Avant-projet de loi d'orientation agricole : avis

-

Documents
55 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L'avant-projet de loi d'orientation agricole examiné par le Conseil économique et social se donne comme objectif ambitieux de promouvoir une agriculture apte à relever les défis du XXIè siècle à partir d'un nouveau contrat avec l'ensemble de la société. Source : Conseil économique et social

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 mai 1998
Nombre de visites sur la page 19
Langue Français
Signaler un problème
III
SOMMAIRE
Pages
AVISadopté par le Conseil économique et social au cours de sa séance du 27 mai 1998................................ 1I - CONSTATS ...............................................................................................5
A - UNE ACCÉLÉRATION DE LA MONDIALISATION ......................51. De nouvelles contraintes...................................................................52. De nouvelles perspectives.................................................................6
B - UNE EUROPE AGRICOLE EN PERPÉTUELLE MUTATION........61. Des ruptures multiples ......................................................................62. Une nouvelle réforme qui ne résout rien...........................................7
C LAGRICULTURE FRANÇAISE À LA RECHERCHE DUN -NOUVEL ÉQUILIBRE........................................................................81. Lagriculture française est victime de son succès .............................82. Un succès au prix de douloureux bouleversements ..........................93. Lagriculture face à de nouveaux défis .............................................9
D UNE LOI D'ORIENTATION NÉCESSAIRE ET STRATÉGIQUE ...9-
II - L'AVANT-PROJET FACE AUX ENJEUX DE DEMAIN : ANALYSE GLOBALE ....................................................................10
A - UN OBJECTIF AMBITIEUX : METTRE L'ÉCONOMIE AGRICOLE AU SERVICE DES HOMMES .....................................10
B - LES OBJECTIFS DE L'AVANT-PROJET........................................11C - L'ANALYSE DU CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL .............121. Une orientation globale satisfaisante ..............................................122. Une insuffisance au niveau des moyens..........................................13
III - PROPOSITIONS .................................................................................14
A - LE CONTRAT TERRITORIAL D'EXPLOITATION, CLÉ DE VOÛTE DE L'AVANT-PROJET.......................................................141. Le nouvel équilibre entre économie et territoire .............................142. Accompagner une dynamique de projets ........................................153. Une articulation à préciser ..............................................................164. Un financement flou .......................................................................16
B - LÉVOLUTION DES STATUTS DES PERSONNES ET DES EXPLOITATIONS AGRICOLES, NÉCESSAIRE PILIER DE LA MODERNISATION...........................................................................171. Une définition de l'activité agricole à préciser................................172. Une nécessaire clarification de la situation des actifs .....................17
IV
3. Un statut du fermage à adapter .......................................................184. Un contrôle des structures favorisant l'installation .........................185. Une politique des structures incitative ............................................19
5.1. LAMÉLIORATION DES RÈGLES DE TRANSMISSION DES ENTREPRISES AGRICOLES.......................................................................195.2. LOUVERTURE AUX PROJETS DE CANDIDATS QUI SINSTALLENT HORS DU CADRE FAMILIAL.......................................195.3. LA GESTION DES RÉFÉRENCES ET DES DROITS ........................195.4. LE PORTAGE DU FONCIER AGRICOLE .........................................206. Une véritable modernisation des entreprises agricoles ...................20
6.1. DISTINGUER LE REVENU DE LENTREPRISE DE CELUI DES PERSONNES QUI Y TRAVAILLENT.........................................................20
6.2. METTRE EN UVRE DE NOUVEAUX MOYENS DE MAÎTRISE DES RISQUES.................................................................................................20
6.3. AMÉLIORER LE RÉGIME JURIDIQUE, FISCAL ET SOCIAL DES SOCIÉTÉS .......................................................................................................20
6.4. FACILITER LE DÉVELOPPEMENT DE LA PLURIACTIVITÉ AGRICOLE .....................................................................................................217. Adapter le statut des conjoints ........................................................218. Favoriser l'emploi salarié................................................................21
C - L'ORGANISATION ÉCONOMIQUE, PILIER DU DÉVELOPPEMENT DE LA VALEUR AJOUTÉE ..........................221. Le renforcement de l'organisation des producteurs agricoles .........222. La consolidation des outils coopératifs...........................................233. L'affirmation du rôle et des missions des interprofessions..............234. Les relations avec la distribution ....................................................235. L'adaptation des règles de concurrence ..........................................236. L'encouragement des investissements dans laval...........................247. La promotion de lexportation ........................................................24
D - QUALITÉ ET IDENTIFICATION DES PRODUITS, PILIERS DE LA SATISFACTION DES CONSOMMATEURS ......................251. L'indication géographique protégée : une protection communautaire restant liée aux signes de qualité...........................252. Des garanties officielles de qualité plus lisibles et plus cohérentes ......................................................................................263. Rendre les filières de production plus transparentes.......................264. Organiser le dialogue avec les consommateurs ..............................265. Communiquer avec le grand public ................................................27
E - LA GESTION DE L'ESPACE, PILIER DE L'ÉQUILIBRE DU TERRITOIRE ET DE LA PRÉSERVATION DE L'ENVIRONNEMENT ......................................................................271. Promouvoir une nouvelle stratégie environnementale ....................28
V
2. Maintenir les équilibres territoriaux ...............................................28
2.1. PRÉSERVER LES ACTIVITÉS SUR TOUT LE TERRITOIRE .......29
2.2. RECONNAÎTRE PLEINEMENT LE RÔLE DES AGRICULTEURS ET DES FORESTIERS...................................................................................29
2.3. FAVORISER LA DIVERSIFICATION ET LA PLURIACTIVITÉ ...293. Privilégier une gestion durable de lespace agricole et rural ..........29
F - FORMATION, RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT, PILIERS DE L'ACCOMPAGNEMENT D'UNE AGRICULTURE DE PROJETS ...........................................................................................301. Adapter la formation.......................................................................312. Mobiliser la recherche et le développement ...................................33ANNEXE A LAVIS.........................................................................................35SCRUTIN ....................................................................................................35DÉCLARATIONS DES GROUPES .................................................................37
1
AVIS adopté par le Conseil économique et social au cours de sa séance du 27 mai 1998
2