-France 7, rue Stephenson Montigny-le-Bretonneux 78188 Saint-Quentin-en-Yvelines cedex -
Abonnement bimestriel gratuit à la lettre d’information électronique Insee Ile-de-Fr@nce Infos à partir du site internet de la direction
régionale d’Ile-de-France : www.insee.fr/ile-de-france - Directeur de publication : Alain CHARRAUD - Rédaction et conception de la
ermaquette : Service statistique de la direction régionale - ISSN 1635-9984 - Code SAGE AFCH0552 - Dépôt légal : 1 semestre 2005
© INSEE 2005
Pour tout renseignement complémentaire, contacter le 01 30 96 90 51