Fiscalité et finances publiques locales : à la recherche d'une nouvelle donne

-

Documents
156 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Manque de lisibilité de la fiscalité locale, évolution du contexte financier et fiscal des collectivités territoriales dans le cadre de la décentralisation, c'est notamment sur ce constat que se base le Conseil économique et social pour recommander une nouvelle donne en matière de fiscalité et de finances publiques locales. Le CES dresse un état des lieux et propose de fixer des principes pour une nouvelle répartition fiscale et une réforme profonde du financement des collectivités territoriales.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 décembre 2006
Nombre de visites sur la page 44
Langue Français
Signaler un problème
RÉPUBLIQUEFRANÇAISEAVIS ETRAPPORTS DUCONSEILECONOMIQUE ETSOCIAL
FISCALITÉ ET FINANCES PUBLIQUES LOCALES : À LA RECHERCHE DUNE NOUVELLE DONNE
2006 Rapport présenté par M. Philippe Valletoux
Année 2006 - N°24
NOR : C.E.S. X0000124V 
Mercredi 20 décembre 2006
MANDATURE 2004-2009
Séance des 12 et 13 décembre 2006
FISCALITÉ ET FINANCES PUBLIQUES LOCALES : À LA RECHERCHE DUNE NOUVELLE DONNE
Avis du Conseil économique et social sur le rapport présenté par M. Philippe Valletoux au nom de la section des finances
(Question dont le Conseil économique et social a été saisi par décision de son bureau en date du 16 mai 2006 en application de larticle 3 de lordonnance n° 58-1360 du 29 décembre 1958 modifiée portant loi organique relative au Conseil économique et social)
III
SOMMAIRE
AVISadopté par le Conseil économique et social au cours de sa séance du mercredi 13 décembre 2006...... I - 1Première partie -Texte adopté le 13 décembre 2006...... 3INTRODUCTION ...............................................................................................5
I - LES CONTOURS DE LA NOUVELLE DONNE............................8
A - LES DONNÉES DE BASE .................................................................8B - LES PRINCIPES..................................................................................9
C - LES ÉLÉMENTS CONSTITUTIFS ....................................................91. Les taxes directes locales................................................................102. Les impôts traditionnels .................................................................103. Les impôts récents ..........................................................................104. Les nouveaux impôts partagés........................................................11
D - LES EFFETS DE LA NOUVELLE DONNE....................................12
II - PRÉPARER LES TRANSITIONS ..................................................17
A - MODERNISER ENFIN LES BASES DES « FUTURES 5 VIEILLES » .......................................................................................17
B - ASSURER UN PARTAGE CONCERTÉ DE CERTAINS IMPÔTS NATIONAUX ....................................................................19
C - ESQUISSER LES MESURES TRANSITOIRES..............................20
D - FAIRE DE LA PÉRÉQUATION UN ÉLÉMENT CONSTITUTIF DE LA NOUVELLE DONNE ...........................................................20
III - ASSURER LA PÉRENNITÉ ...........................................................22
A - ENVISAGER LES MODALITÉS DU RETOUR À LIMPÔT ........23
B - AMÉLIORER LA GOUVERNANCE FISCALE..............................231. La mesure financière des relations État-collectivités territoriales ..242. Le mode de fixation de limpôt ......................................................24
C - ENVISAGER LES EXPÉRIMENTATIONS DE MUTUALISATION FINANCIÈRE ET FISCALE ...........................26
IV - QUEL DEVENIR POUR LA NO
UVELLE DON
NE
....................27
IV
A - UNE NOUVELLE RELATION FINANCIÈRE ENTRE LES ACTEURS PUBLICS ........................................................................28
B-LESNOUVELLESRESPONSABILITÉSFINANCIÈRESDUSECTEUR LOCAL ............................................................................29
C - UNE NOUVELLE RÉGULATION POUR LES FINANCES PUBLIQUES ......................................................................................30
CONCLUSION..................................................................................................31
Deuxième partie - Déclarations des groupes.............. 33
ANNEXE A LAVIS..........................................................................................61SCRUTIN............................................................................................................61RAPPORTprésenté au nom de la section des finances par M. Philippe Valletoux, rapporteur - 1....................... IIINTRODUCTION ...............................................................................................7
I - LES ÉLÉMENTS DU CONTEXTE..................................................8
II
A - LA DÉCENTRALISATION EN MARCHE .......................................8
B - LES FINANCES PUBLIQUES EN QUESTION ..............................15
C - LA FISCALITÉ LOCALE DE MOINS EN MOINS LOCALE ET DE MOINS EN MOINS LISIBLE .....................................................171. Le prélèvement fiscal local.............................................................172. Lévolution du régime de la fiscalité directe locale........................21
D - LES FINANCES LOCALES EN EXTENSION ...............................381. Lévolution des finances locales depuis les lois Defferre...............382. La place de lÉtat dans les équilibres financiers locaux .................433. Les évolutions financières contrastées des différents niveaux de collectivités territoriales .................................................................50
- QUELS PRÉALABLES POUR UNE REFORME.........................54
A - LES DÉBATS INSTITUTIONNELS RÉCURRENTS SONT-ILS UN PRÉALABLE ? ...........................................................................541. Une défiance envers laction publique locale .................................552. Un échelon de trop et lequel ...........................................................553. Une inadéquation des territoires .....................................................57
B - LES INTERROGATIONS QUIL FAUDRA BIEN METTRE AU DÉBAT...............................................................................................581. Doit-on conserver la capacité de « compétence générale » à chacun des niveaux des collectivités territoriales ?........................582. Comment sassurer de la régulation des dépenses transférées ? .....59
III
V
3. Pourquoi garantir lautonomie financière des collectivités territoriales ? ..................................................................................60
C - LES ANALYSES DONT IL FAUDRA POUVOIR DISPOSER ......611. Une « géographie » des flux financiers entre tous les acteurs concourant à laction publique locale ............................................612. Une « géographie » des catégories de redevables concernés par chacun des niveaux de la gestion publique ....................................623. Un mode dexpérimentation permettant détablir des règles financières et fiscales pérennes ......................................................65
- UNE NOUVELLE DONNE EST POSSIBLE ................................66
ANNEXES..........................................................................................................73
Annexe 1 : Produit voté par les collectivités locales de métropole pour les 4 taxes directes locales ...................................................................75
Annexe 2 : Compensations et dégrèvements par taxe et par nature ..................77
Annexe 3 : Évolution budgétaire et comptable 2003-2006 des départements ..79
Annexe 4 : Évolution budgétaire et comptable 2003-2006 des régions ............81
LISTE DES RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES...................................83
TABLE DES SIGLES .......................................................................................85
AVIS adopté par le Conseil économique et social au cours de sa séance du mercredi 13 décembre 2006