Etude opportunité 1994
44 pages
Français

Etude opportunité 1994

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
44 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

EQUIDYN Utilisation de TEDI-LCR pour la gestion des équipements dynamiques Etude d'opportunité SETRA / CETE Méditerranée Juillet 1994 SOMMAIRE 1. Généralités .............................................................................................................1 1.1. Objet de l'Etude........................1 1.2. Limites de l'étude....................1 1.3. Rappel sur TEDI-LCR .............................................................................1 1.4. Conditions actuelles de l'élaboration du LCR....2 2. Bilan de l'existant..................................................................................................3 2.1. Recensement sommaire..........3 2.2. Pénétration de TEDI-LCR dans les opérations existantes.................7 2.3. Evaluation sommaire ..............................................................................9 2.4. Opérateurs de TEDI-LCR hors mesures de trafic:............................13 3. Analyse détaillée par type d'équipement......................................................15 3.1. Mesures de trafic....................................................15 3.2. PMV .........................................................................16 3.3. TV.............18 3.4. RAU..........................................21 3.5. Météo .......................................................................23 3.6. Tunnel......25 3.7. Contrôleur de carrefour à feux - PIAF .......... ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 44
Langue Français

Exrait

 
       
 EQUIDYN  Utilisation de TED-ILCR  pour la gestion des équipements dynamiques  Etude d'opportunité  SETRA / CETE Méditerranée  Juillet 1994  
1.
2.
3.
4.
5.
SOMMAIRE Généralités......................................................................................1.. 1.1 .Objet de l'Etud..e.......................................................1 ................. 1.2 .Limites de l'étud..e..........................................................1 .......... 1.3 .Rappel sur TED-ILCR.............................................................1.. 1.4 .Conditions actuelles de l'élaboration du .L..C..R........................2... Bilan de l'existan..t................................................................................3 2.1 .Recensemento smmaire............................................................ 3 2.2 .Pénétration de TE-DLICR dans les opérations exista.n.t..e..s.........7 .. 2.3 .Evaluation sommair..e.............................................................9 . 2.4 .Opérateurs de TE-DLICR hors mesures de traf..i.c.:...................1..3. .. Analyse détaillée par type d'équipem.e..n..t................................ 15.......... 3.1 .Mesures de traf.i.c..............................................................15 ...... 3.2. PMV ...................................................................................1.6 3.3. TV ......................................................................................1..8 3.4. RAU .................................................................................. 12... 3.5. Météo.................................................................................2.3 3.6. Tunnel.................................................................................2.5 3.7 .Contrôleur de carrefour à fe- uPxI AF.....................................72 .... 3.8 .Système.s............................................................................92..... 3.9 .Tableaux Synoptiqu.e..s.........................................................3. 1 Opportunité d'un standar..d..............................................................3. 2 4.1 .Les avantages d'un standard de comm..a..n..d..e.......................3.3 4.2. Besoins................................................................................3..4 4.3 .Situation du SDE.R........................................................ ......37.... 4.4 .Prospectiv.e.............................................................................3..8 Conclusion....................................................................................93.. 
Résumé La présente étude est un point d'information sur l'utilité et l'utilisation du protocole de transmission TEDI et du Langage de Commande Routier LCR dans les équipements dynamiques. Le standard national pour l'échanges des mesures de trafic est aussi utilisable par extension. Après un tour d'horizon général, l'étude propose, pour chaque type d'équipement (PMV, Vidéosurveillance, Réseaux d'Appel d'Urgence, Tunnel, météo routière...), une description fonctionnelle ainsi qe ules avantages et inconvénients liés à l'utilisation d-Le CTRE. DI Les avantages principaux sont qu'un Poste Central gère identiquement tous les équipements assurant les mêmes fonctions, que les équipements peuvent partager les mêmes systèmes d transmission, que le mainteneur dispose de secondes sources d'équipement, et que le Maître d'Ouvrage dispose d'une garantie de qualité et de matériels adaptés au domaine. Les inconvénients sont que ces équipements doivent être soumis à des contrôles imploer tants, que LCR soit un standard instable et ne traite pas tous les besoins, que le standard ne soit pas port par les industriels du domaine et qu'il bride certaines évolutions.     1. Généralités 1.1.Objet de l'Etude La présente étude a été réalisée à la demande du SETRA pour un point d'information sur l'utilité et l'utilisation de -TLECDRI dans le domaine des équipement dynamiques. Les équipements dynamiques, appellation générique de tous les équipement impliqués dans la gestion du trafic, se sont forteme enu siupdes péoplév dnt vingtaine d'années: compteurs de trafic, panneaux à prismes, postes d'appel d'urgence pour les plus anciens, stations de travail Unix, caméras mobiles, neutralisation automatique de voies autoroutières pour les plus récents. Par nature, les équipements dynamiques échangent des données (mesures contrôles, commandes, alarmes). L'objet de l'étude est de montrer l'impact d standard d'échanges TE-LDCIR dans le domaine .  Les premières traces d'un langage standard remonte au début d e1s 9a8n0 nées en réponse aux premières demandes du SETRA et aux premiers besoins de standardisation de certaines opérations d'exploitation de VRU. Aujourd'hui, il paraît intéressant : - de fixer les idées quant à l'ampleur du domaine des équipements dynamiques existants et de la pénétration de- LTCERD Idans les différentes opérations - de présenter l'utilisation de T-ELDCIR dans chaque type d'équipem ent - d'analyser l'opportunité d'une généralisation et les moyens correspondant à mettre en oeuvre
   
1.2 .Limites de 'létud e L'étude porte sur tous les types d'équipements et de systèmes recensés dans domaine de l'exploitation dynamique. Sont exclus du champ de la présente étude: - les sytèmes de saisie et de transmission d'événements routiers (accident incidents, travaux, bouchon, phénomènes météo, convois, déviation, limitations...). Ce domaine possède des ramifications importantes avec le domaine de l'étude, mais son importance propre et son peu de maturité nécessitent une étude spécifique. - les sytèmes d'appe lsg aàrage par Minitel, domaine non ma ture. - la gestion des ma-icnourantes, domaine non mat ure.  1.3 .Rappel sur TED-ILCR TEDI et le LCR sont les deux éléments qui permettent à des équipements du domaine de l'exploitation de la route de dialoguer. TEDI est le protocole, c'est à dire l'ensemble des signaux qui permettent à u équipement émetteur de savoir si le message qu'il a émis est arrivé intact da l'équipement destinataire à qui il s'adressait. LCR est l'abréviation de Langage de Commande Routier nqunie  duone signification fonctionnelle au message. C'est un ensemble de codes, de format et des règles d'utilisation de ces codes et formats, soumis à une cohérenc d'ensemble. TEDI est un protocole normalisé NF P 99302, dont le domaine d'application est celui des équipements dispersés géographiquement, pour des échanges apériodiques courts de type question/réponse en ASCII, sur tout type de support de transmission y compris des média à faible performance tels que le réseaux radi1o haà e utc,liu  oenohbup t uopélérTnauq e pscaormaperftel nce (X25) ou des réseaux locaux à fibre optique, compatible avec des terminau simples, des Minitel et des ordinateurs personnels. Ce protocole assure des échanges en point à point et en multipoint, grâce à la structure autosuffisant du message, indépendante de la phase d'étabilissement physique de la ligne: Le LCR est résultat de nombreuses années d'études, d'expérimentation et d validation. La sémantique et la syntaxe du LCR garantissent qu'à une requêt donnée correspnod une réponse donnée dans un format optimisé pour                                           1Ce protocole est basé sur les normes internationales ISO 2111 et 1745 , adaptées pour répond aux contraintes spécifiques du domaine (en particulier pour diminuer les coûts de maintenance liés à la dispesiron des équipemen ts) SETRA / CETE Méditerranée- EQUIDYN - Opportunité- 20 Juillet 199-4page2
 
l'utilisation qui en est prévue. Le LCR peut être généré directement par l'utilisateur qui dispose de commandes mnémoniques et obtient des données organisées, directement interprétables à la lecture. En même temps, le LCR e adapté à des processus automatisés, avec automatisation des débits d transmission et sécurisation des données. Le LCR décrit des commandes fonctionnelles, telles que la demande d'un bilan de plusieur -heures de trafic ou la commea ndd'un affichage sur un PM V des commandes nécessaires au système pour en garantir le fonctionnement o -pour faciliter la maintenance, telles que des réinitialisations ou des historiques - des commandes de configuration qui permettent de banaliser les équipements, en les téléconfigurant selon le site ou les fonctions à assurer.  1.4.Conditions actuelles de l'élaboration du LCR Les commandes LCR qui échappent au domaine SIREDO sont le résultat d'un travail en plusieurs étapes: - Exposé des besoins par uxnp leoitant ou par un service spécifica teur - Analyse de la validité du besoin. Cette analyse détermine si la demande correspond à un  service réel, si l'enjeu est tel qu'elle justifie une implémentation, ou si la demande n'est pas déjà satisfaite par ailleurs. - Projet de nouvelle commande LCR ou d'évolution d'une commande existante - analyse du projet et contrôle de cohérence avec le LCR existant. Le projet est alors amend en fonction de ces contrôles - implémentation prototype. Durant cette phase,leu pêtt opeurpeevéd er à e gngaera emén des modifications du projet, lorsque -cceil su'iavère mal rédigé. Ces modifications se font en principe sous tutelle d'un expert du LCR. - validation opérationnelle du prototype - deuxième contrôle de cohérence de la commande dans son implémentation effective - Prise en compte effective de la nouvelle commande. Ces différentes étapes restent néanmoins informelles, dans la mesure où aucune autorité n'est actuellement légitimée pour l'analyse des besoins, l rédaction des scpiéfications et l'expertise. Il s'agit aujourd'hui d'un standard de fait, auquel les industriels du domaine, poussés par les Maître d'Ouvrage, se rendent peu à peu. Dans les faits, les besoins remontent au CETE Méditerranée et sont implémentés avec son aide. Le LCR généré selon les étape-sd ecsisus est d'un bon degré de validité (dernière version du 15/10/93). Cependant, certaines évolutions ont pu se faire en dehors de toute tutelle technique. Des arbitrages peuvent être rendus.  SETRA / CETE Méditerrané-e  EQUIDYN - Opportunité- 20 Juillet 199-4page3
   
2. Bilan de l'existant 2.1. Recensement sommaire Systèmes autoroutiers Coraly- Lyon Coraly est le nom du système d'exploitation des voies structurantes de la région Lyonnaise. Ce système implique une Maîtrise d'ouvrage multiple : DDE69, Communauté Urbaine de Lyon, Sociétés d'Autoroutes AREA, SAPRR et ASF, Transports en commun lyonnais. A terme, Coraly gèrera une vingtaine de sites d'exploitation avec une trentain de PMV, plusieurs dizaines de stations de mesures de trafic, des caméras mobiles, des caméras de détection autoume adti'iqncident (expérimentation), un système de coupure automatique d'autoroute (Couloir de la Chimie), ainsi que des contrôle d'accès, le tout en harmonisant l'exploitation de 5 Maître d'Ouvrage différents, Etat, Communauté urbaine et autoroutes concédées. Marius-Autoroutes- Marseille Marius est le nom du système d'exploitation des voies structurantes des Bouches du Rhône. Aujourd'hui, Marius est l'outil de la DDE. A terme, il sera en liaison personnalisée avec la Ville de Marseille, le Tunnel souus xl e Vie Port, le Tunnel urbain à péage "Pr-Cadaroénage" et la société d'Autoroute ESCOTA. Bientôt, Marius contrôlera une centaine de sites d'exploitation, soit environ 50 détecteurs, 300 panneaux de régulation des vitesses et d'information de usagers, 50 caméras et 5 tunnels, sans oublier 130 Postes d'Appels d'Urgence. Sirius - Ile de France Sirius est le nom du système d'exploitation des voies rapides et des autoroute d'Ile de France. Ce système gère 250 PMV, 250 caméras, 100 accès régulés utilise quelqeus 4000 détecteurs. Il est en particulier en relation avec le Centre d'Exploitation du Bd Périphérique de Paris. Erato- Toulouse Erato est le nom du futur système d'exploitation de la région Toulousaine qui implique étroitement la Ville de Toulouse et son système de régulation centralisé (sur lequel est greffé la ZELT, Zône Expérimentale Laboratoire de Toulouse) et la société d'autoroutes ASF. A terme, Erato devrait suivre, avec ses spécificités locales, les voies de Mariu et Coraly. SETRA / CETE Méditerrané-e  EQUIDYN - Opportunité- 20 Juillet 199-4page4
 
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents